Puisque la m

Labique07
14-01-2013 21:38:48

montagne-a-vaches
Tiens à ce propos, je m'étais de mon côté amusé à me demander ce qu'est un randonneur, j'avais brossé quelques portraits ici : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=270&Itemid=127
Hilarant ! Je pourrais t'en rajouter... de ceux que l'ont croise en tong à 2000m d'altitude et qui vous disent avec gamin de 2ans sur les épaules en débardeur : " il y a du monde autour du lac ?" De ceux qui erre dans la neige au printemps sans se douter qu'ils évoluent sur un torrent que l'on entend gronder sous ses pieds : "Z'avez pas vu le panneau indicateur pour le refuge ?" D'autres encore, une radio vissée sur l'épaule à donf ou avec des écouteurs chantant "à côté" de la musique pour ne pas la couvrir (faux donc !). Et ton Roger pérorant sur ce qu'il faut faire "pour bien randonner", le tout en s'essoufflant pour tenter de suivre le rythme du groupe. J'ai croisé un jour deux femmes qui marchaient vite et "bla bla bla, bla bla bla", je les entendais du chemin parallèle ! Une plaie... Et d'autres encore... :wink:

Labique07
14-01-2013 21:10:51

Qu'est-ce qu'un montagnard ? pour moi... Un individu qui au delà d'aimer la montagne, la connaît et la respecte. C'est quoi respecter la montagne ? C'est respecter sa faune, sa flore, ses sources. C'est chercher à se fondre en elle, à ressentir et suivre son rythme le temps d'une rando. C'est écouter le vent chanter dans les hauts sapins, décrypter le terrain et en deviner le passage des animaux. C'est s'arrêter devant un paysage qui emmène votre imagination au delà du présent et contempler sans compter le temps, un animal, une fleur ou un arbre, une pierre, un rocher à la forme cocasse. Ecouter les bourgeons des sapins éclater au printemps, voir les pluies des pétales des fleurs des cerisiers sauvages, écouter le clapoti de la pluie sur la toile de tente, la mélodie d'un ruisseau, le chant des oiseaux. C'est pester contre un sentier aux pierres qui roulent sous vos pas, une pluie qui vous mouille jusqu'aux os, résister à une tempête de neige, passer une froide nuit à chercher quelques minutes de sommeil mais n'en garder que les bons souvenir et s'étonner d'avoir dépassé ce qui pouvait nous sembler insurmontable sur le moment. C'est traduire en de superbes photos les émotions qu'elle fait naître en nous. C'est revenir cent fois au même endroit et ne jamais voir la même chose. C'est le voir en fleur, en pleurs d'automne, endormi sous son manteau de neige. C'est vouloir la montagne à la fois accessible et sauvage. Regarder un versant et imaginer comment rejoindre le sommet, c'est scruter les voies d'approche, juger des pièges et des difficultés du terrain. C'est faire mille parcours possibles avant de l'entreprendre. C'est se souvenir à chaque fois que la montagne ne connaît pas la pitié à l'égard des imprudents et qu'il faut être humble pour savoir renoncer devant son courroux. Je ne peux parler du montagnard sans parler de la montagne... je suis peut-être hors sujet ?


ced
21-12-2012 12:25:01

montagne-a-vaches
Tiens à ce propos, je m'étais de mon côté amusé à me demander ce qu'est un randonneur, j'avais brossé quelques portraits ici : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=270&Itemid=127
C'est suffisamment caricatural pour être savoureux ! :lol: Et merci aussi pour ton lexique sur la neige (en fait c'est super intello ton site). Klys tu ne devrais pas te moquer comme ça des parisiens car à lire tes récits on découvre que les lyonnais ne sont guère mieux perçus !


montagne-a-vaches
21-12-2012 09:07:35

:D J'ai bien pensé à compléter avec quelques spécimens hivernaux. En particulier l'autre jour au sommet du petit van où j'ai croisé celui dont tu parles !! Il y en a d'autres, l'inspiration viendra pendant l'hiver à mon avis...
Citation: session couloir puff A ce propos (encore !!!!), l'orthographe "puff" est ici bien employée... J'avais mis une ch'tite remarque ici (oui je sais j'abuse) : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=82&Itemid=89#Peuf


