Je dirai même plus les Dupont's...

les dupont's
16-05-2022 22:37:18

les dupont's
Luc

Oui je dirai même plus "Y'a pas à dire, il y a des jours où c'est plus simple que d'autres".... un peu plus au nord donc loin de la houle... la providen'ciel de Michel

( peut-être aurais-tu pu mettre ta sortie sur un topo "parapente"... ?  :)

Oui conditions pas top au sud. Je ne comprends pas le "topo" parapente elle est enregistré sur quoi alors. J'ai pris un topo existant pourtant et rajouté sortie parapente ? Ça je suffit pas ?

 

 

 

 

 

les dupont's
16-05-2022 21:50:29

Luc

Oui je dirai même plus "Y'a pas à dire, il y a des jours où c'est plus simple que d'autres".... un peu plus au nord donc loin de la houle... la providen'ciel de Michel

( peut-être aurais-tu pu mettre ta sortie sur un topo "parapente"... ?  :)

 

 

 


Luc
16-05-2022 21:37:40

Oui je dirai même plus "Y'a pas à dire, il y a des jours où c'est plus simple que d'autres".... un peu plus au nord donc loin de la houle... la providen'ciel de Michel

( peut-être aurais-tu pu mettre ta sortie sur un topo "parapente"... ?  :)

 

 


Luc
16-05-2022 22:17:18

" Pour cette troisième édition des Echappées Iséroises, partez à la conquête de 7 montées et cols emblématiques de l'Isère, sur des routes fermées à la circulation. Cyclistes passionnés ou amateurs, c'est ouvert à tous !

Les Echappées Iséroises, organisées par le Département de l'Isère, sont des montées cyclistes chronométrées sur routes fermées.

Cette année encore, (re)découvrez les montées emblématiques de l'Isère avec la chaussée rien que pour vous !

7 étapes exceptionnelles au programme de cette année :
- Dimanche 22 mai : Col de Porte - Organisée dans le cadre de la "Faites du Vélo" de la Métro
- Dimanche 29 mai : Allevard - Organisée dans le cadre de l'Alpes Isère Tour
- Samedi 11 juin : Col du Mont Noir
- Mardi 5 juillet : Col du Glandon et de la Croix de Fer - Organisé dans le cadre des Oisans Cols Séries
- Mardi 9 août : Alpe d'Huez - Organisée dans le cadre des Oisans Cols Séries
- Dimanche 21 août : Col de la Charmette
- Samedi 10 septembre : Col des Mille Martyrs - Organisée dans le cadre de "A Bicyclette" à Paladru

Ces montées sont gratuites et ouvertes à tous. "

www.isere-tourisme.com

https://isereoutdoor.espacestrail.run/fr/page/120

 

 

 

Luc
16-05-2022 21:26:07

Joli compte-rendu que ta belle ascendance providentielle !

Hâte de revenir ! 

;-)

 

 

Michel Pila
13-05-2022 15:01:22

Bravo pour ce superbe vol en conditions aléatoires 

Luc
12-05-2022 13:02:47

Une belle trace en image … https://youtu.be/aFPnaZU78IE

 

Geoffroy Rémi
12-05-2022 12:19:50

Merci de votre précision. J'ai complété le descriptif de la cabane en conséquence.

MairedeRoisey
10-05-2022 20:50:27

Il est interdit de dormir dans la cabane. La mairie a demandé à la gendarmerie de faire des rondes.

Philippe Ariès  maire de Roisey


ben
11-05-2022 14:53:10

Michel Pila
10-05-2022 22:31:36

Magnifique !

Luc
08-05-2022 23:15:28

"Des femmes au sommet" : elles s'engagent pour que le monde de la montagne se féminise...

Natives des Alpes ou montagnardes d’adoption, Clémentine, Julia et Valérie partagent le même amour pour les cimes. Elles se sont battues pour se faire accepter dans un univers très masculin et ont fait de la montagne un puissant outil d'émancipation. Découvrez ici le portrait croisé de ces femmes inspirantes qui font bouger les lignes.

> sur france3-regions.francetvinfo.fr

Elles se sont battues pour se faire accepter dans un milieu masculin. Aujourd’hui, à leur manière, elles transmettent cet amour de la montagne qui les a aidées à s’émanciper et à devenir elles-mêmes.  

Une belle rencontre avec trois femmes formidables qui contribuent, comme le souligne la réalisatrice, à une "révolution douce et collective" pour faire bouger les mentalités.

Des femmes au sommet
Un film de 52 mn écrit et réalisé par Alice Khelifa.
Une coproduction 10h10 Productions / France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

En replay !

 

 

 

Luc
08-05-2022 22:47:46

MONTAGNE et RESPONSABILITE JURIDIQUE.
 
Pour qui ? Que vous soyez professionnels de la montagne ou amateurs, premier ou second de cordée. Bref, pour tous les usagers de la montagne.
29' pour tout comprendre sur le déroulé d'une enquête judiciaire en montagne.
Et aussi pour mettre la responsabilité juridique à sa juste place: sans la négliger mais sans la fantasmer non plus.
Merci à Tony Lamiche de ce nouvel épisode du #guideMicheLa intitulé "Secours et enquêtes judiciaire en montagne".

 

Luc
08-05-2022 15:44:52

8 mai 1978, l'Italien Reinhold Messner et l'Autrichien Peter Habeler atteignaient le sommet de l'Everest pour la première fois sans apport d'oxygène !

https://www.montagnes-magazine.com/actus-histoire-everest-gravi-premiere-fois-sans-oxygene

 

Luc
19-10-2021 14:52:27

 

R.Messner sort un nouveau bouquin : "Zwischen Durchkommen und Umkommen. Die Faszination des Bergsteigens" que les traducteurs sur le web transforment en  : 

« Entre traverser et périr. La fascination de l'alpinisme »

Dans une interwiew, à la question de mourir en montagne, R.M. répond ainsi : " L'art ici, c'est la survie. Et c'est quelque chose qu'un profane ou quelqu'un qui a gravi une montagne d'une centaine de mètres de haut a beaucoup de mal à comprendre : qu'on aille volontairement là où l'on pourrait périr pour ne pas périr ».

Bon, je vais attendre la traduction :-)


Ludwig Buchverlag 2021 / 304 pages, 32 euros

 https://www.deutschlandfunkkultur.de/reinhold-messner-und-die-faszination-bergsteigen.1013.de.html?dram:article_id=504392

 

 

 

 


Luc
08-05-2022 15:36:15

Une nuit en refuge à Grenoble ! un article de Sandy Plas dans Montagne-Mag

J'irai dormir à la Bastille de Jérémy Tronc...


Bivouaquer à la Bastille, bientôt possible ! par Eloïse Bonnan, in le Petit-Bulletin.

Vidéo de Green Grenoble 2022 :

 

 

Luc
05-05-2022 22:43:54

C'est noté ! 

En revanche l'url du site ne fonctionne point....

Belle saison à toi, 

 

Pre_du_mollard
05-05-2022 21:53:40

Bonjour,

 

Je suis la nouvelle gardienne du Gîte d'alpage du Pré du Mollard. Voici nos coordonnées pour nous contacter : 0698523324 / predumollard@gmail.com / www.predumollard.fr

Le refuge sera gardé de début juin à fin septembre. Une restauration le midi est proposée. Nous disposons de 15 couchages et de quelques emplacements pour les tentes. Les réservations sont nécessaires pour y dormir, conseillées pour y manger.

A très bientôt là-haut,

Carole


Goupil
05-05-2022 07:26:13

Bonjour François,

ce serait un véritable exploit que de pouvoir rejoindre le replat du sommet N (2424m) du Cornillon où d'ailleurs est implantée une antenne hertzienne; on l'a voit bien (aux jumelles) depuis les hauteurs de Belledonne par exemple depuis les Vans ou tout simplement de la Croix de Chamrousse.

Une première étape serait de retrouver l'itinéraire provenant du pas de la Lauze juste sous l'Âne....mais tout ceci est sans doute très physique !

En ce qui concerne l'état des sentiers, on ne peut que malheureusement constater qu'il suffit d'un hiver pour tout dégrader voire emporter une partie du sentier; quant à la non fréquentation c'est l'affaire de 4 à 5 ans pour un retour à la sauvagerie.

Il y a lieu de faire remarquer ici, que la mauvaise habitude prise par IGN de supprimer les sentiers non balisés au fur et à mesure des nouvelles éditions contribue grandement à l'accélération de ce phénomène de retour à la sauvagerie et pourrait on dire d'abandon de nos montagnes !

Merci pour tes compliments mais je n'ai vraiment pas eu l'impression d'accomplir un exploit en franchissant la ravine de la Combe d'Estillère, sans doute le terrain était il plus confortable et la sente m'avait parue certes peu fréquentée mais pas à l'abandon et même assez propre dans l'ensemble.

Comme quoi tout change très vite !

Le plus impressionnant était la très raide remontée finale sur une échine caillouteuse et étroite pour retrouver le sentier aval; je n'aurai pas aimé la descendre et probablement aurai je dû renoncer.

J'attends avec impatience la suite de tes recherches dans le secteur.

François LANNES
02-05-2022 21:09:03

Goupil,

Merci pour ta longue réponse, détaillée, précise, et qui me confirme comment m'y prendre maintenant pour arriver au bout de ce bout (sachant que ce bout du bout est à 2424 m...).

La traversée de la combe Chave doit être celle que tu décris comme "court passage aérien". Je dis cela d'après le tracé de la Didier Richard dont les courbes de niveau font intuiter une partie horizontale à cet endroit-là.

Je suis assez bluffé d'apprendre que tu étais descendu par l'Estillère sans savoir ce dont il s'agissait ! Déjà à la montée, j'ai trouvé cela bien impressionnant. Alors à la descente, peut-être bien que je n'y serais pas allé. Je sais bien qu'avec 18 ans de moins, on tente plus de choses qu'à l'âge qu'on a aujourd'hui. M'enfin bon... :     t'es un "bon" et puis c'est tout !

Ce sentier ne doit plus être fréquenté depuis un bon bout de temps, car j'ai vraiment trouvé plein de branches en travers, et de cailloux sur la trace. Je ne sais pas dire s'il faut beaucoup d'années pour un tel "vieillissement", ou s'il suffit d'un seul hiver pour encombrer un chemin d'autant de débris naturels. As-tu une idée de la chose ???

Pour ce qui est de l'hiver, aux altitudes dont il est question là, c'est à dire entre 700 m et 1200 m, tout est clair en cette fin avril 2022. Je n'ai pas vu de neige sur la trace, hormis le reliquat latéral de névé (visible sur la photo) mais qui ne gêne absolument pas. Ce qui m'inquiétait plus, c'était ce qu'il pouvait y avoir au-dessus, c'est à dire en haut de la combe de l'Estillère, et qui pouvait se purger éventuellement au même moment que je la traversais. Et ça, en cours de printemps, on sait bien que cela peut se produire à tout instant, sans raison qu'on puisse deviner préventivement... Ce risque là disparaît (je pense) plus tard dans l'été, et à fortiori en automne. C'est pourquoi j'y reviendrai plus tard en saison.

Et merci pour tes encouragements à l'entretien de nos sentiers et chemins. C'est un "petit travail", qui double en fait le temps de marche, mais dont je me régale de le faire. J'ai eu l'occasion d'en être récompensé, en mars cette année. J'étais sur le sentier qui monte au Clos de Cornillon, versant est, par le sentier sud et la combe Forane. Là aussi le sécateur et les  gants de chantier avaient bien travaillé, en deux scéances chargées. Et puis, croisé à la descente, un couple de randonneurs m'a dit avoir été bien surpris de trouver là un sentier aussi bien entretenu alors qu'ils pensaient le trouver à l'abandon. J'en ai juste dit un peu, mais..... les yeux ont pétillé de satisfaction rentrée.

A+ Goupil, et c'est avec grand plaisir que j'ai cet échange avec toi.

 


Goupil
02-05-2022 14:43:38

Bonjour François,

oui tu as bien saisi l'itinéraire que j'ai parcouru il y a un bon moment déjà, puisque c'était en juin 2004;.

Et en effet je suis redescendu par le sentier forestier de la face N  encouragé par les balises rouges.

Ne sachant à quoi m'attendre je me suis dit que je pourrai toujours faire demi tour si un obstacle sérieux se présentait; mais en fait je suis parvenu sans grande difficulté jusqu'à la RN (borne du Km40 qui a été déplacée depuis lors).

Je me suis régalé à lire ton compte rendu car du coup m'est revenu en mémoire le passage du ravin de l'Estillère pour lequel j'ai hésité brièvement, et en fait c'est assez intuitif, on descend de 15m environ, on traverse sur de beaux rochers bien solides formant trottoir et l'on remonte sur une trace raide un peu aérienne pour retrouver la sente.

Mais avant ce passage il y a une autre combe ( Chave ou pas ?) qui se présente très différemment c'est un court passage aérien horizontal assez gazeux sur une étroite sente herbeuse (de mémoire) facile mais demandant de la concentration puis une descente oblique moins aérienne dans un terrain mélange d'herbe,roche et de terre avant de traverser et rejoindre la combe de l'Estillère.

Je pense que ce passage délicat se situe à proximité de la bifurcation (1200). Au delà, c'est à dire entre cette bifurcation et l'abri du Cornillon c'est une sente facile bien tracée, et balisée. Idem pour rejoindre le replat 1350m au pied d'une grande falaise sombre...terminus du sentier.

Juste avant d'y parvenir j'ai souvenir d'un abri fait de planches cloutées (niche pour chien ?)  très très sommaire, ainsi que de quelques déchets...

Dernier point, mon passage par l'arête NE date d'avril 2007....suite au topo de M.Pila, car à vrai dire je ne savais même pas qu'il existait un itinéraire le long de celle ci. Ce fut là encore une belle découverte.

Ce n'est pas plus mal si tu attends un peu, car les dégâts dus à l'hiver compliquent la tâche si j'en crois ton récit.

