Refuge de Vens

  • Type : Refuge gardé du CAF
  • Altitude : 2360 m
  • Adresse : 06 Saint Etienne de Tinée
  • Restauration : Oui
  • Nb de places : 45
  • Date d'ouverture : du 16/06 au 16/09.
  • Accessible aux enfants : Oui

Description

. Tél du refuge : 04 93 62 59 99 et de Cécile Audibert 06.07.41.21.58
. 45 places l'été et 30 l'hiver.

Un petit commentaire de Maxime Levif :
" J'ai travaillé dans ce refuge durant la saison 2004..Il est tenu par la famille AUDIBERT; Marie Cécile, la mère s'occupe de la gestion du refuge depuis plus de 25 ans et sa fille Caroline lui prête main forte depuis son enfance.
" Vous y dégusterez de délicieuses tartes aux myrtilles au génépi maison ou bien encore de délicieuses pâtes au pesto sur la terrasse de ce refuge qui domine le plus grands des 5 lacs de Vens au milieu d'un ancien cirque glaciaire dominé par des sommets qui chatouillent les 3000m..
" Il s'agit d'une délicieuse étape pour rejoindre le refuge de Rabuons, tenu par Jacques l'ex mari de Marie Cécile en passant par le MOnt Ténibre par la haute route ou par le chemin de l'énergie à flanc de montagne.
" Allez y nombreux...

Situation



Photos

Commentaires

Itinéraires recommandés

Petit sentier au début pour vite se terminer par un chemin forestier jusqu'au refuge des Merveilles. ensuite GR jusqu'au lac des Merveilles.

Casterino
16km 885m R1 icone randonnee

Voir les pages 40/41 de l'excellent ouvrage Randoxygène. Cet ouvrage se trouve dans les Bureaux du Parc du Mercantour.Gratuit, et édité par le www.randoxygene.org/pge/rando_pe/rubrique_rando.php?rubrique=1&zone=1. Et la même initiative dans les autres départements alpins?" Ce chemin historique, magnifique ouvrage d'art de plus de 8 km, domine le cours de la Tinée de 1 300 m de dénivelée : itinéraire en balcon presque parfaitement horizontal, il se joue des nombreuses difficultés d'un relief accidenté au prix du considérable travail effectué entre les deux guerres mondiales par la compagnie "Energie Electrique du Littoral Méditerranéen". " Celle-ci l'avait tracé en vue de la construction d'une centrale hydro- électrique projetée à Saint-Etienne-de-Tinée. Ces travaux remontent à une époque où chaque région de France devait produire sa propre électricité, le site de la haute Tinée ayant été retenu pour ses nombreux lacs d'altitude : devaient ainsi être captées les eaux des lacs de Vens, Marie, Ténibre, Fer et Rabuons afin de les collecter en aval et de transformer l'énergie ainsi obtenue." Le chemin de l'Energie servait alors à acheminer matériaux, ouvriers et attelages sur les différents lieux de captage et devait à terme servir de support à une conduite forcée. Après l'abandon du projet, une nouvelle utilité lui est aujourd'hui assignée et de nombreux randonneurs apprécient l'originalité de cette traversée aérienne. Il faut souligner les difficultés rencontrées chaque année pour maintenir en état cet itinéraire taillé parfois à même la paroi ou passant dans des tunnels audacieux.> On peut ajouter à cet itinéraire, comme cela l'est proposé dans le topo Randoxygène, la montée le premier jour au Refuge de Vens, puis la seconde journée, la montée au Refuge de Rabuons.

Saint Etienne de Tinée
1850m R1 icone randonnee

" Depuis la route du col de la Bonette, au niveau du parking de la cascade de Vens (1 550 m - b.20), emprunter la piste de Claï sur 1 km environ, franchir le torrent de Vens (passerelle), puis bifurquer à gauche quelques mètres plus loin (b.21). S’élever sur la rive gauche orographique du vallon par quelques grands lacets parmi mélèzes et cytises avant de traverser de grands pierriers, puis des pentes herbeuses raides (b.22, 23). Parvenu au sommet du verrou glaciaire (2 410 m), on découvre soudain le grand lac de Vens avec le refuge niché au fond sur sa petite barre ocheuse. Pour atteindre le refuge CAF (2 380 m), suivre aisément le sentier qui traverse de niveau de gros éboulis en dominant les eaux du lac (b.24, 25). "> Source : Les Guides Randoxygène / Rando Haut pays, pages 40 et 41.

