Les engins motoris

Thierry
13-10-2005 08:58:26

Je ne sais pas si l'apparition de ce sujet est liée à la circulaire Olin et à la pétition du codever qui a suivi, mais c'est vrai que le terrain de jeu des loisirs motorisés a tendance à se réduire. Pour des raisons "environnementales" , mais aussi à cause du développement des loisirs verts (rando pédestre, équestre, vtt) qui crée des conflits d'usage, notamment dans les zones vertes près des zones urbaines. Les non-motorisés viennent chercher dans la nature calme, sérénité (même en groupe trop nombreux et bruyants des fois :wink:) , ils ressentent parfois la présence d'un véhicule comme une agression ; d'un autre coté les motorisés ressentent le rétrécissement de leur domaine comme une privation de liberté et une annexion des chemins par les marcheurs. Personnellement ça ne me géne pas de croiser une moto ou un 4x4 sur un chemin de campagne ou sur une piste au fond d'un bois (à condition bien sûr que ça se fasse avec respect et que ce ne soit pas un convoi de véhicules), mais une moto ou un quad sur un petit sentier de montagne ou carrément hors pistes j'ai plus de mal à supporter, idem pour les motoneiges en hiver. La loi actuelle limite le terrain d'action des motorisés aux voies ouvertes à la circulation automobiles, chemins communaux et autres, mais à priori ce n'est pas satisfaisant pour eux, j'imagine bien que ça doit restreindre le coté "technique" de leur loisir. Mais étant donné les ventes actuelles de véhicules tous-terrains (et notamment des quads), si la pression sur les loisirs motorisés se relachait, quel est le risque de développement d'une pratique anarchique ? Je m'interroge aussi sur l'image négative et la contre-publicité que peux entrainer des rassemblement comme la transvalquad, ou aussi dans une moindre mesure le salon de val d'Isère, qui entraine une fréquentation des 4x4 bien au dela des limites du salon, dans les montagnes de Tarentaise et Maurienne. D'un autre coté en tant que vttiste ça me met en porte à faux, puisque le code forestier m'interdit en théorie les sentiers non balisés et me cantonne sur les pistes larges... Mais pour le moment la cohabitation se passe plutôt bien avec les piétons et cavaliers.

christophe
12-10-2005 15:51:45

Allez puisse que tu ose soulever le débat je vais donner mon point de vue . Le seul moteur que je connaisse c’est mon coeur tous ça pour dire que je n’ai jamais pratiquer à des fin de loisirs (ce n'est pas le cas dans le cadre de mon boulot) des activés mécanique motorisés tous terrain, quand je ne suis plus sur le bitume c’est soit en running (parfois équipe de clous), soit avec un vtt soit à ski (de rando il va de soit). 1/ Il me semble aussi qu’avec un peut de courtoisie pour les un et peu de tolérance pour les autres un certaine cohabitation doit pouvoir être possible. 2/ Il m’arrive parfois de pester contre la non fréquentation par des motos, quad ou autre lorsque les ronces et autres buissons divers envahisse certain de mes sentier préfère (et je ne parle pas de leur disparition total). 3/Il me semble évident qu’il y des lieux ou les loisirs mécanique motorisé non rien à y faire (montagne, zone sensibles, zone à haute fréquentation piétonne, liste non exhaustive…) de même que certains lieu peuvent passer d’une catégorie à l’autre en fonction de la saison. Il me semble que certain lieu doivent aussi être interdit aux piétons, n’en déplaise aux randonneurs. 4/ Je ne pense pas que le contexte écologique de la planète permette ce genre de loisirs de façon général (tous loisirs motorisé quel qu’il soit d’ailleurs) ce qui ouvre la question suivante : quand je fais 100 Km de bagnole pour faire une rando à ski mon loisir non motorise ne le devient il pas ? Voila ma réflexion sur le sujet n’est évidement pas complète pas exhaustive et pas impartial, j’adhère à Mountain Wilderness… et quand je sort j’essai de laisser ma connerie au placard et souvent cela se passe beaucoup mieux.


Magali ANDRE
12-10-2005 14:40:27

Salut Frank, c'est vrai que l'enduro ça dérange, et c'est déjà super que tu le reconnaisse (j'espère que c'est pas parce qu'un randonneur t'a insulté !!) j'ai rarement croisé de pratiquant en rando, surement parce que je suis généralement sur des sentiers qui sont loin d'être carrossables même avec une cross (sauf en début et fin de rando, quand on est souvent sur des chemins forestiers) le pire dans votre pratique, c'est le bruit et aussi l'odeur (pour ceux qui y sont sensible) et si tu rallenti et que tu dit bonjour, c'est certe fort sympathique, sauf qu'après, tu réaccélère, donc ton engin fait encore plus de bruit, et produit encore plus de mauvaises odeurs (désolé d'insiter là-dessus, mais ça pue vraiment vos engins quand c'est en pleine accélération !!) Au niveau du bruit, je serais curieuse de savoir à combien de km à la ronde on vous entend ?? Et je suppose que ça doit éroder le sol aussi, enfin je n'ai pas de preuve, et les impacts doivent beaucoup dépendre du lieu de pratique... désolé, on est pas très sympa avec toi alors que tu est peut-être le plus sympathique pratiquant d'enduro, mais bon, tu t'es un peu jeté en pâture au loup !!! En tout cas, vu que tu paraît respectueux des autres usagers de la forêt et que tu semble soucieux de ne pas trop déranger, la meilleure chose que tu puisse faire pour nous est de partager ce respect avec les pratiquants d'enduro qui ne se conduisent pas comme toi, et essayer d'influer leur comportement (ça doit pas être gagné d'avance !!) en tout cas j'apprécie ton courage et ta franchise d'avoir mis un message comme ça sur un forum de rando : tu risque de t'en prendre plein la figure !! En espérant ne pas te croiser sur les sentier :wink: (c'est de l'humour, ne le prend pas mal)!! Magali


montagne-a-vaches
12-10-2005 13:32:32

euuu... c'est bizarre mais j'ai pas d'idées pour cohabiter !!! :? ce qui dérange le plus c'est le bruit, pour les randonneurs comme pour la faune ... d'ailleurs je croyais que les forêts étaient interdites à ce genre de circulation non ???


anonynmous
12-10-2005 13:08:36

Aussi sympa sois tu je ne peux pas cautionner ce genre de loisirs... Passons les règles de sécurité des personnes, que tu respectes visiblement, il reste la pollution et ça je ne peux pas l'accepter une moto dans les chemins dégage une pollution dérisoire par rapport à l'industrie et j'en passe me diras-tu... C'est vrai, mais doit-on pour autant dégrader si peux que ce soit quelque chose qui ne nous appartient pas ? Par ailleurs ne m'en veux pas, tu demandes des avis, alors je te donne le mien... A+


anonynmous
12-10-2005 12:18:17

bonjour, je pratique l'enduro comme loisir, toute l'année, plus souvent le week end. l'enduro : c'est la balade moto à travers nos si belles campagne francaises; en utilisant les chemins, sentier, etc... je sais bien que ma pratique dérange et c'est pour cela que je respecte totalement les autres usagers des forêt ( je ralenti ma vitesse à leur approche, je m'écarte au maximum, je tente de minimiser le dérangement occassioné et je dis bonjour ! ) évidement, ce n'est pas la manière de faire de tout le monde, et c'est déplorable. je voulais donc connaitre votre vision de notre discipline et avoir vos idées pour mieux cohabiter. le débat est ouvert, merci de vos réponses. Franck


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net