Je partage entièrement ton point de vue, à ne jamais faire en hiver ! Je n'en veux pour preuve que les impressionnantes avalanches de neige qui arrivent jusqu'à la RN en hiver.

J'ai également très apprécié le fait que tu soulignes la valeur patrimoniale irremplaçable des sentiers tracés par les anciens et ce d'autant plus dans des lieux aussi austères que la face N du Cornillon !

Prenons en bien conscience et apportons notre contribution à leur entretien si modeste soit elle !

 


François LANNES
02-05-2022 10:21:47

Bonjour Goupil,

Merci de ces précisions car maintenant je pense bien comprendre le cheminement que tu as suivi : d'abord l'éperon NE par les cables jusqu'à l'abri de Cornillon; puis le sentier horizontal en versant nord jusqu'à la bifurcation vers le haut; puis stop à 1350 m. C'est exactement le programme sur lequel je me suis arrêté pour la prochaine sortie (je ne sais pas quand ce sera, car je ne vais pas pouvoir sortir cette semaine, et les semaines suivantes s'annoncent pluvieuses...).

Par contre, as-tu fait la descente dans le versant nord jusqu'à la plaine à 710 m ??

Et si oui, comment as-tu trouvé le passage dans la grande ravine de la combe de l'Estillère ?? En venant par le haut, ce passage me semble difficile à déchiffrer, et bien impressionnant quand on ne sait pas comment il faut le prendre. La logique du plus facile à suivre apparaît quand même, mais il faut oser y aller, et si l'on ne sait  pas si ça passe......

Autre question : en venant de l'abri de Cornillon, comment se franchit la première ravine de la combe Chave ?? As-tu le souvenir de quelque chose de compliqué ?

Dernière question : tu avais enregistré ton commentaire, sur le topo de Michel, en janvier 2007 (de mémoire) ou en février. Sont-ce vraiment les dates ? Car en hiver, il ne doit pas faire bon aller se balader dans ces travers... Peux-tu préciser ce point, stp?

A+


Goupil
02-05-2022 07:41:47

Goupil

J'ai essayé de suivre la trace Didier Richard; d'abord l'arête NE jusque vers altitude 1210m où l'on trouve une cabane en rondins en partie affaissée, puis le sentier forestier balisé du bois de Cornillon en face Nord, on le quitte vers 1200m pour une bonne sente qui effectue plusieurs petits lacets et disparaît peu après au pied d'une haute paroi rocheuse (vers 1350m), on y trouve des traces de fréquentation (divers déchets), mais où est la suite ? Je ne l'ai pas trouvée et pourtant elle doit exister sans doute vers la droite. Tout ce que je peux affirmer c'est que ce lieu d'accès relativement aisé marque incontestablement un saut qualitatif, on passe d'une bonne sente à probablement un itinéraire de chasseurs nettement plus sauvage. Passer par le pas de la Lauze semble une meilleure idée malgré la traversée sauvage décrite dans le topo.  A noter que le sentier du bois de Cornillon poursuit sa descente jusqu'à retrouver la RN91 au lieu dit km 40, de là on rejoint par une piste (démarrant au pt 710 de l'autre côté de la route) Rochetaillée en évitant la RN fort dangereuse.

 


François LANNES
09-04-2022 09:27:14

Bonjour Luc,

 

Parfait d'avoir raccroché ces commentaires de 2022 au topo de décembre 2006 !

Par contre, il y avait déjà un commentaire de Goupil, du 10 février 2007 (de mémoire...), et ce commentaire a disparu.

C'est dommage.

Il faudrait le retrouver, pour remettre ce commentaire en ligne


Luc
07-04-2022 05:58:26

ok, je viens de "raccrocher" vos commentaires au topo, ce sera plus parlant.

 


Goupil
07-04-2022 05:57:18
Goupil
06-04-2022 10:09:23

François LANNES

Bonsoir Goupil,

Tu restes toujours très attentif, à ce que je vois... !

Mais je n'avais pas loupé ton commentaire dans le topo de Michel. Et je le garde bien en mémoire pour la suite. D'ailleurs, je note que tu as précisé ici un peu plus qu'en janvier 2007. Une information de plus est toujours bonne à prendre : merci.

De toute façon, je te tiendrai au courant.

A+

Bonjour François,

Oui je suis très attentif à toutes tes recherches et plus encore quand il s'agit d'un secteur que j'ai fréquenté à deux reprises avec bonheur.

J'ai laissé un compte rendu de mon escapade en face N en réalisant un circuit via l'abri du Cornillon souhaitant retrouver l'itinéraire Didier Richard mais j'ai prudemment renoncé et terminé en redescendant au km 40 de la RD1091 sur une sente assez facile.

Quant à l'autre par l'arête du Gros Cornillon, j'ai atteint les ruines étagées de la Lauze (1700m) puis quittant la sente (toujours balisée de points rouges) rejoint à vue le sommet de l'Âne 1773m; en réalité la sente se poursuit jusque vers 1800m où j'ai fait demi tour en raison de la présence de neige, il m'a semblé qu'une trace raide rejoignait l'arête vers une épaule dégagée.

Au plaisir de te lire

Goupil


Luc
06-04-2022 00:00:52
François LANNES
05-04-2022 21:32:15

Bonsoir Goupil,

Tu restes toujours très attentif, à ce que je vois... !

Mais je n'avais pas loupé ton commentaire dans le topo de Michel. Et je le garde bien en mémoire pour la suite. D'ailleurs, je note que tu as précisé ici un peu plus qu'en janvier 2007. Une information de plus est toujours bonne à prendre : merci.

De toute façon, je te tiendrai au courant.

A+


Goupil
04-04-2022 17:13:23

J'ai essayé de suivre la trace Didier Richard, d'abord l'arête NE jusque vers altitude 1210m où l'on trouve une cabane en rondins en partie affaissée, puis le sentier forestier du bois de Cornillon en face Nord, on le quitte vers 1200m pour une sente qui effectue plusieurs petits lacets et disparaît peu après au pied d'une haute paroi rocheuse; ensuite une trace engagée d'une raideur impressionnante monte droit légèrement sur la gauche; à droite c'est l'impasse. Effectivement passer par le pas de la Lauze semble une meilleure idée. A noter que le sentier du bois de Cornillon poursuit sa descente jusqu'à retrouver la RN91 au lieu dit km 40, de là on rejoint par une piste (démarrant au pt 710 de l'autre côté de la route) Rochetaillée en évitant la RN fort dangereuse. Merci pour le topo.


Geoffroy Rémi
04-05-2022 21:32:24

Justement, je viens d'en réécouter un bout sur You Tube, par Yvonne Loriod, avec la partition qui s'affiche au fur et à mesure sur l'écran avec les titres de Messiaen : ça en devient encore plus palpable et saisissant que sur mes CD de Muraro. En ai-je entendu quelques-uns l'autre jour en v.o. ? On va dire que oui, vu qu'il y a plus de 70 oiseaux différents qui gazouillent allègrement dans le Catalogue (mais pas le coucou !).

Michel Pila
04-05-2022 17:55:43

bonsoir,

Dans une si belle contrée tu as du pouvoir entendre l’intégrale du catalogue d’oiseaux, une œuvre phare du grand maître de Laffrey !

 


Michel Pila
03-05-2022 22:01:01

Bonsoir,

Pourtant j’avais pris soin de choisir un terrain de pâturage actuellement sans vache ni clôture. Un terrain à 1km du lieu traditionnel d’atterrissage ! 
ce n’est pas simple d’atterrir dans le coin !

les dupont's
03-05-2022 12:19:24

Décidément ce petit sommet est source de pas mal de problème. Lors de notre dernier passage la bas, nous nous sommes fait nous aussi copieusement insulté et menacé en nous posant portant plus bas ou l'école locale fait sa pente école.

 Visiblement, c'est toujours "Bauges de là" dans le secteur.


Geoffroy Rémi
25-04-2022 11:55:23

Bien sûr, comme prévu... On te tient au courant !

Luc
24-04-2022 22:30:23

Bonne idée ! Fais signe ;-)

 


Véronique
24-04-2022 14:08:04

Avec plaisir.....quand tu veux! (enfin presque!.....je ne suis pas encore retraitée moi!!)


Geoffroy Rémi
24-04-2022 11:23:21

Merci Véro pour ta réaction et tes infos. Je supposais en effet que les deux malheureux randonneurs lyonnais avaient dû tomber de la falaise, n'imaginant pas un seul instant les dangers, bien cachés sous la neige (les ravissants petits entonnoirs !) de cette belle montée droit dans la pente. C'est le randonneur rencontré à la cabane qui a fini par me révéler la vérité - mais j'ignorais toutes ces supputations que tu me racontes à la fin...
Oui, malheureusement on n'a jamais pu se voir sur tes terres à l'époque où je les fréquentais encore assidument ! Mais j'espère toujours encore qu'un jour (pas trop lointain...) ça pourra se faire, avec Sylviane (qui est née à Grenoble !) on a toujours le projet d'y retourner, au moins pour une petite balade sympa dans les hauteurs "faciles" au-dessus de Grenoble. Bien sûr on te fera signe.


Véronique
24-04-2022 08:05:28

Bonjour Geoffroy!

Il y a aussi une fois où tu devais venir par là et on devait se rencontrer, mais j'avais trouvé la sortie trop dangereuse avec la neige.....du coup on ne s'est jamais rencontrés! Pour info, les randonneurs ne sont pas tombés de la falaise mais dans un trou caché par un pont de neige. Et à l'époque, vu qu'on ne les a pas trouvé tout de suite, les commentaires allaient bon train, du style ils sont partis avec des femmes ou autres....


didier87
23-04-2022 18:28:10

0

didier87
23-04-2022 18:27:38

0


didier87
23-04-2022 09:03:32

bonjour à toutes et à tous

je cède un sac osprey atmos AG 50 l

état neuf jamais sortie avec facture fournie

prix 140 euros fdp compris 

cordialement didier

didier87
23-04-2022 08:46:54

Bonjour à toutes et à tous

je cède un sac osprey aether 60l tout neuf jamais servi 

pour tout renseignement n hésitez pas à me cordialement prix 135 euros fdp compris

Michel Pila
21-04-2022 08:27:36

Quelle histoire !

Les vipères en sortant de l’hiver sont assez agressives. Attention à vous, je ne suis pas sûr que le chien soit plus fragile que l’homme à ce sujet. 

Toute notre sympathie pour ta petite fille qui a perdu son toutou. 

Luc
20-04-2022 14:18:39

Ha mince :(

Le chien plus fragile que l’homme ...


j2m
20-04-2022 11:44:19

Malheureusement malgré tous les soins pratiqués , elle est DCD cette nuit . La petite chienne avait 4 ans , elle était adorable et surtout c'était la chienne de ma petite fille en vacances en France . Je ne pensais pas non plus à ce danger , pourtant  je l'ai déposé  chez le véto une demi heure après la morsure . La prise en charge a été immédiate mais le venin a agit plus vite que les soins. 


Luc
20-04-2022 08:47:14

comment va-t-elle ?

pensais pas que ça pouvait être si dangereux....


David
20-04-2022 09:51:10

:-)

J'ai posté car la quantité de neige pourrait surprendre certaines personnes. Peut-être encore un bon plan avec des raquettes. Apparemment la montée depuis les Plagnes était difficile.

Luc
19-04-2022 23:23:27

Bouquetins, marmottes, renard & un gars en skating !!!!!

Amazing David !!!

 


Luc
20-04-2022 08:51:31

Quelle moisson! Une avalanche d’arches !

merci pour le jeu de piste :)

Luc
19-04-2022 18:59:02

Un texte (bien intéressant) à lire sur la page FB du refuge des Grands Mulets : 

https://www.facebook.com/468819663225556/posts/4964687273638750/?d=n

« Les Grands Mulets s'interrogent.

Une belle journée de montagne se profile, pas de vent, 3h00 ce matin, pas de client.

Les Grands Mulets s'interrogent sur le sens de leurs présences.
Beaucoup trop d'informations ont été jetées sur les réseaux. Nous devons répondre toute la journée aux annulations, dans le moins pire des cas, aux questions. 
L'information circule à la vitesse de la lumière, sans frontière. 
Le consommateur l'engloutie sans la digérer.

Les Grands Mulets s'interrogent sur la précision des informations fournies.

Deux secours ont eu lieu quelques jours avant l'ouverture du refuge sur le glacier des Bossons. L'information a été bombardée par la presse, les réseaux sociaux et le bureau de renseignements des conditions faisant référence à Chamonix.
Avons nous précisé que les alpinistes n'étaient pas au bon endroit pour traverser la jonction?Avons nous précisé que ces mêmes alpinistes m'avaient contactés afin de connaître le cheminement et qu ils ont choisi de suivre une trace existante et fausse?

Les Grands Mulets s'interrogent sur les domaines de compétences de chacun.

Une information intéressante en rapport avec le réchauffement climatique a été largement diffusée par les scientifiques. On y voit des photos d'un effrayant canyon sur l’arête des Bosses avec des précisions sur l'itinéraire à suivre : "pente à 50°", "pont de neige", "difficulté de l'ascension accrue"...
Avons nous concerté les guides compétents qui fréquentent cet itinéraire régulièrement? Avons nous imaginé des alternatives aux évolutions du terrain? Avons nous pesé toutes les données de manière objective avant de "scuder" l information sur les réseaux 2.0? Avons nous la conscience des conséquences d'une telle information?

Les Grands Mulets s'interrogent sur la qualité et la quantité des informations de retours collectés faisant foi sur les conditions.

Après le passage d'un guide au niveau des Grandes Montées, l'information m'est donnée comme étant le nouveau problème de l'ascension à résoudre.
Avons nous recoupé cette information avec d'autres avant de la "roquettée" sur les réseaux? Avons nous remis en cause l’objectivité de cette unique information?
Il n'est pas rare que pour une même course, le même jour, au même endroit et en même temps, les retours divergent du très bon au très mauvais. 

