Luc
02-09-2007 19:59:37

joke73
je viens de chez m5 hier et reparti ave ce qu'il faut; dommage que je tombe sur ce site avec retard
Bein reste y! :roll:

anonynmous
17-08-2007 17:20:46

je viens de chez m5 hier et reparti ave ce qu'il faut; dommage que je tombe sur ce site avec retard


anonynmous
15-06-2005 16:01:36


Citation: Un petit message pour vous dire que nous avons pu mettre avec un peu de patience le site web a jour... les coupure de courant en Mongolie etant plus frequentes que chew nous ! Notre aventure commence merveilleusement bien... aller voir les photos ! Bonne journee a toutes et tous,


anonynmous
22-05-2005 20:13:39
anonynmous
19-05-2005 19:59:48

luc
Merci pour toutes ces infos. De la spiruline? ça se présente comment . . .
Salut Luc, La spiruline se présente, à ma connaissance, soit sous forme de poudre soit sous forme de petit comprimés. C'est avec cette seconde forme avec laquelle nous partirons, elle est plus pratique en voyage et craint moins l'humidité. Alors, à quand le test de vélo couché ? ;-) Xavier


anonynmous
17-05-2005 20:09:19

Merci pour toutes ces infos. De la spiruline? ça se présente comment . . .


anonynmous
13-05-2005 16:02:05

Bonjour à tous, Pour répondre aux questions et faire découvrir le vélo couché à ceux qui ne connaissent pas : 1. Du point de vue physique, le vélo couché est beaucoup moins fatiguant. Seul les jambes travaillent, tous le reste du corps est au repos ce qui se sent à la fin de la journée... on a moins faim ! Les points habituels de tensions (poignets, cou, bas de dos) n'existent pas en vélo couché car la position est beaucoup plus naturel : c'est le vélo qui vient épouser le corps et non l'inverse. Pour les cuisses, au début, c'est difficile. Il faut se faire une nouvelle musculature (intérieur des cuisses surtout). Les mollets travaillent moins. Je dirais que ce n'est pas plus dur au final qu'un vélo droit, c'est juste d'autres sensations... il faut prendre l'habitude, surtout pour les démarrages et les virages (un peu comme sur une moto). Après c'est le bonheur ! Oui, on a encore des vélos "classiques", car il faut reconnaître que en ville, le vélo couché est moins pratique et plus dangereux (on est plus bas). Difficile de sauter un trottoir aussi par exemple. Mais dès que l'on est en dehors des ville, c'est simplement génial. 2. Les vélos que nous avons choisi pour notre périple de 1 an pèsent chacun, tout équipé (porte baggage, garde boue, appuie-tête, jantes RIGIDA X-Plorer, pneus larges Schwalbe), environ 18 kilos. Ce sont des vélos pour voyager, donc c'est normal qu'il soit lourd. Mais elles existent des vélos couchés de vitesse (beaucoup plus bas) qui pèsent autour de 10 kg... c'est une autre utilisation. Notre remorque pèse 8 kg à vide. C'est une remorque spécifique pour le cyclo-tourisme (BOB Ibex). ce modèle dispose d'une suspension car nous allons faire beaucoup de piste. Sinon, nous aurions pu nous passer de la suspension. On aura en tout environ 30 kg de matériel chacun sur notre vélo en plus du vélo et de sa remorque, soit environ 56 kg chacun. A celà s'ajoute le bonhomme... et l'eau en quantité pour la traversé de zones désertiques. 3. Côté alimentation, nous serons limité par ce que nous trouverons dans les pays traversé. Exemple : mongolie, nous aurons essentiellement de la viande et des laitages. En chine, ce sera plus diversifié dans les villes. Afin de compléter ce régime alimentaire et de faire face aux demande de l'organisme, nous emmenons quelques compléments : de la pâte d'arachide, du miel et chocolat (pour le plaisir du goût), et de la spiruline (algues). Les spirulines sont composées à environ 65 % de protéine, et d'une forte concentration de fer. Elles contiennent aussi de l'acide gamma-linolénique, du bêta-carotène, de la phénylalanine, de la thiamine, de la riboflavine, du magnésium, du phosphore, du calcium, du potassium et des vitamines du groupe B. Ce sera un compléments intéressant pour compenser certaines carences. 4. Pour notre pause hivernale en Arménie, Ariane travaillera dans un hôpital de Yerevan. Pour ma part, je serai amené à travailler sur un projet de développement agricole pour une filière de commerce équitable. Nous sommes encadré par une ONG suisse, KASA. Voilà quelques réponses. J'espère avoir été clair. Si vous voulez en savoir plus, rejoignez le site du projet... et pour suivre le périple, vous pouvez vous inscrire à la newsletter ! Au plaisir, Xavier www.au-detour-du-monde.net


Luc
13-05-2005 10:41:17

Dans quelques jours le grand départ Au déTour du Monde . . . Marrant quand même ce vélo couché! 16000km en dormant ce doit être sympa?! Deux trois questions avant votre départ si vous permettez . . . . Vous écrivez que ce ne sont pas les mêmes muscles qui travaillent, j'en conviens. J'ai yeuté l'étude comparée également, impressionnante par ailleurs! En ce qui vous concerne, physiquement, c'est plus balaise qu'un "deux roues classique", juste une question d'habitude, quelles impressions? Avez-vous encore des vélo-assis? . Robustesse et fiabilité écrivez-vous... Quel est le poids d'un vélo couché? et sa petite remorque avec votre matos? . Côté "bouffe", 70 km quotidien, 1 jour de repos hebdomadaire... vous avez prévu une alimentation un peu plus adaptée? . enfin et surtout, votre pause en Arménie et votre dispo pour les Ong locales... Quelles actions prévues? Bien à+ :arrow: Tous les détails sur le site de Xavier et Ariane.


 

© 2019 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net