Saint Etienne de Tinée
870m R1 icone randonnee

Depuis le Pra (1700 m - b.32), suivre les lacets du sentier qui surplombent la route avant de parvenir au verdoyant plateau de Morgon. Traverser la prairie et redescendre légèrement dans le vallon de Tortisse avant d'atteindre, en remontant une longue traverse, les maisons forestières du même nom (b.34). Après la balise, continuer sur le sentier et passer à gué le torrent. Prendre la direction droite, le sentier qui se dirige directement vers les lacs de Vens.Bivouak ou nuit au refuge possible ...Quitter les lacs, pour monter au pas de Vens qui se trouve 436 mètres plus haut. Sur la gauche du refuge empruntez le couloir verdoyant qui se transforme au fur et a mesure en terrain rocailleux et toujours plus aride. Derniere portion dans les rochers.Puis vous arriverez au pas et découvrir le « vallone superiore di ponte bernardo » italien.Vous pouvez continuez sur la droite a la Breche Borgonio (2904m) pour avoir une superbe vue sur le Mont Tenibre.

St-Etienne-de-Tinée
1200m R2 icone randonnee

Itinéraire, itinéraires… Bon je vous ai déjà fait le coup du singulier et du pluriel pour les traversées du Vercors, Chartreuse, Belledonne. Entre le ‘simple’ GR, les crêtes, les pas, les vires et sentes… que de choix n’est-ce pas?! C’est ici aussi un peu la même chose pour cette portion de la traversée des Alpes. Si le GR 5 est une valeur sûre à travers l’Alpe, il existe évidemment bien d’autres combinaisons afin de zig-zaguer tout au long de cet axe, et, créer ainsi votre propre via-alpina. A vos cartes donc!Concrètement : on part de Briançon, ou de Nice, pour rejoindre Nice ou Briançon. Et l’on suit le GR 5. Simplissime! A vous d’agrémenter ensuite les affaires en tenant compte de vos possibilités physiques, le temps dont vous disposez, et bien d’autres envies…Je retiendrai trois manières pour parcourir cet itinéraire :- www.bivouak.net/forum/viewtopic.php?t=2015&id_sport=2, bien détaillée dans le forum. Dés que les photos arrivent, Kenavo nous fait un compte-rendu digne de ce nom. Entre efforts physiques, et haltes bien méritées dans les villages traversés, voire quelques étapes un peu plus culturelles, ce groupe de randonneurs a pris le temps de parcourir l’Alpe. 17 journées de Nice à Briançon, et plus de 800 photos. La suite en image donc!- www.randoalp.com/prologue2/prologue.html. Je vous invite tout simplement à aller ouvrir les pages de son site où vous trouverez les détails des parcours, dénivelés, horaires. Tout y est. C’est fort intéressant. Et si après lecture de ses traversées vous avez des questions, Jean-Claude se fera un plaisir d’y répondre. Attention, à ne pas mettre entre toutes les mains. Redescendez sur terre après la lecture, digérez les affaires!- Enfin, l’option autonomie. Avec votre maison sur votre dos, vous avancez au grés de vos humeurs, de vos ampoules, des paysages et des rencontres… C’est cette dernière option que j’ai choisie. Par ici s’iou plaît!* * *> Cartes Didier-Richard n° 10/1/9/26 au 50 000ème. > Cartes Ign Top 25 n° 3536 OT / 3637 OT / 3538 ET / 3639 OT / 3540 ET / 3640 OT / 3741 OT / 3742 OT...

Briançon
12000m R2 icone randonnee

Les itinéraires à proximité dans un rayon de 5 km

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net

Social Media