C est dans ce contexte anxiogène que les Grands Mulets débarquent sur le navire le 11 Avril 2022.
Comme à son habitude les Grands Mulets décident d'aller voir sur le terrain afin de vérifier les informations et de les recouper avec celles des professionnels, les guides de haute montagne.

Grace à notre pilotage d'un humble guide Allemand, la voie est libérée au niveau de la jonction basse le 13 Avril 2022.

Une montée rapide au niveau du pied de l’arête nord du Dôme confirme sans surprise la glace présente sur quasiment l'ensemble de l’arête.

Plusieurs explorations au niveau du Dôme Pitschner ouvrent différentes options, dessus, dessous, à droite, les alpinistes ne savent plus laquelle prendre..

Deux équipent en deux temps décident de constater les dégâts au niveau des Grandes Montées. Le résultat est un passage à gauche en montant, en sécurité, déchaussage sur 10m à la montée, possibilité de garder les skis à la descente.

Voici quelques problèmes déclarés "ABO" dans la vallée résolus par l'équipe des Grands Mulets.

Pour le reste, on s'en remet aux professionnels du terrain, les Guides.

Par chance un guide Pyrénéen ouvre une route intéressante et alternative, les Corridors, donnant accès au sommet du Mont Blanc et à la face Nord. 

Dans le même temps un guide Normand décide de s'attaquer au gros morceau de cette saison : l’arête des Bosses.
Il se met dans sa bulle, s'extrait du monde d'en bas et joue sa partition. Un crochet à gauche sous l'observatoire Vallot lui permet d'éviter la glace vive. Un nouveau crochet à gauche lui permet d'éviter un pont fragile à la première bosse. Au niveau de la deuxième bosse apparaît le crux de la voie : le canyon. 
Il inspecte, renifle, observe, un nouveau crochet à gauche, par la face Nord, en crampons, 2 bâtons à la main, 2 clients à la corde, retour à droite sur l’arête des Bosses au niveau des rochers de la Tournette. 

Une nouvelle voie est ouverte, cotation : Rando.

De la glace est encore présente sur la suite de l'itinéraire, crochet à droite ce coup ci.
Au retour, sommet Mont Blanc - Vallot : 30 minutes avec 2 clients, crampons et bâtons de marche.

D un itinéraire technique, engagé et réservé à une élite, il en a fait une randonnée glacière...

Ils ont fait leurs métiers de Guide, celui qui ouvre le chemin.

Pour finir, les Grands Mulets s'interrogent sur la capacité de discernement de chacun.

Acceptons nous encore l'incertitude? Comment traiter toutes ces informations contradictoires? Pouvons nous encore évoluer librement dans un milieu dont tous les paramètres ne se maîtrisent pas? Que faire de ce principe de précaution qui nous pousse à rester figé?
Comment vivre l'exaltation de l'aventure dans un monde stérilisé?

Mon métier de gardien de refuge change aussi vite que le climat.
J ai l'impression d'etre une centrale de réservation et d'annulation au gré de l'information des réseaux de communication.
Lorsque l'information de bonnes conditions sera pilonnée sur les réseaux, le débarquement aura lieu, les Grands Mulets ne sauront plus où donner de la tête, il faudra absorber cette vague éphémère 2.0.
Puis tout s’arrêtera aussi vite qu'elle sera venue.

Sans 4G, pas de saison, les anciens ont sûrement raison..c 'était mieux avant... 

Les Grands Mulets »

 

 

 

christophe
19-04-2022 15:08:43

Précisons itinéraire 

Du point coté 2005 sur geoportail pour rejoindre le chemin de montée :

  • s’il y de la neige partir nord pour trouver le couloir qui traverse la barre et rejoint le chemin (voir trace GPS de ma sortie) de monter dans ces dernier lacets
  • si pas de neige suivre le sentier d’été qui franchi la barre en 2 lacets par un système de « vires » et débouche au ruines du Crét

Luc
15-04-2022 23:35:04

L’amour dans les suspentes…

Sylvain Tesson (l’auteur des Forêts de Sibérie et de la Panthère des neiges) s’est initié au parapente à l’été 2020. Depuis, l’écrivain voyageur vole avec bonheur. Pour Parapente mag, Sylvain Tesson nous raconte ses débuts.

Dans les alpages de Passy en Haute-Savoie, sous le commandement du Mont-Blanc et grâce aux bons offices de Julien Serré et de Stéphane Lettoli, moniteurs de l’école Air St-Ger, j’ai appris le parapente.

Au départ, je croyais que le parapente invitait à une conversation avec le ciel. J’ai découvert que tout commence dans l’herbe. On gonfle sa voile dans les boutons d’or, on passe des heures à la plier dans la luzerne, on s’étale de tout son long sur la voile pour dégonfler les caissons. Tout bon parapentiste est d’abord botaniste : il travaille à l’herbier avant d’attaquer la météo.

Je crois avoir donné à mes deux instructeurs l’occasion d’exercer leur sens de la compassion et de prouver combien le métier de moniteur cache une vocation chrétienne. Il s’agit d’entraîner son prochain à faire des choses pour lesquelles il n’est pas fait. L’élève parapentiste est un être qui serait mieux chez lui, dans un endroit (le ciel) qui serait mieux sans lui. Outre la bonté humanitaire de mes professeurs, je bénéficiais, pendant mes premiers vols, de la présence complice, la houlette amicale et la discrète surveillance de Pierre Pagani et Kti Devos.

Le matin, dans les champs de pissenlits des zones commerciales de la vallée de l’Arve, nous étions, mes camarades et moi-même, occupés à plier laborieusement nos voiles. Les sauterelles sautaient dans les caissons, je m’entortillais dans les suspentes. On avait l’air de lavandières en train de faire sécher des culottes bavaroises dans les prairies et de s’initier à l’entomologie dans un plat de spaghetti fluos. J’interrogeais Jean-Christophe Rufin sur les mérites comparatifs de la sellette et du fauteuil d’Académicien (en termes de confort). Il était formel : on mourrait moins vite en parapente.

Mon ami Daniel Du Lac, vainqueur de la coupe du monde d’escalade, était le plus capable d’entre nous. Il apprenait vite….  

Pour lire la suite… rendez vous vite dans Parapente Mag N° 200 disponible en kiosque ou https://parapentemag.fr/2022/03/sylvain-tesson-et-le-parapente/

( Parapente mag n°200, 02.02.2022 )

 

 

Michel Pila
15-04-2022 16:10:23

Félicitations !

ben
15-04-2022 14:01:33

Bonjour à tous,

C'est avec un grand plaisir que la maquette de notre application bivouak a reçu le 1er prix du CivicLAB dans la catégorie Défi Libre sur des critères d'impact sociétaux, de viabilité et de qualité du projet présenté.

No alternative text description for this image

No alternative text description for this image

No alternative text description for this image

Nous tenons à remercier cette initiative singulière qui participe à l'émergence d'outils numériques qui répondent aux réels besoins du territoire et aux enjeux des transitions environnementales, économiques et sociales.

Beaucoup de très beaux projets avec des équipes ultra-motivées !

Merci également aux partenaires présent hier soir lors de la remise des prix : #GreenGrenoble22 #GrenobleAlpes #ReseauxGreenAlp #LeoLagrange #LaCasemate #Grenoble_IAE #Grenoble_EM #LaFrenchTech #LaBelleElectric #Turbineoop


Vivagel
15-04-2022 08:01:45

De bien jolies photos.

Michel Pila
14-04-2022 19:22:45

C'est tellement beau que j'y suis retourné aujourd'hui

 

Clement_Moulin
14-04-2022 09:21:36

Mais que c'est beau, mais que c'est beau le Trièves! C'est pour moi un des plus beaux endroits autour de Grenoble mais chut il faut garder le secret ;)


Luc
11-04-2022 05:54:56

Excellente ta série de photos !

 

Michel Pila
08-04-2022 18:57:22

Bonjour Rio

Tant mieux si mes petits compte-rendus te plaisent !

Bonnes balades et bons vols à toi

Michel

Rio
07-04-2022 09:26:57

Quel talent de romancier tu as ! C'est toujours un réel plaisir de lire tes sorties, on arrive facilement à s'imaginer tout un film et tu nous fait voyager rien qu'avec des mots, une vraie aventure !

 


bacalao
08-04-2022 18:24:30

0


ben
08-04-2022 09:21:12

Bonjour Vivagel,

Bonne remarque, nous allons modifier cela ce mois ci.

A bientôt,

Benoît

Vivagel
08-04-2022 07:00:16

Ne serait-il pas judicieux d'afficher les sorties par ordre chronologique, plutôt que par ordre de saisie ?


bacalao
01-04-2022 21:55:22

0


bacalao
01-04-2022 09:26:52

 

Désolé pour les doublons mais je n'arrive pas à supprimer des commentaires que j'ai republié après avoir fait des corrections orthographiques .

 


bacalao
01-04-2022 09:18:14

bacalao
bacalao

Super .

Merci pour le boulot que vous faite
Biv va pouvoir revenir sur le devant de la scène et retrouver la place qui était la sienne il y a quelques années .

Merci encore : je vous dois tellement d'idées de sorties , d'indices pour le arch-hunting qui est une vrai passion chez moi ........

Au plaisir du prochain partage

Laurent
 

 

 


ben
30-03-2022 12:25:40

Salut Bacalao,

Oui ca existe toujours mais nous ne savons pas trop encore trop où les mettre, sûrement dans le diaporama mais pas d'inquiétude ils vont revenir.

Ben


bacalao
25-03-2022 18:57:04

bacalao

Bonjour

Super la nouvelle mouture de Biv

Qu'est t'il advenu  des commentaires et des titres des photos ?

Merci

 


bacalao
25-03-2022 18:56:08

Bonjour

Super la nouvelle mouture de Biv

Qu'est t'il advenu  des commentaires et des titre des photos ?

Merci


ben
21-03-2022 09:53:49

Merci Fab pour ces retours.

Pour mettre sélectionner une photo comme illustration de la sortie, il faut que tu cliques sur l'étoile se trouvant sur la vignette de la photo.

En effet, il y a plein de données à exploiter dans les montres et les traces GPS. Il faut que je m'y colle !

A+

Ben


_Fab_
21-03-2022 09:50:32

Bonjour, quelques suggestions et questions :

  • Possible de choisir la photo vignette d'une sortie ?

Très bien le principe pour ajouter photos, traces.

Et dans l'optique de simplifier / optimiser en temps la rentrée d'une sortie (rien inventé ça existe ailleurs !) :

  • récupérer direct les infos (trace, temps, dénivelé, activité, ...) de la montre ou autre garmin polar suunto ... (facile à dire hein !)
  • proposer les infos temps dénivelé distance de la trace. En laissant la possibilité de les modifier.
  • aussi à partir de la trace (horaire et lieu) préremplir la partie météo

Sinon bravo pour les améliorations !


yougs
22-02-2022 13:41:40

Oui, c'est bien réussi! merci


ben
01-02-2022 15:29:22

Fond IGN de retour dans les sorties :-)


ben
03-01-2022 23:50:09

Merci Greg !

Je viens de matérialiser les différents sports par des icones que l'on peut activer pour filtrer par sport.

Quand aucune icone n'est active, on est alors en multi-sport.

Merci de vos retours.

Ben


Greg_
28-12-2021 13:38:56

Salut,

Waouh ! Que de changements dans le bon sens !

Tout mes voeux de réussite au bébé Lynkx ;-)

 


ben
28-12-2021 09:20:53

Salut Vivagel,

L'impact de mettre tous les sports a été un peu sous-estimé. Ca demande plus de travail qu'imaginé. On va y arriver mais pas ce mois ci


Vivagel
27-12-2021 18:02:49

Ah tiens, les activités sont de nouveau séparées, ça n'aura pas duré longtemps ?


Vivagel
27-12-2021 11:51:06

Bien mieux cette nouvelle présentation, toutes activités confondues, avec défilement infini.


Clement_Moulin
07-04-2022 09:15:10

Bien joué pour la bascule! 100% des gagnants ont tenté leur chance...

Luc
05-04-2022 23:52:07

Tu nous mettras un pluriel à Pouta lorsque...  tu en feras deux... 

;-)

 

Luc
05-04-2022 23:48:23

Bien joué David !

Tant au propre qu'ô figuré ! 

Et 22 Validé ;-)

 

 

Geoffroy Rémi
05-04-2022 19:09:09

Merci Rio pour ton post et ta remarque perspicace.

C'est vrai que le Pilat (et particulièrement le Crêt de l'Oeillon !) semble tout particulièrement exposé aux vents d'ouest violents  !

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/il-y-a-tout-juste-20-ans-la-tempete-martin-traversait-la-region-auvergne-rhone-alpes-1577384934

 

Rio
05-04-2022 11:48:02

Les arbres ont l'air bien torturés par le vent !

Merci de partager des coins que l'on a pas l'habitude de voir :)


bacalao
04-04-2022 12:23:17

Pas sûr qu'il y ait vraiment 70 m de remontée sur corde , en tous cas plus de 50 m et le rappel, pour être confort , fait 100 m, même si ces 40 m supplémentaires peuvent s'envisager en mode rando par terrain sec et randonneur très aguerris . 

ben
04-04-2022 10:01:55

Ah oui là ça commence à être engagé pour de la rando :-D


Clement_Moulin
04-04-2022 09:14:17

Vraiment surprenant les quantités de neige tombée en 48h! Je poste une photo prise dimanche au soleil...

Luc
01-04-2022 19:34:02

Ouille ouille ouille !!! Le Trou de la Mouche n’est plus …

https://www.instagram.com/p/CbzHdcOM1ZQ/?utm_medium=copy_link

 

 

Nataly
16-04-2022 11:44:25

0


Nataly
16-04-2022 11:43:06

0


Nataly
16-04-2022 11:42:32

0


Nataly
01-04-2022 13:36:42

Ben Merci, mais ouiiii qu'elles sont belles nos Pyrénées .... 