K-lys
20-12-2012 21:58:13

montagne-a-vaches
Dis donc Klysson, t'as pas des dictionnaires plus récents ?!!
Le dictionnaire du français en sms? non, il faut parfois être un peu conservateur pour mieux comprendre la nécessité de la transgression...
montagne-a-vaches
Tes définitions datent d'un âge où on imaginait que le crétin des alpes était un malade congénital issu des mariages consanguins du tréfond des vallées obscures (pas bien loin de l'époque ou nos ancêtres les gaulois avaient de grandes moustaches dirait on !!). D'ailleurs le suffixe en -ard de montagnard a une connotation péjorative...
comme dans connard?
montagne-a-vaches
Bref, je connais des isérois qui ont moins mis les pieds en montagne que moi... suis je pour autant montagnard ? that is the question... Il y a donc pas mal d'interprétations à ce mot, autant probablement que de personnes... Tiens à ce propos, je m'étais de mon côté amusé à me demander ce qu'est un randonneur, j'avais brossé quelques portraits ici : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=270&Itemid=127
Voilà, c'est un trésor, cette page... j'ajoute une catégorie : En hiver, on le trouve dans les stations de ski qui se réduisent pour lui au snowpark ou au bords de pistes dans lesquels il fait de l'extrême en poudreuse. Il a toujours un gopro fixé sur le casque pour filmer : - son 520 fakie, nose grab, indy noose bone, squirrel style (one foot pour les experts) et sa descente en hélico - sa session couloir puff le long de la descente de casserousse où il lui arrive de déclencher des avalanches (à ses dires) - son télescopage au croisement des pistes juste avant le téléski et l'arrivée de l'hélico En été, il vient parce qu'il a vu dans les couloirs du métro une affiche panoramique sur l'Isère (si près, si loin) et que dans un studio cabine, il a l'impression que c'est trois fois plus spacieux que chez lui... Il a toujours un GPS parce qu'il pourrait se perdre sur le parking. Si vous appartenez à cette catégorie, votre plaque d'immatriculation est probablement 75-77-92-93-91 ou 78. Si ce n'est pas le cas, c'est que vous avez une carte orange... Je me posais la question suite à cette phrase de terray : "La randonnée est la forme évoluée de l'alpinisme" [/i]


montagne-a-vaches
20-12-2012 21:28:31

Dis donc Klysson, t'as pas des dictionnaires plus récents ?!! Tes définitions datent d'un âge où on imaginait que le crétin des alpes était un malade congénital issu des mariages consanguins du tréfond des vallées obscures (pas bien loin de l'époque ou nos ancêtres les gaulois avaient de grandes moustaches dirait on !!). D'ailleurs le suffixe en -ard de montagnard a une connotation péjorative... Bref, je connais des isérois qui ont moins mis les pieds en montagne que moi... suis je pour autant montagnard ? that is the question... Il y a donc pas mal d'interprétations à ce mot, autant probablement que de personnes... Tiens à ce propos, je m'étais de mon côté amusé à me demander ce qu'est un randonneur, j'avais brossé quelques portraits ici : http://montagne-a-vaches.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=270&Itemid=127


ced
20-12-2012 21:01:10

Pour moi, je dirais juste qu'un montagnard est quelqu'un qui aime la montagne, qui aime y passer du temps et s'y perdre.


K-lys
20-12-2012 20:28:22

autant réfléchir... J'ai pris les définitions de lexilogos : Montagnard : 1. Adj. Qui habite la montagne, vit dans la montagne ou qui en est originaire. Le [type] respiratoire est souvent le produit de la vie nomade au grand air, qui demande une adaptation incessante aux changements d'atmosphère; il se forme aussi chez l'enfant qui change souvent de séjour, dans les populations montagnardes et marines (Mounier,Traité caract.,1946, p.212). 2. Substantif Personne qui habite la montagne, y vit, en est originaire ou l'aime au point de s'identifier à ses habitants. Tout d'un coup au coeur de ce bois, il éclata en menaces formidables. Ce n'était plus une créature, disait encore le soir Pauline à Valentin... Chaque montagnard est une montagne qui appelle à son moment le vent, l'ouragan, la foudre (Pourrat,Gaspard,1931, p.210).Les grands montagnards maigres m'inspirent (...) immédiatement confiance; ce doit être héréditaire: je suis petit-fils de montagnard (Vailland,Drôle de jeu,1945, p.8) 1. Chez ces robustes montagnards en lutte avec les éléments, il y a une foi encore plus touchante. La protection de Dieu ne leur suffit pas, il leur en faut une autre plus spéciale. Michelet,Chemins Europe,1874, p.397. Et pour vous, c'est quoi un "montagnard"?


 

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net