Technique d'auto-assurage

pascal sombardier
08-06-2006 11:43:02

La FFME s'intéresse principalement à la compétition d'escalade (qui intéresse pourtant assez peu de monde...), mais propose quelques formations (on peut toutefois chercher assez longtemps où il est question de rando sur leur site). Le CAF parle d'initiation à la rando alpine, de noeuds et de manoeuvres de corde, et même de déplacements sur la neige ; un programme qui semble donc bien adapté, bien que j'ai remarqué que, même chez des professionnels aguerris, la confusion entre difficulté et danger existe parfois et qu'il y a rarement eu analyse pertinente des accidents qui surviennent périodiquement en rando. http://www.ffcam.fr/fr/activites/index.php?le_num_rub=6&le_num_sous_rub=4

pascal sombardier
31-05-2006 19:40:19

Anne-Marie m'interpelle. J'ai hésité à lui répondre, pour plusieurs raisons : - les techniques d'auto-assurage ne sont guère applicables en rando - les guides ne donnent jamais d'explications sur des techniques complexes en dehors du cadre de stages spécifiques. Une mauvaise compréhension de ces techniques peut en effet avoir de lourdes conséquences. En tout cas, si vous apprenez ce genre de techniques (en stage par exemple), il faut périodiquement les répéter ensuite pour les maîtriser. - en rando délicate, il vaut mieux être au moins deux et s'assurer. Encore faut-il connaîitre le b a ba de l'assurage à la corde et de la pose de points. Si l'on est seul, mieux vaut s'abstenir ou faire appel à un pro. - il m'arrive de partir seul en reco, mais il m'arrive aussi de renoncer devant un passage un peu chaud (je reviens plus tard avec quelqu'un). Notez que si l'on part seul en montagne ou en terrain escarpé, il ne suffit pas d'être conscient de ses capacités, mais il faut aussi TOUJOURS avoir une corde dans le sac (personnellement, j'utilise une 70 m en 4 mm, très légère donc), car, en cas de retraite ou d'erreur, si vous devez redescendre, vous pouvez rapidement être très mal sans corde. Je me suis tiré ainsi de situations tendues dans pas mal de courses que j'ai faites seul, dans certaines face nord de l'Oisans notamment. Sinon, j'y serais encore.... Enfin, je l'ai souvent dit : un vieux piolet pas trop court rend bien des services dans les gradins herbeux.


montagne-a-vaches
30-05-2006 11:23:04

[quote:95545b2e66]Bah, on n'a plus qu'à randonner ensemble [/quote:95545b2e66] si t'as plus de 45 ans peut être que je pourrais arriver à négocier avec ma copine...! :wink: Si tu cherches des livres, il vaut mieux regarder dans le rayon alpinisme plutôt que dans celui escalade à proprement parler, surtout si c'est pour de la progression encordée ou des terrains variés (herbe, rocher...). Mais rien ne vaut un peu de pratique, peut-être 1 ou 2 courses avec guide ou un peu d'escalade en école ? je rajoute un bout de "Alpinisme & Escalade - Guide des Techniques" par Erik Decamp éd. Didier Richard 1986 !!! sur le "solo assuré" pour ceux que ça intéresse moi j'imagine mal la chose alors je vous la livre texto : "- l'assurage se fait à l'aide d'une corde à simple. Une seconde corde (à double) sert de liaison entre le relais et le grimpeur, permet de descendre en rappel au relais inférieur pour récupérer le matériel. Enfin, avec ces 2 cordes, on peut descendre en rappel en cas de retraite. - une extremite de la corde d'assurage est fixée au relais inférieur. Le grimpeur est encordé à l'autre extremité. Il en est de meme pour la corde de liaison - en cours de progression, la corde d'assurage reste fixe, elle ne coulisse pas dans les mousquetons d'assurage. C'est le grimpeur qui se déplace le long de la corde en faisant coulisser un système autobloquant lié à son baudrier - une fois au relais supérieur, le grimpeur fixe les cordes puis descend en rappel en déséquipant la longueur, - enfin il déséquipe le relais inférieur et remonte le long de la corde à simple fixée " Si vous avez pigé merci de m'expliquer !!!


Bastien
29-05-2006 16:02:02

Randonner seule sur des passages où il faut s'auto-assurer ce n'est vraiment pas top. Je confirme que se sont des techniques complexes qu'il faut pratiquer régulièrement et que l'on doit apprendre avec une personne expérimentée. Je doute aussi que se soit une technique adaptable à toutes les configurations de terrains en randonnée; ça nécessite également du matériel d'ancrage qu'il faut savoir utiliser et placer. Le mieux c'est de prendre des cours d'escalade pour acquérir toutes ces techniques et manipulations. Bon courage...


montagne-a-vaches
29-05-2006 12:41:16

je viens rajouter une couche... d'après ce que je sais des techniques d'auto assurage en escalade, elles sont très fastidieuses et complexes...de plus je suis pas sure qu'elles soient réalisables en rando (vires terreuses et cie) elles sont faites pour les parois rocheuses avant tout ! Etant dans le même cas que toi, je vois qu'on se pose les mêmes questions sur certains itinéraires... il y a dans le bouquin de P.Sombardier des itinéraires parcourables seuls (cornafion, moucherotte face est ...) et d'autres pour lesquels un second est à mon avis indispensable (tous les autres !!)...


frédo
28-05-2006 17:59:04

Bonjour, Les techniques d'auto-assurage sont mises en oeuvre par un certaine catégorie de grimpeurs (pour faire du solo il faut être largement confirmé et tous les grimpeurs confirmés ne font pas du solo). Ce sont des techniques complexes qui demandent donc une totale possession des techniques d'assurage. Alors, si tu te sens obligée de mettre en oeuvre ces procédés pour venir à bout, en sécurité, de passages d'escalade courts (terrain rando) peu difficiles ou même faciles, je crois que "ça craind" puisque tu n'as pas la maitrise de l'escalade ni celle des techniques d'assurage et le fait d'évoluer sur un terrain "gazeux" ne facilite pas la chose. Le mieux est de parcourir ces itinéraires "à risque" avec une autre personne en attendant de parfaire ton niveau en escalade. Mais de toutes façons, le solo n'est pas à conseiller... Bonnes randos Frédo


 

© 2022 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient être tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables...

Identification