Luc
31-03-2022 12:50:09

Classs +1

Joli b&w !


ben
30-03-2022 16:51:05

Salut Nataly,

Des très belles photos qui me donne envie de quitter les Alpes pour faire un tour par là bas !

Merci !


Rio
01-04-2022 11:46:38

Le concours photo s'achève et on peut dire que vous nous avez régalés avec toutes ces belles photos !


Pour que les derniers participants aient une chance égale de récolter un maximum de biv' (les likes sur bivouak.net) ainsi que de likes sur notre compte Instagram, le jury se réunira le vendredi 15 Avril et annoncera les résultats du concours à 18h. Pour rappel, les biv' comptent à 70% et les likes sur Instagram à 30%. Le nombre total de biv' et de likes sera déterminant pour choisir le gagnant, mais le jury se réserve également le droit de prendre sa décision en fonction de la technicité et de la beauté de la photo.


Encore un grand merci pour votre participation et bonne chance à tous !

Luc
28-03-2022 21:53:43

;)

Pour la photo tu vas dessus, tu dois avoir cette deuxième petite vignette non? Tu cliques et tu modifies le titre...

_Fab_
28-03-2022 18:11:16

Evidemment il faut trouver un peu de motive mais finir ouest au soleil en bonne condition, ca le vaut !

C'est le col de la Balmette, le crux du tour (avec des skis pas trop long ca passe encore bien !)

PS : justement peut-on ajouter une légende sur les photos ? 

 


Luc
28-03-2022 12:28:58

Wahou vous en avez vu du pays !!!

Et Finish par l'W du Colon, respect ! 

;-)

Quel est ce petit collet ? 

 

 


Marc Billat
27-03-2022 20:14:57

Un mélange entre du foehn, vent de SE. Le tout descendait jusqu'en basse Tarentaise.

Même chose en Maurienne mais c'est plus courant.

Michel Pila
27-03-2022 06:56:46

C’est bien la première fois qu’il y a plus de vent à Bozel qu’ailleurs ! Ce coin est d’habitude super abrité !

Bons vols à toi

 


Luc
27-03-2022 07:26:56

" Quel beau texte, j'ai adoré. Un grand merci "

je dirai même plus les Dupont's !

 

 

 

Michel Pila
26-03-2022 16:56:49

Bonjour les amis,

Merci pour ce petit mot, je vous souhaite de belles balades et de bons vols 

Amitiés aériennes 


les dupont's
25-03-2022 21:55:13

Quel beau texte, j'ai adoré. Un grand merci


yann_porte24
25-03-2022 15:20:38

Exact, c’est bien un milan royal ! Sur cette photo, on voit bien ses 5 doigts.

Clement_Moulin
25-03-2022 09:23:06

Belle bête!

C'est bien un Milan, n'est ce pas? je dirais royal mais sans certitude.... vos avis?


_Fab_
21-03-2022 09:26:41

Guignol ! J'ai des rustines, quel dommage !

ben
21-03-2022 08:46:28

Heureusement que j'ai eu une excuse pour cette sortie :-)

Well done !


EDZ69
20-03-2022 19:53:19

Hello,

 

Pour une remorque de qualité tu peux regarder chez la marque Thule, c'est la référence dans le domaine ;) 

https://www.hardloop.fr/marques/1518-thule

Bonne soirée,

Edouard

Nono VTT
06-07-2009 21:07:52

Bonjour à tous, Je mets en vente ma Remorque de marque[size=18:599ffba576] [color=red:599ffba576]BOB IBEX[/color:599ffba576].[/size:599ffba576] Prix de vente: 370 euros A Débattre avec une seconde attache rapide. [u:599ffba576]Package[/u:599ffba576]: Remorque, Fanion, Sac etanche, attache rapide secondaire. Quelques photos ci dessous: [url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=7&u=13354322][img:599ffba576]http://i85.servimg.com/u/f85/13/35/43/22/th/ibex_010.jpg[/img:599ffba576][/url] [url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=8&u=13354322][img:599ffba576]http://i85.servimg.com/u/f85/13/35/43/22/th/ibex_011.jpg[/img:599ffba576][/url] Le produit est a venir retirer en main propre en région parisienne dans les Yvelines de préférence.


Clement_Moulin
18-03-2022 14:53:48

C'est un beau tour! ça donne envie d'aller voir du côté des laux ! Bravo 

Luc
15-03-2022 19:38:28

Ce caillou va faire mal au dégel….

faudrait appeler un dentiste, si ce n’est déjà fait … 

David
15-03-2022 15:18:56

Je n'étais pas loin !

Pile dans la trace de montée en plus


Luc
12-03-2022 01:12:58

Impresionnant ta dernière photo... 

S'agit pas d'être dans la trajectoire...

:(

 


Rio
15-03-2022 11:59:08

Très bonne nouvelle de la part de notre partenaire Salewa qui nous fournit le lot de la première place du concours photo : le sac à dos Alptrek 65+10 L Pro, d'une valeur de 230€ !

Alors pour ne pas rater une telle occasion, dépêchez-vous de participer si ce n'est pas déjà fait, il ne reste que quelques jours !

Règlement 

Luc
14-03-2022 22:57:25

Yes ! 

Tiens, je complète ta trompette, vu sur les posts de PluM

 

les dupont's
14-03-2022 09:14:34

je t'ai mis la photo du ski tonçonneuse dans la sortie du col de la Forclaz


Luc
13-03-2022 09:26:32

" Il y même un mec qui est monté avec une tronçonneuse équipée d'un ski à la place du lamier, "

N'as tu pas une photo ?!!!

 

Côté résultats ça donne ceci : 

Chez les femmes, 

Place Dossard Name     time  
19. 181 MOLLARET AXELLE / ALEXANDERSSON TOVE     11:46:01  
45. 182 TOMATIS KATIA / VALMASSOI MARTINA     13:00:17  
48. 183 BONNEL LORNA / JAGERCIKOVA MARIANNA     13:06:18  
66. 188 SCHIDE KATIE / PONCET ELISE     13:58:24  

 

Chez les hommes, 

1. 2 EYDALLIN MATTEO / BOSCACCI MICHELE     9:48:24  
2. 1 GACHET XAVIER / BON MARDION WILLIAM     9:51:57  
3. 3 JORNET BURGADA KILIAN / HERRMANN JAKOB     9:4:38  
4. 4 JACQUEMOUD MATHEO / EQUY SAMUEL     10:00:50  
(...)            

( photo : instagram skimostats 

www.ski-nordique.net

 
 
 
 
 
 


Rio
14-03-2022 13:40:20

Bravo à vous deux !

Geoffroy Rémi
13-03-2022 09:07:51

www.madjacques.fr

" Direction le massif le plus sous-côté du pays

3 jours d’expédition épique direction le massif méconnu du Pilat. Au bout de la trace, une grande fête pour célébrer la douceur du printemps, la sueur sur ton front, l’itinérance et des fromages dont tu ne soupçonnais pas l’existence. "

 

Luc
12-03-2022 01:08:58

Vivement la prochaine :-)

Et le direct ci-dessous... 

 

ben
10-03-2022 10:12:53

On vient de s'essayer à la vidéo. On ne maîtrise pas encore bien les outils mais ca va s'arranger :-)

Merci à Lucas pour ces conseils, Rio pour le montage et Clém pour sa bonne humeur !


didierenprovence
11-03-2022 11:32:46

Bonjour ; Je ne suis pas très loin des Terres Noires : https://www.campingleseauxchaudes.com/fr/vtt-et-cyclotourisme et à 3,5 KM du fameux EVO BIKE : https://www.youtube.com/watch?v=uNG7sedqPus ;  je vous propose à la location,  1 studio de 16 M2 + SDB ; Vous pouvez me contacter à cette adresse : didierenprovence@orange.fr  ;  Bonne journée à tous

didierenprovence
11-03-2022 11:11:54

Bonjour ; Depuis 2020, le GR 69 "La Routo" est en place, de Arles en Italie dans le Piemont : https://www.mongr.fr/trouver-prochaine-randonnee/itineraire/gr-69-la-routo  :

Je suis sur ce G.R 69., et je dispose d'un hébergement en cas de mauvais temps : 1 sudio de 16 M2 + SDB ; Je loue à la nuit ou à la semaine ; Je suis également au départ de randos très sympa ; Vous pouvez me contacter à cette adresse : didierenprovence@orange.fr  ;  Bonne journée à tous et bonnes randos

ben
09-03-2022 19:41:10

Faut attendre encore qq petits mois et l'appli de bivouak devrait faire le job et plus 😉

yougs
07-03-2022 14:12:37

Bonjour,

J'utilise Oruxmap sur mon tél avec le fond de plan IGN et de plus en plus les fonds opentopo ou openrando. J'utilise toujours les cartes papiers mais  je trouve qu'elles sont de moins en moins précises (je veux dire que des sentiers disparaissent).

Le plus avec opentopo et openrando  est que tu peux randonner partout avec (tu as juste à charger les cartes sur ton tel via internet avant de partir!)


EDZ69
07-03-2022 08:27:08

Hello 

N'hésite pas à regarder sur ce site ils ont un rayon plutôt bien fourni

https://www.hardloop.fr/marques/2670-ign

Bonne journée,

Edouard


Luc
29-10-2021 08:56:37

Michel Pila

Pour info j'utilise Oruxmap et le fond cartographique ign intégré sur mon smartphone ( pour une indépendance vis à vis du réseau)

Merci pour ton info Michel, 

lt


Michel Pila
29-10-2021 04:25:49

Bonjour,

Si je n'amène plus de carte papier dans mes balades, je les consulte souvent avant de partir. Pour avoir une vue d'ensemble et replacer la balade dans son contexte, c'est indispensable ! 
Pour info j'utilise Oruxmap et le fond cartographique ign intégré sur mon smartphone ( pour une indépendance vis à vis du réseau)


Luc
27-10-2021 23:13:25

Oh coucou Véro ! 

Mais tu as un téléphone pour.... téléphoner ?!  Bon ben tout va alors !!! ;)

Dis donc, 25 km de ta voiture ?!!!! Curieux que tu me racontes cette histoire... ainsi que le coup du brouillard !!!

A très vite !!!

;-)


Véronique
27-10-2021 06:47:18

Heureusement qu'il y a les cartes papiers! Je n'ai pas de smartphone ou iphone ou autre, mon portable vaut 14e et ne fait "que" téléphoner! Et mon gps est un truc basique sans carte qui me donne juste les coordonnées que je dois trouver sur la carte papier! Et il enregistre ma trace....sur un fond gris c'est tout! Mais ça permet de revenir sur ses pas au cas où! Pour ne pas l'avoir pris dans le Vercors, je me suis récemment retrouvée à 25km de ma voiture! La fois d'après, je l'avais et bien m'en a pris (dans ce Vercors sans balisage) car je me suis retrouvée noyée en plein brouillard...j'ai tourné mon gps à l'envers et suivi ma trace aller en sens inverse!.....Bon....la 3ème fois j'arriverai sûrement au sommet!


mariem
26-10-2021 22:56:45


Et oui, objet de collection pour nostalgiques, plus qu'un pas ...
Je fais la grincheuse, un peu, mais bon de ces cartes, combien d'amoureux ? alors leurs économies à tout bout de champs... et ben moi aussi çà #@% !!!

Et des amoureuses des series bleues j'en suis, la carte papier si esthétique, elle me permet d'avoir une vue d'ensemble sur le parcours envisagé, un peu de recul et de synthèse sur le terrain. J'en prends soin même si on dirait pas comme çà, gardant souvent les stigmates des aléas météos et des séjours dans la poche supérieure du sac un peu pliée de travers, un peu accrochée dans la fermeture éclair...et je me souviens. Et puis on la bariole de coup de crayons, parfois même de stabilo, on rajoute des lignes, les précisions qui n'y sont pas, on mets de annotations...
 
De là à dire que la carte papier est définitvement tombé aux oubliettes, je nuancerai, moi j'imprime des bouts de carte depuis les sites disponibles.
Après je ne suis pas  dans spécialiste le domaine  mais bon, jusqu'à présent je n'ai jamais attéri par paumade devant le panneau "Grenoble : 4 km" après plusieurs jours de ballade à la carte bricolé... Ce que je fais après impression c'est de l'assemblage, je complète la carte "à la mano" au stylo fin et puis j'aime bien m'approprier la carte et me l'ajuster pile poil à mes besoins, une fois les impressions et assemblages de faits...
Bref, si on n'est pas trop feignasse de la colle et des ciseaux, rêgle, rapporteurs..... L'ère de la carte papier n'est peut-être pas encore révolue !
 
Pour la petite histoire IGN lance la première carte au 1/25000 en 1956, (elle a donc 65 ans), soit 16 ans après la création de la structure qui compte près de 3 000 personnes. c'est aujourd'hui le seul organisme à proposer ce service. En 2000, IGN lance le référentiel à grande echelle (RGE) pour décrire le territoire et répondre aux besoins des politiques. En 2006, Géoportail voit le jour et comptabilise aujourd'hui 1.4 millions de connexion par mois...
 
Alors sentimentaliste ou pas, moi je continue à barbouiller à coeur joie, et laisse pour une fois le téléphone à la maison !


Luc
26-10-2021 15:21:50

 

https://reporterre.net/Randonnee-les-syndicats-craignent-la-disparition-des-cartes-en-papier

Ouille ouille ouille !!! Hé bien J'espère  que les cartes  ne disparaîtront pas de si tôt !!! A moins je sois un vieux #@% qui ne sache pas passer à la cartographie 2.0  parce que quoique l'on en dise, c'était quand même chouette jeudi dernier de se promener sur Malissard après une petite fondue les yeux rivés sur les courbes et combes en papiers

J'ai eu tant de moments conviviaux autour de ces cartes grandes ouvertes à même le sol ! Oui dans le vent et le brouillard aussi mais c'était bien moins drôle sur le moment et oui oui oui on a tous subit le douloureux pliage du papier qui se rebiffe et se corne, se mouille et  .... grrrrrr !!! 

