trop de monde au refuge des Banettes !!

jeantou
14-11-2005 19:21:52

je disais qu'on était tjs le con de quelqu'un pour etre diplomate, mais c'est vrai que des fois il y a des coups de pieds au ... qui se perdent.

frédo
14-11-2005 19:13:43

Ce genre de situation ne date malheureusement pas d'aujourd'hui et est peut-être plus facilement générée par le succès d'un site aussi performant et attractif que Bivouak.net. C'est le revers de médaille. Hélas. Je reste cependant persuadé que la plupart des personnes restent correctes. "Très peu tolérante" dis tu Magali...Je ne le pense pas, il y a des situations qui sont intolérables et celle là en fait partie. Je me demande comment tu as fait pour conserver ton calme. "on est toujours le con de quelqu'un" dis-tu Jeantout... Non je ne crois pas, il y a des connards, et il y a les autres respectueux d'autrui et de l'environnement. Evidemment, les Banettes, c'est facilement accessible sauf...en hiver quand c'est le grand blanc...l'année dernière un groupe de six personnes n'a pas trouvé le refuge et a fait demi tour après que l'une des personnes ait failli glisser dans les à-pics... Il y aura donc encore des situations où l'on sera "peinards" :lol: Frédo


anonynmous
14-11-2005 18:57:32

Carton rouge . . . No comment.


jeantou
14-11-2005 12:32:32

les "cons" sont partout et ils sont encore plus visibles et difficile à supporter quand on les rencontre dans un endroit confiné ( les banettes par exemple). Tu as encore eu la chance d'avoir la tente avec toi pour t'échapper, pense à ceux qui ont du passer la nuit avec eux! :twisted: Enfin c'est la vie comme on dit et heureusement que la plupart du temps ca se passe bien et heureusement qu'on envoie pas les cons sur la lune, il y aurait plus personne sur terre, vu qu'on est tout le temps le con de quelqu'un. Bonne rando


Magali ANDRE
14-11-2005 10:45:26

Bonjour à tous, en ce long week-end du 11 novembre, nous avons été nombreux, trop nombreux à vouloir profiter de nos montagnes : j'étais avec mon copain au refuge des Banettes (chartreuse) à 13 h vendredi où nous avons laissé nos sacs (assez lourd, puisque nous avions pris la tente au cas ou), pour tranquillement faire les crêtes à l'est de ce refuge (je ne me souvient plus du nom ?), nous avons passé l'après-midi à admirer le mont-blanc, belledonne, le vercors, et la mer de nuages sur la plaine... juste après le coucher du soleil (environ 17 h) nous sommes redescendus, 5 personnes étaient là pour passé la nuit, et 3 autres étaient attendues. ce qui portait le nombre de randonneur à 10 au total : juste de quoi passer une soirée conviviale et enrichissante... :D vers 18 h 30, (la nuit était alors tombé depuis une heure) : un groupe de 7 personnes + un CHIEN est arrivé, ainsi qu'une famille de 5 personnes : ce qui portait alors le nombre total à 19 personnes dans le refuge, les 3 personnes attendues étant finalement restées à Hurtière...prévenus par leurs amis de l'état d'occupation des Banettes... mon coup de gueule se porte tout particulièrement au groupe de 7 personnes, qui est arrivé de nuit, et, qui voyant le premier niveau du refuge bien occupé, ont décidés de manger sur le plancher (jusque là ça va), ou les matelas étaient déjà étendus, certains sac de couchage déjà sortis..., ces personnes là sont montées avec leurs chaussures, leurs guêtres toutes crottées et le CHIEN lui aussi est monté (et là ça ne va plus)!!! il n'y avait déjà pas assez de place pour tous les êtres HUMAINS dans le refuge, et un CHIEN est aller se vautrer sur les matelas et sur les sacs de couchages des premiers arrivés !!!! INADMISSIBLE !! :evil: j'ai réussi à garder mon calme le temps de finir notre repas, de ranger toutes nos affaires avant que le chien ne laisse trop de puce dessus, et d'expliquer gentiement à ces gens-là que nous allions finalement planter la tente : nous sommes donc reparti à 19 h pour planter notre tente de nuit et essayer de passer une meilleure nuit qu'en compagnie d'un chien et de ses maîtres malpolis et irrespectueux de tout... quant ils sont arrivés, le refuge avait déjà été chauffé, aucun merci n'a été prononcé pour les premiers arrivés qui avaient pris la peine d'allumer un feu... Ce groupe de personnes arrivait directement de la vallée, ils ne venaient pas pour profiter des beaux paysages puisqu'ils sont arrivés de nuit et le lendemain, le temps annoncé était beaucoup moins bon, peut-être étaient-ils juste là pour dire à leurs collègues le lundi matin qu'ils avaient passé une superbe nuit en refuge... Vous allez me dire comme dans le sujet "randonner en groupe, les limites ...", qu'on n'avait pas choisi l'endroit le moins fréquenté, qu'on aurai pu choisir un refuge moins accessible : OK, mais ce n'est pas parce que le refuge des Banettes est facilement accessible, que les personnes qui y vont doivent être aussi peu respectueuses envers les autres que celles qu'on a rencontrées ce vendredi 11 novembre... j'ai bien conscience d'être très peu tolérante sur ce coup-là, et d'y aller un peu fort, mais il y a quand même des façons d'être et de se comporter qui sont inadmissibles... je regrette de ne pas avoir discutté avec eux de leur chien et de leurs chaussures crottées sur nos matelas... je leur souhaite malgré tout d'avoir passé une bonne nuit, en espérant qu'ils aient pris conscience d'une manière ou d'une autre de leur comportement... Magali


 

© 2021 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net