Tant d'échanges sur ces courbes de niveaux, parfois (souvent même) à déplier une seconde carte à côté afin de voir et pouvoir compléter les cols aux alentours, les journées et bivouacs qu'on s'aménage dans ce virtuel avec les regards qui se croisent, s'interrogent, pestent et sourient dans cette ivresse de recherche du bel itinéraire ! Non mais sérieux, c'était Magique non!?

Petite nostalgie certes, et j'espère qu'elle durera encore un petit temps ;-)

Mais Ouille ouille ouille quand même !

Et, mais peut-être... gageons que les outils du futurs nous permettrons tout autant de ces partages... et que je serai un peu moins #@% !!! ;-)

 


christophe
08-03-2022 08:26:03

Ça doit commencer à être bon vers 12h-13h, je suis descendu vers 14h, c'était encore bon à 15h quand je suis remonté vers Bedina, par contre il faut rester en Sud-Est Sud raide donc jouer avec les contres pentes... 

Luc
08-03-2022 00:52:03

A quelle heure la descente pour visée la moquette  ? 


Luc
08-03-2022 02:04:12

Ô merci pour ce lien !  Jusqu'au 16 mars au musée ... 

< Cette exposition est un hommage au naturaliste Alexis NOUAILHAT rendu d'abord par son épouse Christine HUET et par les naturalistes qui l'ont côtoyé et aimé, puis organisé et coordonné par la Maison de la Nature du Vieux Canal à Hirtzfelden. Sont présentées 38 aquarelles de la faune sauvage pleines d'humour et de poésie.

www.museumcolmar.org

 

 

mariem
07-03-2022 20:17:20

Hors propos, je ne sais pas, mais pour info Alexis Nouailhat est à l'honneur au MHN de Colmar ....

https://www.tv7.fr/VOD/Curio-cite/Exposition-faune-sauvage-amuse-Museum


Luc
03-03-2022 23:49:46

Des dizaines d'alpinistes russes prennent ouvertement parti contre l'invasion de l'Ukraine et adressent leur opposition au Président V. Poutine.


* * *

Lettre ouverte au président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine au nom des alpinistes russes
-----------------
" Nous, les alpinistes de Russie, nous opposons aux actions militaires que l'armée russe mène sur le territoire de l'Ukraine.
Nous savons de première main à quel point la vie humaine est fragile. Nous considérons comme un crime que l'armée russe envahisse le territoire de l'Ukraine, ce qui fait souffrir les peuples des deux pays. C'est une tache sur l'histoire de la Russie, avec laquelle non seulement nous, mais aussi nos enfants devrons vivre.
Les Ukrainiens sont nos frères, avec qui nous avons une histoire millénaire.
Les Ukrainiens sont nos amis, côte à côte avec qui nous avons passé les épreuves les plus terribles et partagé les difficultés dans les montagnes.
Nous ne pouvons accepter les pertes humaines injustifiées des deux côtés et l'incitation à la haine entre nos peuples et exiger la cessation immédiate des hostilités.

Signature :
https://forms.gle/QcZmw2GhttYpPvtq7

En signant cette lettre, je comprends et j'accepte que ma signature puisse être et sera publiée. "

 

 

Luc
03-03-2022 22:48:56

" Autrefois réservé aux montagnards chevronnés, le ski de randonnée s’est imposé dans 70 stations, qui ont aménagé des parcours balisés. Cette pratique attire une clientèle nouvelle, désireuse de se dépenser en toute sécurité dans un cadre plus naturel (...) "

( par Jean-François Fournel in La Croix du 03/03/2022 )

www.la-croix.com

 

Luc
07-02-2022 03:47:32

Un article qui vient completer ta prose, à découvrir dans Le Progrès : Ski de rando : sur quels itinéraires balisés débuter ?

 

 

 


Rio
31-01-2022 11:57:55

Merci Luc, je rajoute ça tout de suite !


Luc
28-01-2022 19:38:14

Merci Rio pour ton article, 

Juste pour compléter ton propos et la presse regorge d'articles en ce moment là-dessus, j'ajoute donc à ton /!\ ATTENTION /!\   que de plus en plus de stations réglementent l'accès aux pistes (jour/nuit) suite à des accidents (mortels parfois) avec des dameuses : Pour éviter ce genre d'accident, les pistes de ski sont devenues des espaces réglementés : après la fermeture des remontées mécaniques, l'accès y est interdit pour permettre le travail des dameuses

Article à lire sur france3 ... 

 

 


Luc
03-03-2022 19:04:48

;-)

in Reporterre . . . 

 

 

 

Luc
03-03-2022 07:22:09

La cigogne est passée dans le Cirque d'Archinane !!! 

Une première ! 

www.parc-du-vercors.fr

 


ben
28-02-2022 14:33:11

Rien de plus simple ou presque ! Il faut être sur un ordinateur afin de pouvoir accéder au menu "Insert" de l'éditeur et choisir "Media"

 

les dupont's
28-02-2022 10:58:15

Oh ben mince alors, je féminise tout en ces temps confue entre les genrés, les i-elles, je ne sais plus à quels "seins" me vouer 😁

Pouta bien sûr, à ces corrections automatiques 😱

 

On avait un forfait randonneur.

les dupont's
28-02-2022 10:52:19

Luc

Jolie ta faute de frappe pour Prapoutel-lle....  ;-)

Après cinquante ans au masculin, les prochaines 50 années de la station pourraient être féminines !

Par ailleurs, je pense que tu es parti du col du Pouta, et non Pourra... 

Tu avais un forfait randonneur ? ou forfait classique à la journée ?

 

Et belle photo ! ça claque ce rouge !!!

 

 

 


Luc
28-02-2022 10:30:12

Jolie ta faute de frappe pour Prapoutel-lle....  ;-)

Après cinquante ans au masculin, les prochaines 50 années de la station pourraient être féminines !

Par ailleurs, je pense que tu es parti du col du Pouta, et non Pourra... 

Tu avais un forfait randonneur ? ou forfait classique à la journée ?

 

Et belle photo ! ça claque ce rouge !!!

 

 


Luc
24-02-2022 11:27:28
mariem
22-02-2022 08:19:19

Bonjour Charlotte,

Je suis déjà montée à la croix du Léat en raquettes pas de problème, le chalet du Léat est très sympa. Concernant la portion de l'itinéraire qui t'interroge je n'y suis jamais passé, mais en regardant la carte la descente entre le chalet du léat et le premier chalet de teigneux dénivelle très peu. Pas de risque de ce coté là et un sentier estival est balisé. Attention aux récentes chutes de neige toutefois : 30 à 40 cms de poudreuse font vraiment la différence. Sinon une deuxième idée est un circuit par le refuge de l'Oulle ?

Charlotteaula
21-02-2022 14:58:44

Bonjour je souhaite partir avec un petit groupe de copains en raquettes a Belledone, nous allons peut etre partir de gleyzin pour monter a la croix du léat pour redescendre lelendemain sur le chalet du bout. je me demandais si la descente entre le chalet du léat et le premier chalet de teigneux était praticable en raquettes ? Si quelqu'un a des conseils ou y est déjà passé en hiver et peut partager son expérience  ce serait super. Merci 


mariem
17-02-2022 08:38:12
mariem
17-02-2022 08:16:23

Depuis le 9 février 2022 (date d’entrée en vigueur du décret), les règles concernant le bivouac au sein du Parc ont changées !

Les règles concernant la pratique du bivouac au sein du Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu ont évoluées depuis la parution fin janvier 2022 d’un décret du gouvernement de la Province d’Aragon mettant en application les mesures prévues de longue date dans le Plan Directeur d’Utilisation et de Gestion (PRUG) du Parc national.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant de la nouvelle réglementation du Parc National d’Ordesa/Mont Perdu concernant le bivouac, sachez que les gardes espagnols du Parc National d’Ordesa sont très sévères, ils ont déjà énormément verbalisé durant l’été 2021 et ils vont continuer à tourner dans les prochaines années. Les amendes sont très élevées ! 

 le lien vers l'article ici

Luc
16-02-2022 12:39:50

C'est le moins que l'on puisse dire ! 

C'est quoi ton modele de batons, au cas où on les verrait sur le net....

Luc
16-02-2022 12:34:09

C'est bon ces petits formats ;)

 

StephMougin
13-02-2022 20:10:17
Luc
16-02-2022 12:32:42

Aïe aïe aïe !!! Qu'avais-tu trouvé comme modèles de batons ?

SAit-on jamais.... 

 

Michel Pila
14-02-2022 17:26:48

Et j'en ai beaucoup en reserve !


Philippe Belleudy
13-02-2022 22:45:36

La vidéo nous montre que si Michel avait abandonné un temps ses bâtons en bois, la mésaventure qu'il raconte ici lui a permis de redevenir lui-même. Tellement lui-même qu'il a toujours le même casque.


grospapa
12-02-2022 10:54:09

Un grand merci, c'est fait, le petit crayon est apparu. Très bon we à vous.

ben
10-02-2022 18:19:48

L'ajout de plusieurs photos est maintenant corrigé.

A+

Ben


ben
10-02-2022 09:03:20

Tkp c moi... le prob est corrigé (dixit Michel)

Par contre il y a un prob sur l'aplomb de plusieurs photos. Je pourrais voir ça demain ou peut être ce soir.


grospapa
09-02-2022 23:10:20

Désolé, je me sens vraiment le vilain petit canard ... qui n'a toujours pas vu le petit crayon. Mince, qui a volé mon petit crayon ?


ben
09-02-2022 18:27:15

Eh oui Grospapa, tu avais raison, il y avait bien un bug que nous modérateur n'avions pas vu. Ca doit être bon maintenant !

Merci bien pour tes retours !


grospapa
09-02-2022 18:11:01

Bonsoir Luc,

Le petit crayon n'apparaît pas. Je me suis déconnecté puis reconnecté. Pas de changement.

A coté de " ... Merdaret", j'ai la petite bulle pour faire un commentaire puis le pouce pour "liker" et rien d'autre.  Avant la petite bulle, il n'y a pas de crayon.


Luc
09-02-2022 17:07:41

Juste à côté de "Merdaret"... non ?


grospapa
09-02-2022 11:28:53

Bonjour Ben,

Je n'ai pas vu le petit crayon à coté du titre de la sortie. Pourtant je suis connecté.


ben
08-02-2022 06:45:39

Salut Grospapa

Il y a maintenant un crayon à côté du titre de la sortie.

On voulait que cela soit plus ergonomique mais je crois que c raté :-)


grospapa
07-02-2022 19:06:27

Comment modifier le compte rendu de la sortie quand celle ci est déjà éditée ?  Celà était possible en cliquant sur la petite roue dentée (modifier la sortie) mais la fonction a disparue.


Luc
11-02-2022 21:42:45

Y'a du potentiel ! Pfffff ;-)

ben
09-02-2022 22:19:19

Tu m'impressionnes mon gars ! Well done !


Clement_Moulin
08-02-2022 10:47:57

mais trop matinale pour moi!

Luc
07-02-2022 03:20:41

Charles Dubouloz, 32 ans, gravit en six jours la face nord des Jorasses, par la voie Rolling Stone.

Une remarquable ascension pour ce jeune Guide de Haute montagne et, avec les images  de Seb Montaz-Rossat Superbes et éblouissantes en sortie au sommet. Lumineuses !

***

by Charles Dukl🏔️ VGrandes Jorasses / Rolling Stones / Solo

Arrivé cette nuit à Courmayeur, je n'en reviens toujours pas.
Cette ascension je n'en ai rêvé depuis longtemps.
Ces 6 journées et 5 bivouacs à l'ombre d'une face battue par le vent sont pour moi l'aboutissement d'une pratique acharnée du sport dehors depuis mes jeunes années.

Il y a une dizaine de jours l'anticyclone s'installe. Tout s'emballe: je me lance, j'ose, je doute, j'ai peur, je vibre, j'ai froid...mais j'ai cette hargne de fouler le sommet.

Bien encouragé et soutenu par
-Mon ange gardien @sebmontazstudio
-Le marchand de sable qui soupoudre mes rêves VincentG
-Ma famille qui me comprend dans mes choix et qui me soutient quoiqu'il en coûte.

Ce soir j'ai les mains en lambeaux, les pieds gelés mais les larmes aux yeux. J'ai réalisé MON rêve. 🤩

Merci à Stéphane Benoist, Christophe Moulin, Claude Gardien, @dam_tomasi @christophedumarest qui ont eu de belles paroles pour moi aujourd'hui.
Une reconnaissance qui n'a pas de prix.

📞 Mon téléphone ayant fait le grand saut au milieu de l'ascension je ne suis pas joignable ces prochains jours à part ici...

"J'ai beau être matinal, j'ai mal"

----------

www.le parisien.fr   Exploit à Chamonix : Charles Dubouloz rentre dans la légende... par Thomas Pueyo (22/02/2022)
www.liberation.fr    Like a Rollong Stone, C.D., l'As des Grandes Jorasses... par François Carrel (22/01/2022)
www.lequipe.fr        L'éloge de la lanteur... par Nathan Adrassé (20/01/2022)
www.lefigaro.fr        La folle odyssée de l'alpiniste C.Dubouloz... par Guillaume Loisy (28/01/2022)
www.franceinter.fr  "Arrivé au sommet, j'ai fondu en larmes..." interwieuw (28/02/2022)

 

Luc
05-02-2022 15:29:21

Salut Marie, c'est illisible malheureusemet :(

 

mariem
05-02-2022 08:00:02

0


Luc
18-11-2021 12:24:38

M'en lasse pas de ses clichés.... 

"Pendant ce temps, le gypaète m'a offert un joli spectacle de voltige : je l'ai vu remonter péniblement le vallon contre le vent, ailes repliées ; puis, arrivé assez loin, il a ouvert les ailes. Il s'est mis à prendre de l'altitude d'un coup, à reculons, et je l'ai vu ainsi atteindre en marche arrière les crêtes supérieures, pour aller rendre visite à un groupe de bouquetins. Magique !"
©sophiedujanev


Luc
04-11-2021 08:54:38

Dans l'intimité du gypaète... incroyable cliché de Sophie Dujanev...

" Les gypaètes préparent leur nouvelle saison de reproduction, et de mon côté je ne me lasse pas de les observer, de près ou de loin. (...) Cet hiver, maman gypa ira pondre dans l'un des nids du couple, un ou deux petits naîtront, un seul devrait grandir et s'envoler dans l'été.
Une histoire que nous aimons suivre chaque année ! "


Luc
30-10-2021 09:51:06

La photo que la photographe, Sophie Dunajev, t'a autorisé à utiliser est superbe. 

Et.... l'on peut voir d'autres photos du Gypaète sur son compte facebook, un gypaète face au Mont-blanc, un autre qui joue au papillon comme elle l'écrit, un autre en Himalaya où elle raconte en quelques lignes cette rencontre magique :

Gypaète d'Himalaya...
Je n'en croyais pas mes yeux! Il arrivait là, devant moi, pile dans ma direction. C'était mon plus grand rêve lors de ce voyage au Népal : admirer un gypaète survoler les montagnes de l'Himalaya.
C'est exactement le même gypaète que celui qui vit chez nous, dans les Alpes. Un immense oiseau qui me passionne, et surtout qui me porte chance. Et voilà mon rêve qui se réalise au bout de mon cinquième jour de marche!
Il est venu dans ma direction, et il a choisi de tournoyer juste au-dessus de moi (comme par "hasard"!) avant de partir un peu plus loin et de revenir tournoyer devant mes yeux. C'était juste... magnifique.
Le plus beau cadeau que puisse me faire l'Himalaya!

Gypaète barbu, haute vallée du Langtang, Népal - novembre 2017
© Sophie Dunajev

Il en impose vraiment !!!

Et sur son compte instagram...  Sophie Dunajev là encore y a déposé de jolies surprises !  


Luc
29-10-2021 16:02:39

Un fervent admirateur du Gypaèete s'est envolé en mai dernier, il s'appelait Alexis Nouailhat. Nous nous étions rencontrés au début des années 90. Je suis illico tombé admiratif de cet aventurier-dessinateur qui, par son approche, son coup de crayon et son pinceau, laissait de sacrées belles traces que l'on retrouve un peu partout aujourd'hui à travers l'Alpe ! C'est ainsi qu'une amie hier me montrait une série de photos qu'elle venait de prendre au refuge du Chambeyron... Ravie et troublée par tes couleurs, elle était tombée sous le charme de tes pages elle aussi en feuilletant ton ouvrages, et en avait mis quelques unes de côté dans l'album photos de son téléphone pour continuer son tour en bivouacs du Chambeyron ... Couleurs qu'elle me partageait ainsi hier avec grand plaisir. Quel ne fut pas son trouble quand je lui racontais qui a dessiné toutes ces belles planches. 

On retrouve une partie de son travail ici https://alexis-nouailhat.com/alexis-nouailhat/

http://alpes-la.info/initiatives/dernier-envol-du-gypaete-alexis-nouailhat/

https://www.gtdesertification.org/Actualites/Hommage-au-dessinateur-Alexis-Nouailhat

https://www.faunesauvage.fr/fsartiste/alexis-nouailhat

http://latourdeborne.org/2021/05/18/alexis-nouailhat/

 

 


mariem
24-10-2021 19:30:58

Luc

Voilà un bien intéressant pedigree que tu nous offres à lire.

Merci à toi !

Je me permets de faire suivre ce lien que tu avais fait passer sur d'autres réseaux

Si vous avez l'occasion d'observer le gypaète, et que vous souhaitez contribuer au suivi dans le cadre du programme de réintroduction dans les alpes, une plateforme est mise en place pour déclarer votre observation. (Le niveau de précision maximal est indispensable à l'utilité du dispositif et s'informer est facile)
 

> ça se passe ici www.gypaete-barbu.com . . . 

 


> Retour sur le comptage du 2 octobre dernier, journée d'observation internationale du Gypaète Barbu

https://www.francebleu.fr/vie-quotidienne/animaux/journee-d-observation-internationale-du-gypaete-barbu-1633687196

https://www.dailymotion.com/video/x84d596

 


Luc
24-10-2021 09:40:01

Voilà un bien intéressant pedigree que tu nous offres à lire.

Merci à toi !

Je me permets de faire suivre ce lien que tu avais fait passer sur d'autres réseaux

Si vous avez l'occasion d'observer le gypaète, et que vous souhaitez contribuer au suivi dans le cadre du programme de réintroduction dans les alpes, une plateforme est mise en place pour déclarer votre observation. (Le niveau de précision maximal est indispensable à l'utilité du dispositif et s'informer est facile)
 

> ça se passe ici www.gypaete-barbu.com . . . 

 


> Retour sur le comptage du 2 octobre dernier, journée d'observation internationale du Gypaète Barbu

https://www.francebleu.fr/vie-quotidienne/animaux/journee-d-observation-internationale-du-gypaete-barbu-1633687196

https://www.dailymotion.com/video/x84d596


Geoffroy Rémi
04-02-2022 22:08:39

1. MISE A JOUR SUITE AU DEBALISAGE DE L'ITINERAIRE ENTRE LE SAUT DU GIER ET LA JASSERIE :

a. Précisions concernant la montée du Saut du Gier jusqu'à la Jasserie :

Juste avant d'arriver au Saut du Gier, à la fin de la traversée du chirat, bien repérer à droite vers 970m le début de la raide montée dans les blocs (le panneau correspondant a été enlevé). Grimper droit dans la pente dans ces blocs (très raide) sur env. 80m. Puis la pente s'adoucit progressivement. Continuer à monter toujours dans la même direction en suivant la trace entre les arbres (quelques cairns). Attention toutefois : vers 1110m., avant d'accéder à une première piste qu'il faudra traverser (très gros cairn à 1125m au débouché sur la piste !), il y a une fourche pas très visible mais cairnée où il faut bien prendre à droite (si jamais on loupe cette sente, il faudra, au débouché sur la piste, prendre cette dernière brièvement à droite jusqu'au gros cairn). Poursuivre ensuite la montée de l'autre côté de la piste. Plus haut, à 1200m, on traversera une seconde piste. La suite et la fin sont bien marqués (bon sentier) jusqu'au débouché sous la Jasserie.

b. Précisions concernant la descente de la Jasserie jusqu'au Saut du Gier :

Descendre (raide) en contrebas de la Jasserie, à gauche quand on lui fait face, au niveau de la fontaine (le panneau a été enlevé). Suivre ce bon sentier, bien visible d'en haut, qui va pénétrer en sous-bois. Il est d'abord quasi horizontal, puis descendant, d'abord W, puis NW (garder ensuite cette dernière direction). La trace, parfois un peu moins évidente, n'en reste pas moins toujours visible, vu que cet itinéraire reste heureusement toujours bien fréquenté.
Quand on croise la première piste (1200m), poursuivre la descente en face sur un chemin très caillouteux ; mais après 80m env., il faudra quitter ce chemin pour prendre à droite (cairn) une petite sente d'abord horizontale puis descendante. Plus bas (1125m), on va croiser une seconde piste : là aussi, continuer en face (au gros cairn) et suivre la trace entre les arbres.
A une fourche à 1035m, prendre le sentier à droite (la voie de gauche constituera une variante nettement plus facile - voir ci-dessous). De plus en plus raide, ce passage d'une petite centaine de m de dénivelé dans les blocs demande de l'attention, surtout si le rocher n'est pas entièrement sec - c'est sans doute à cause de ce passage (que j'appelle parfois "le mur") que cette partie de l'itinéraire a été débalisée.
En bas, on arrive ainsi au niveau du Saut du Gier (970m, à droite). A gauche, on poursuit la descente, désormais balisée, jusqu'à la Scie du Bost.

=====================================================================================================

 2. COURTE VARIANTE DE MONTEE :

Cette variante permet d'éviter le "mur"... mais elle est peut-être encore plus "sportive" (et ludique) ! Pour cela, il faut avancer jusqu'au pied de la cascade du Saut du Gier, et là remonter, au mieux, le gros éboulis de blocs (chirat) qui se dresse devant vous. C'est assez exigeant (faut aimer), mais pas vraiment difficile (bien sûr les blocs doivent être bien secs). Vers le haut de l'éboulis, juste avant le sous-bois, tirer à droite et rejoindre ainsi, en sous-bois, le sentier de l'ex-voie normale qui passe justement par là... et qu'on suit jusqu'à la Jasserie.

3. DEUX VARIANTES DE DESCENTE :

1) à partir de la piste 1125m, au niveau du gros cairn : un peu plus longue que l'ancienne voie normale, cette variante très facile emprunte de confortables chemins forestiers. Elle permet d'éviter à la fois les passages caillouteux les plus casse-pattes, et, plus bas, à hauteur de la cascade, le raide "mur" de 80m., qui par terrain humide, neigeux ou, pire, verglacé, peut s’avérer particulièrement glissant et donc casse-gueule à la descente.
Arrivé à la piste 1125, la suivre à gauche (Sud) en descente d'abord douce, puis plus prononcée (ignorer les départs à gauche et à droite). Quand elle oblique à droite, à la fourche (1070m), prendre la voie descendante de droite. A la fourche suivante (990m), prendre la voie descendante de gauche. Celle-ci va rejoindre plus bas le petit ruisseau du Grand Creux, qu'on suit sur quelques mètres, avant de poursuivre la descente (NW) jusqu'au parking de la Scie du Bost.

2) à partir de la fourche 1035m : cette petite variante permet juste d’éviter le passage le plus raide et parfois bien délicat de la descente, à savoir notre "mur" de 80m.
A la fourche vers 1035m (vue à droite sur les hautes parois du site d’escalade du Saut du Gier), quitter l'ex sentier "classique" (qui va plonger en face vers le "mur") et s’engager à gauche (cairn) sur un plus large et bien plus confortable chemin descendant. On va alors traverser un chirat (quelques blocs moussus), puis laisser un vieux chemin empierré qui descend à droite. Continuer en face en sous-bois, et après un cairn, obliquer à droite et descendre en pleine pente.
À partir de là, il suffit de suivre les cairns qui jalonnent cette très agréable trace sur son épais tapis d’aiguilles de pins, toujours dans la même direction. Elle longe grosso modo un vieux chemin creux à gauche, pierreux et très inconfortable  (mais elle va y revenir brièvement). Les deux finissent par rejoindre, vers 900m, le chemin de la voie balisée classique, peu avant son virage en épingle au niveau du grand chirat. Il reste à la suivre jusqu'au parking un peu plus bas.

A noter que ces deux variantes peuvant aussi se prendre, bien sûr, à la montée, mais là ce serait vraiment dommage de se priver du plaisir exceptionnel de cette superbe voie ex-normale, une des plus emblématiques du Pilat ! La seconde variante, peu tracée, est d'ailleurs difficile à trouver à la montée, et beauoup plus facile à découvrir dans le sens descendant - elle a d’ailleurs sans doute été tracée pour ça, je pense, par des vététistes ou des trialistes pour lesquels le "mur" ci-dessus est évidemment infranchissable...

Luc
04-02-2022 19:47:32

Je m'éloigne du sujet de départ mais ça rejoint tes grands espaces ... voilà une émission radiophonique bien interessante à propos de :

Marc Decrey, de la montagne à la mer...

;)

 

 

 

mariem
26-01-2022 15:18:00

De la bronzette sur le pont ou du vomissoir... ;-)  oui une affaire de passionnes encore... vive les grands espaces et ceux qui les frequentent :-) 


Luc
26-01-2022 11:10:50

Merci pour ce second lien ! 

Dis, je crois que tu sais autant que moi, et bien mieux d'ailleurs, que ces promeneurs des mers sont autant passionés que ceux qui montent et descendent par monts et vaux, hein ?! ;-)

La prochaine fois que tu traverses la Méditerranée... essaye de décoler de la bronzette sur le pont !


http://s.media.chez-alice.fr/bric_a_brac/eurus_entretien.html

 

 

 


mariem
26-01-2022 08:49:47

Si comme moi Sophie Davaux t'inspire, que sa simplicité, sa determination et sa passion te procurent de la joie, il y a aussi le film de François Damilano :

http://www.film-documentaire.fr/

Le discours de Sophie Davaux ouvre la voie à une pratique de l'alpinisme Hymalayen loin des valorisations de records polonais, ca fait du bien !

Je n'ai pas (encore) regardé les prétendants de l'Atlantique non, même si les aventures en mer sont certainement tout aussi passionantes, les références me parlent moins... Ils ont pas de jumar eux ;-)


Luc
26-01-2022 08:14:57

Merci pour ce lien Marie !  Chouette personnage, avec sa mère au sommet du Dhaulagiri en fin de reportage ...
Ne pas louper l'interwiew dans la foulée du film.

Au passage, l'emission Passe moi les jumelles offre aussi à revoir en ce moment une série sur  "les prétendants à l'Atlantique". Sans doute auras-tu vu! 

;)


mariem
25-01-2022 21:42:45

Lady 8000 2e épisode et Interview de Sophie Lavaud :

Pour cette dernière émission de l’année au col de Balmes, alors qu’Inshi est retourné en plaine après son périple, Matthieu Fournier reçoit l’alpiniste Sophie Lavaud et la réalisatrice Lisa Röösli. L’occasion de découvrir l’envers du décor de l’ascension du Dhaulagiri.

https://www.rts.ch/play/tv/passe-moi-les-jumelles


Luc
04-02-2022 19:11:08

Nicolas Richoz a parcouru 210 mille mètrse de dénivelé sur 9600 km, de Vienne à Savone.

A découvrir et écouter dans l'émission Altitudes sur rts.ch.

C'est aussi une expérience qu'il raconte et partage dans un bouquin "les alpes à vélo" :

www.lesalpesavelo.com

 

Luc
01-02-2022 18:22:22

Oui mais le thème n'est pas des nus et des c_ls.... 

:)

ben
31-01-2022 17:20:02

Peut être étaient-ils en train de faire un shoot pour le concours photo de bivouak :-)

Y a plus qu'à attendre la photo sur notre site...


ben
31-01-2022 16:20:16

Merci Michel pour cette vidéo !

Avec une intégration dans le post

A+

Ben

Michel Pila
31-01-2022 14:20:54

Bonjour,

Voici une courte vidéo du col du Gollachon 

bon ski !


Luc
31-01-2022 00:40:56

Constance Schaerer se lance le défi d'être la plus jeune sur les Seven summits...

A lire sur le parisien.com

(...) "Constance prévoit de profiter de son exposition médiatique pour faire avancer la lutte contre le cancer du pancréas. « Je souhaite que ce défi soit l’occasion de faire parler du travail de la Ligue contre le cancer. Je ne veux plus que des enfants de 9 ans perdent leur père comme moi lorsqu’il a été emporté par cette terrible maladie !" 

 

 

Luc
29-01-2022 09:41:25

Interview de Matheo Jacquemoud à propos de l'Edelweis...

"Créer un événement festif, populaire" : créateur de l'Edelweiss, Mathéo Jacquemoud se confie
Le club des sports de Megève organise ce samedi la première Edelweiss. Une épreuve née dans l’esprit de Mathéo Jacquemoud, multiple champion du monde et vainqueur de la Pierra Menta, immédiatement suivi par Stéphane Picot le directeur du club des sports. Entretien.

Mathéo, qu’est-ce qui vous a donné l’idée d’un tel événement ?

« À la base, mon idée était de faire le tour du mont Joly en passant par les villages et par les pistes, à l’image de courses mythiques comme la Sella Ronda en Italie. Mon idée était de créer un événement festif, populaire, mélangeant l’élite et le grand public. Je voulais vraiment que le ski de rando aille à la rencontre des villages, avec un grand parcours mais aussi un petit pour que tous les niveaux se rencontrent. Megève a un terrain de jeu idéal pour cela et a immédiatement répondu présent pour l’organisation d’un tel événement. »

Vous attendiez-vous à un tel succès pour une première édition ?

« Alors j’avoue : non. Certainement que le fait de pouvoir être chronométré ou non y est pour quelque chose, ça casse les barrières. La motivation et la dynamique de toutes les personnes qui travaillent pour cet événement, le club des sports et la ville de Megève sont aussi une des réponses à cet engouement. Quant au ski de rando, c’est une discipline en plein essor, on le voit depuis l’hiver dernier et la fermeture des remontées, ça devient un sport populaire et j’espère que ce n’est que le début. »

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui voudraient essayer le ski de randonnée ?

« Aujourd’hui c’est beaucoup plus facile de commencer le ski de rando qu’il y a quelques années. Beaucoup de magasins louent du matériel performant et beaucoup de domaines skiables proposent des itinéraires aménagés. Le matériel s’est aussi beaucoup amélioré et on peut tout de suite se faire plaisir. Les jeunes peuvent commencer dans des clubs ou avec des amis. Il faut commencer progressivement, s’informer, se former et s’équiper en matériel de sécurité si on s’aventure hors des sentiers battus. »

in ledauphiné.com

 

Luc
28-01-2022 19:31:18

Vous êtes raccords au niveau couleurs pour la montée ! 

Thanks M&Hélène ! 

Michel Pila
28-01-2022 19:30:24

Voilà une petite vidéo : Sortie au col du Gleysin 

 

 

 

 


Luc
27-01-2022 17:18:38

Et ce soir 19h30 au Cinéma Chavant...

 

 

Luc
11-01-2022 23:27:40


Pour info, à La Clusaz, lors de la semaine rando, Paul Bonhomme sera présent pour échanger avec les spectateurs à l'issue de la projection. 

. Vendredi 21 janvier à 18h - Salon d’Honneur de l’Office de Tourisme
. Entrée en libre accès, places limitées.
. Et tarif : gratuit

 


Luc
11-01-2022 22:53:31

" Le skieur extrême Paul Bonhomme raconte ses 5 mois de voyage en pente raide

« Dingue, improbable, irréalisable », qu’il disait avant de s’élancer début janvier. Mais, paraphrasant Marc Twain, c’est par ce qu’elles étaient impossibles ces dix lignes inédites dans les Alpes, entre France, Suisse et Italie, qu’ils les a descendues (...)

Interwiew de Paul Bonhomme par Antoine Chandelier, à écouter sur ledauphine.com.

 

 


ben
27-01-2022 17:09:15

Je parlais de la photo, t'imagine bien 😁

Luc
26-01-2022 11:14:18

C'est pas la vie réelle hein Ben ?! ;-)

Tu vas y revenir ! 


ben
25-01-2022 14:19:53

Impressionnante cette entrée de couloir !


Luc
26-01-2022 23:09:00

François D'haene sera de retour sur la Hardrock 100 en juillet prochain...

 

 

Michel Pila
26-01-2022 19:30:27

Tu connais mon adage :

Mieux vaut arriver trop tôt à un décollage que trop tard !

Bons vols à toi et à bientôt pour une sortie commune 

Philippe Belleudy
24-01-2022 17:00:32

Tu as eu raison de partir un peu plus tôt : la brise de face était plus hésitante vers 13h30:
http://philippe.belleudy.free.fr/parapente/2022_01_24-_Col_du_Mont/index.html

Une fois on arrivera à voler ensemble ! 


StephMougin
25-01-2022 14:28:00
StephMougin
25-01-2022 14:05:37
StephMougin
25-01-2022 10:59:36

 

Bon ben voilà, on sait qui c'était maintenant !

 

Coucou c'est nous, coucou c'est vous !

christophe
24-01-2022 17:42:10

Tres à la mode le Grd Replomb en effet, ca devait etre vous dans Jas Mouton quand nous avons franchis le collu pour descende vers Pres Marcel, bien sympa ce coin,


ben
24-01-2022 11:58:58

Ca faisait longtemps que je lorgnais sur cette pente, le Jas Mouton. Je l'imaginais grande, inexplorée, permettant l'accès à d'autres décors.

On passe par Orionde, j'avais oublié comment elle est belle, dominant la vallée, nous offrant un autre regard sur la combe du Vénetier, le Jas du Lièvre, le Ferrouillet.

Ensuite, démarre pour nous l'exploration, on essaye de se frayer un chemin sécure dans les barres pour rejoindre un premier petit Col. On n'est pas les premiers à passer, il y une trace qui vient de Prè Marcel, mais ça ne change rien pour nous, on continue notre exploration juste derrière la maison.

La petite redescente avant de remonter Jas Mouton est plus grande que je ne l'avais compris sur la carte mais ce n'est pas du tout un problème.

Jas Mouton

J'avais également imaginé le cirque de Jas Mouton plus large.

Le passage de Jas Mouton permet de rejoindre rapidement le Grand Replomb alors que par le col, sur la droite, il faut redescendre jusqu'au GR et prendre un couloir sur la gauche qui permet l'accès au Petit et au Gd Replomb.

En haut, on croise Fred et Karim qui sont montés par le Lac de Crop. Je pense qu'on a loupé de peu l'équipe de Christophe qui également fait le sommet.

On redescendra par le couloir entre le Gd et le Petit Replomb.

Une belle journée dans un terrain varié avec très peu de monde en montagne. Merci les gars !

 


christophe
25-01-2022 08:20:06

oui on vue vos trace entre les barres pour rejoindre la combe entre les deux collus, un peu expo vue du bas non ?

ben
24-01-2022 18:55:41

Je viens de voir ta trace ! C'est incroyable, on a fait quasiment le même tour :-D


ben
24-01-2022 11:58:12

On a dû se croiser de peu ! Notre petit détour fait que nous sommes arrivés en haut à 14h.


Luc
20-01-2022 14:04:05

Mon dieu, mais on trouve la neige à quelle altitude en Ubaye ?!!!! 

 

Luc
19-01-2022 19:13:35

Je crois que son jumeau Zag zag est ici depuis début janvier...

Jolie planche au passage ! ;-)

Vu sur FB/ ski de rando :

" Salut la commu, Hier j’ai perdu un ski Zag Ubac 95 millesime 2021 dans la combe de Bedina, juste sous le couloir de la dent noire… ?

Je sais que j’ai peu de chance de le voir réapparaître avant le printemps / été mais sait on jamais… si l’un d’entre vous tombe dessus ce serait tellement cool de me contacter !!! ???

Au moins pour son jumeau qui se sent si seul désormais ! ? (Jumeau duquel je met la photo pour plus de précision)" Slin Yorel 

 

ben
19-01-2022 18:43:39

Nous avons trouvé un ski Zag Ubac dans le couloir Nord Ouest de la Dent de Bédina. Me contacter pour le récupérer.


Michel Pila
19-01-2022 13:02:45

Bonjour

Concernant la station de Saint Pierre

Le télécabine de Saint Pierre et le télésiège de la Scia sont fermés pour l'année 

Le télésiège de la combe de l'ours et le téléski du creux de la neige sont ouverts pendant les vacances scolaires sinon les week-ends et le mercredi, Avec ce télésiège, il est possible de descendre sur Saint Pierre et de prendre une navette pour remonter sur le secteur ouvert... 

Les remontées du Planolet des pistes au nord sont ouvertes normalement, la navette routière y arrive. 

Bref les lundi mardi jeudi et vendredi, et hors vacances scolaires le sommet de la Scia est le royaume des randonneurs ! 

Bonnes randonnées à tous

Luc
17-01-2022 20:54:20

@Geoffroy, oui oui oui pour le ton... je taquinais el maestro en faisant référence à ses petits mots : "Les skis neufs glissaient sur la neige comme deux truites dans le courant."

Et merci pour tes rêves ! Rêvons ! Ou comme dirait Saint Ex' : Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité...

Merci G. !

 


Geoffroy Rémi
17-01-2022 16:50:51

Luc

Prochain cadeau..... du scotch pour ta doudoune ! Et garde le thon hein ;).

le thon ???!!! ...ou peut-être bien le ton ? Dans ce dernier cas, je souscris et j'applaudis bien fort avec Luc. Sacré talent de conteur, Michel !
A ce propos, ça fait un bon moment que je suis persuadé que biv' est de tous les sites de sports de montagnes celui qui peut s'honorer des plus beaux récits de sorties...
On pourrait peut-être réfléchir à qqc, là, non ?
Et pour les photos, on devrait aussi faire partie des meilleurs. On a de sacrés champions de la chose là aussi.
Bon, je sais pas, on peut toujours rêver...
.

 


Luc
15-01-2022 19:56:01

Tu sais pourquoi Saint Pierre est fermée ?

 

 


Luc
15-01-2022 19:54:39

Prochain cadeau..... du scotch pour ta doudoune ! Et garde le thon hein ;)

.


Luc
16-01-2022 00:41:03

Corrigé,

+ atterro Dent de Crolles en A2.

Il m'est arrivé parfois de faire comme Michel et d'aller me poser dans des terrains plus luxueux et qui font surtout moins mal à la tête autour... Vu le nombre de parapentistes, serait pas judicieux d'un "officialiser" un aiilleurs ?

Merci Philippe. 

 

Michel Pila
15-01-2022 22:06:23

Bonsoir Philippe 

Tes  remarques sont tout à fait judicieuses. J'ai corrigé le niveau de l'atterrissage, pour ce qui est de l'appellation du col, je ne suis hélas pas en mesure de modifier le nom de la destination, j'ai la main seulement sur le topo. Luc, je me trompe ?

Bons vols à toi


Philippe Belleudy
14-01-2022 19:01:01

Joli lapin en effet ! Ben oui, on ne s'en lasse pas du col du Baure, et puis il est bien pratique. Michel, je profite de ta rédaction où je vérifie que tu utilises toi-même "du Baure" pour te proposer de rectifier le topo dont tu es l'auteur (donc je pense que toi seul a la main pour cela). Ce "col de Baure" m'écorche le sentiment chaque fois...

Et puis je vois que tu qualifies l'atterrisage de Saint-Nazaire" de mauvais terrain officiel. Je suis d'accord, il est parfois délicat et pas seulement en fin de journée. Pour ne pas tromper les débutants il serait peut être nécessaire de le mettre en "A2" (ah zut, il est A1 aussi dans le topo de la Dent).

Je m'excuse pour ces remarques de vieux grognon. Et je finis donc par : "Joli lapin !"

 


Luc
14-01-2022 23:27:40

Merci pour le rabachage Marie ;-)

Cet article paru ce 12 janvier dans MM, viendra compléter tes mots : 10 questions donc, décomplexées sur le secours en avalanche, un article de Fred Jarry (M'sieur Anena). Et, on ne le répètera jamais assez : 

"Rappelons que pour assurer le maximum de chances de survie à la victime ensevelie, vous devez lui dégager, a minima, la tête et le tronc dans les 15 premières minutes. Donc, le maître mot est : rapidité."

 

 

 

 

 

 

Luc
12-01-2022 00:28:49

Interwiew  de Cathy Jolibert, by Jean-Michel Asselin et Christophe Chardon, à propos de cette trente deuxième édition qui commence demain à l'Argentière-la-Bessée !

Passion Montagne - Replay du dimanche 9 janvier 2022 (francebleu.fr). 

 

Michel Pila
10-01-2022 16:10:20

Voilà une petite vidéo au Pic du Lion , une belle sortie dans la poudreuse Pyrénéenne 

vivement la prochaine !

 

 

Luc
10-01-2022 09:42:11

Un sans faute ;)

ben
10-01-2022 08:10:23

En tout cas elle est chouette cette photo. !

Merci


Luc
08-01-2022 12:34:57

Un article, succinct de Jeanne Palay, à lire sur le Dauphiné. 

ledauphine.com

 

Luc
08-01-2022 11:58:50

Texte écrit par Fiona Mille, Présidente et Benoit Nenert, Vice-Président de Mountain Wilderness.

A découvrir ici mountainwilderness.fr

 

Luc
07-01-2022 13:30:09

Le ski de randonnée poursuit son ascension

> https://www.lejdd.fr/Sport/le-ski-de-randonnee-poursuit-son-ascension-4084692

(test forum)

 

Luc
07-01-2022 13:24:04

Ski de rando ou bain polaire, in lenouvelobs

(test forum)

le chien paf
05-01-2022 23:42:43

Je vends un lot de 3 topos d'Antoine Salvi:

"Chartreuse "Randonnées pedestres pour tous Ed:Mufti 1980 assez bon etat 

"Chartreuse" Randonnées pedestres pour tous 2em edition Mufti 1987 tres bon etat

"Les Bauges"  Randonnees pedestres pour tous Ed Mufti 1985

Prix : 100 euros plus frais de port

Tel: 06677738 soixante huit

Marc Billat
04-01-2022 17:53:16

Merci, à vous aussi. 

Tout comme 2020 et 2021, mes vols cette année se feront encore en local. Je privigélie mon père qui rentre dans sa 99ème année...

 

 

Michel Pila
03-01-2022 08:49:26

Salut Marc

Que 2022 t'apporte plein de beaux vols randos dont tu as le secret 

À bientôt dans le ciel savoyard 

Michel et Hélène 


ben
03-01-2022 10:52:52

Comment résister à l'appel de la voile ? C'est vraiment tentant votre truc :-) Bonne année à tous !

Luc
03-01-2022 10:46:32

Faut je dépoussière la voile cette année....   ;)


Michel Pila
03-01-2022 09:05:03

On va tenter de rien lâcher les Dupont's, mais le vent peut nous faire lâcher prise ! 
On y aime Luc

Bonne année volante à vous

 


Luc
01-01-2022 20:50:30

Yes, bravo à vous Michel & Hélène, voilà une bien belle manière de commencer l'année...  tu me ferais presque culpabliser de ma nuit blanche ;)

Belles traces à vous tous et ô grand plaisir de vous lire encore et encore !

 

,


les dupont's
01-01-2022 20:14:52

Belle niaque, lâcher rien, profiter en un max, belle année en vol rando


Luc
31-12-2021 11:29:16

La pépite de Noël !

⚠️ La pépite de Noël ! ⚠️ … quand tu réunis @arnaudgallay et @verticalflow le même jour pour un plan B … juste pour le plaisir de la glisse, de l’image et de la Montagne, sans commande de sponsor, sans chercher à vendre quoique ce soit … juste pour donner un cadeau à tous les amoureux de cet univers incroyable ! Merci et joyeuses fêtes à toutes et à tous ! @volklfrance @scarpafrance @karpos @suuntofr @brubeck_fr @camp_france @aphexgear @everide.app

ben
31-12-2021 07:03:24

Aoutch !!!!

 

Michel Pila
31-12-2021 02:24:37

Terrifiants images de sites bien connus des rando-parapentistes du coin !


Luc
31-12-2021 00:51:24

in www.ledauphine.com

Ci-dessous, la route d'accès pour Perquelin... 

 

 


Luc
31-12-2021 00:50:38

Le funiculaire de Saint-Hilaire-du-Touvet, situé à Lumbin (Isère), a été ravagé par les intempéries et les pluies de ce mercredi 29 décembre.

Scènes de désolation à Lumbin, en Isère. Les dernières pluies diluviennes, de ce mercredi 29 décembre, ont eu raison du funiculaire de Saint-Hilaire-du-Touvet.

La gare de départ de la petite attraction touristique a subi les nombreuses pluies de ces derniers jours. Un torrent s'est formé à proximité des installations.

Les équipes municipales de Lumbin n'ont pu que constater les dégâts, ce jeudi 30 décembre au matin :

La gare de départ du funiculaire a subi d'importants dégâts lors des intempéries du mercredi 29 décembre.
© @MeteoGrenoble38 via Twitter
 

"Avec les quantités de pluie tombée et la neige du massif de la Chartreuse qui a fondu avec le redoux, on a vu le torrent à proximité gonfler. J'ai alerté mes services qu'il fallait être vigilants et nous avons disposé des moyens sur place pour empêcher la catastrophe sur les maisons un peu plus en contrebas", détaille le maire de Lumbin, Pierre Forte.

(...)

Lire la suite ... france3-regions.francetvinfo.fr

 


Luc
31-12-2021 00:37:41

Les photos sont hallucinantes :


Photo : Dominique Clouzeau

 
 


ben
30-12-2021 12:59:27

Salut à tous,

Nous voudrions mettre à jour la page profil. Qu'attendez vous dans cette section ? en public, en privé, visible pour vos amis ?

Merci pour vos idées

Benoit

christophe
28-12-2021 09:23:15

Salut Ben, 

Je vais essayer d'être plus assidu sur la saisie de mes sorties et j'espère bien qu'on trouvera bien un créneau pour skier ensemble,

A+


Luc
28-12-2021 09:11:31

Sympa ces trois "petites" minutes de vidéo ;)

ben
27-12-2021 13:07:31

C'était en effet Dimanche qu'il fallait sortir... On va voir ce que ça va donner cette semaine mais ca risque d'être très compliqué...

J'espère qu'on se trouvera un créneau pour sortir ensemble en 2022 !

Ben


Luc
25-12-2021 10:34:10

Valentin Delluc .... c'est magique ! Pfffff! 

Luc
03-12-2021 11:38:55

Baaaaa tu y arriverais sans soucis !

Dimanche dernier en y montant, je me demandais une énième fois si devant les voies d'escalade ça n'y décollerait pas? T'en as entendu parler déjà ?

Mias le déco du haut pour le coup est sans doute plus safe... malgré la marche... 

(j'avais décolé "comme ça" de l'Obiou... plongeon en face Est... ) 


Michel Pila
28-11-2021 18:21:25

Pour ceux que cela interesse, voici une petite vidéo de Julien Lucas sur le Mont Saint Eynard en parapente. Décollage D5, c'est pas pour moi !

Par ailleurs les vidéos de Julien Lucas sont passionnantes !

 


ben
24-12-2021 08:32:38

On se gare maintenant plus haut. Ils ont fait un parking au niveau de l'embranchement pour aller sur Prapoutel.

Par contre la route est surgelé ! Attention à descente...

Luc
22-12-2021 09:06:49

Salut Hervé, 

Parking à 1300 ? Barriere levée ?


Luc
23-12-2021 10:12:54

Un tout nouvel écrin pour le musée des cristeaux ! 

 

,

Camillette
20-12-2021 20:23:59

Ca décolle de quasi partout

Luc
20-12-2021 19:08:16

Et quid du déco ?! vous avez décollé d'où ?


Camillette
15-12-2021 20:57:55

Le Dévoluy est une montagne insaisissable , surtout en parapente.hors saison elle se donne mais au prix de belles marches sauvages et non tracées ... C est aussi pour ça qu'on vole ,pour ces moments uniques


Michel Pila
15-12-2021 20:51:45

Bravo pour cette belle balade neigeuse !


Geoffroy Rémi
16-12-2021 21:50:06

Ok, ça sera ma première résolution, vaille que vaille, pour le début de la nouvelle année ;-)

Luc
15-12-2021 23:56:07

Et oui, et rerebelotte

;-)

Ce serait bien intéressant si tu enregistrais ta trace gps ! 

 

,


Luc
28-11-2021 11:59:47

Tu vas nous faire les 4 saisons.... 

Et c'est parti avec la neige ;-)


Geoffroy Rémi
27-11-2021 22:24:36

Merci Luc. P'têt' ben un effet annexe de l'apparition miraculeuse d'un peu de soleil ce jour-là, après des semaines de temps plombé ?...


Luc
26-11-2021 05:49:34

Belle écriture :-)


Luc
13-12-2021 22:40:13

Y'en a qui craignent... 

Se faire péter les bagnoles entre 21 et 22h30 pendant que la team de secouristes est partie secourir des randonneurs. 

Du grand n'imp' :(

Sources twitter.com et ledauphiné.com

Appel à témoins ! 

 

 

 

mariem
10-12-2021 20:29:34

http://www.alpine-club.org.uk/

"2021 marque le centenaire de la fondation du Pinnacle Club, l’un des seuls clubs d’escalade exclusivement féminin du Royaume-Uni. Dans le cadre des célébrations du centenaire, le Pinnacle Club s’est associé au Club alpin pour accueillir « Women with Altitude », une exposition interactive qui présente des femmes alpinistes révolutionnaires des 100 dernières années des deux clubs.

Comme dans de nombreux domaines de l’histoire, la vie et les réalisations des grimpeuses ont souvent été négligées, oubliées ou diminuées. Cette exposition cherche à rééquilibrer ce récit en rendant accessibles les détails biographiques de la vie de ces femmes et en mettant en avant leurs histoires avec l’utilisation de leurs propres mots et possessions.

En plus des présentations biographiques des 12 grimpeurs en vedette, les visiteurs pourront également écouter des enregistrements audio via les codes QR (un smartphone sera nécessaire pour cet élément de l’exposition), et visionner un certain nombre de films mettant en vedette les grimpeurs profilés. Nous espérons qu’une combinaison de matériaux d’exposition traditionnels, comme des artéfacts et des expositions, en plus de ces éléments interactifs donnera vie à ces femmes pour un public moderne et nous permettra à tous de participer plus pleinement à leurs histoires."
 

mariem
09-12-2021 23:08:37

En complément : Comprendre le GIEC Une trés bonne vidéo de vulgarisation. Promis j'arrête !

Luc
09-12-2021 15:19:03

Et l'épisode #3 il était une fois (3/12/2021)

Podcast : Les calottes sont cuites


Luc
28-11-2021 01:05:40

Pour les grenoblois, soirée du 15 décembre  [Conférence - Débat - Météo Montagne - Gestion du risque d'Avalanche]

 

 


Luc
27-11-2021 12:11:17

"Les calottes sont cuites"

Un podcast du magazine Géo + partenariat de MétéoFrance, ça parle des causes et des effets tangibles du changement climatique, en six épisodes (tous les 15 jours)

#1 C'est quoi le probleme avec le climat ? (4/11/2021)

#2 Canicules, pluies record... vers les extrêmes et au-delà. (19/11/2021)

 


Luc
22-11-2021 17:42:14

Hé hé hé ! ;-)

Dépêches toi de farter tes planches  ! 


mariem
22-11-2021 13:32:03

Si c'est la question, miss Météo annonce un petit duvet à 1 300m en Chartreuse dés vendredi, alors pour la sortie de début de saison et la révision DVA, pourquoi pas le Charmant Som samedi ?


Luc
22-11-2021 09:31:35

Merci pour ce 'petit' et complet tour d'horizon en météo... 

Donc pour le we prochain, crème solaire ou bien l'on regarde tomber la neige ?

Par curiosité, et je sais qu'on est à +3 jours tu me diras... de la belle incertitude donc :


météo-france 


météociel


météoblue

Tiens, j'ajoute à ta liste l'incontournable site de Michel Caplain, avec sa plume bien à lui. Et pour info, tous ses billets sont archivés et vous pouvez remonter jusqu'à 2004 ! Une autre manière de regarder la météo ;-)


Luc
09-12-2021 07:28:31

Ha ha ha !
ça pourrrait le faire Maitre M ! 
;-)
Sapés comme jamais
Loulou' et 'Boutin 
Coco na Chanel 
Scarpa et Picture
(...)

 

montagne-a-vaches
08-12-2021 23:17:28

Scarpa et Picture...

Scarpa et Picture...


mariem
08-12-2021 21:35:12
mariem
08-12-2021 14:54:19

 
                   
 
  Pour protéger les tétras lyres très vulnérables pendant l'hiver, 2 nouvelles zones de quiétude ont été créées en 2021
  l'une sous la tête de Fouran à Réotier, l'autre à la montagne de Cibouit.
  Retrouvez toutes les zones de protection dans les Alpes ici : https://ogmfrance.maps.arcgis.com/.../Publi.../index.html...
 

mariem
08-12-2021 14:50:48

Luc
08-12-2021 13:46:07

@ mariem
C'est comment qu'on dit déjà ?  heu le luc Bordé de nouilles non ?   :-)

 

Luc
08-12-2021 13:36:00

Hé hé hé vous me faites rire !

Après le sac Ortovox la semaine passée avec les RCM, voilà Picture cette semaine... 

Un petit tour des marques ;)


mariem
08-12-2021 12:51:12

C'est comment qu'on dit déjà ? Bordé de nouilles non ?

 


ben
08-12-2021 11:13:43

Luc, c'est quoi cette embrouille à 2h12:30


Luc
08-12-2021 01:35:26

Retour sur ce Safety First comme si vous y étiez ! 

 

 


Luc
05-12-2021 22:55:23

Tic tac tic tac
Nous arrêterons la billetterie de la Méga Tombola demain matin à 8h !

Tombola : https://t.co/Wc0KSPhGTt

La participation au Safety First n'est pas obligatoire.

La Poste se chargera de vous envoyer les lots !

 


Luc
06-12-2021 13:28:07

Détails de cet océan blanc :

Intro avec Eric Piolle, maire de Grenoble

00h05'18" : Alex Leschinsky
00h06'00" : Kilian Jornet... qui interpelle ses potes avec la question "c'est quoi la neige?"
00h08'55" : Martin Fourcade, biathlète
00h09'15"  : Vivian Bruchez, guide de haute montagne
00h10'20"  : Alexis Pinturault, skieur 
00h11'25"  : Liv Sansoz, grimpeuse

00h12'00" : Killian Jornet donne la parole aux scientifiques... 

00h13'00" : Marie Dumont, directrice du Centre d'étude de la neige (Méteofrance, CNRS), présente " la neige : un milieu unique aux multiples facettes"

00h28'00 : Eric Maréchal, directeur du laboratoire de physiologie cellulaire et végétal (CNRS, CEA, UGA, INRAE), fait un exposé sur "la neige peuplée d'êtres vivants"
- comment sait-on que la neige est peuplée d'êtres vivants ?
- qui a découvert que la neige était peuplée de formes de vie ? (00h41'46") : Aristote, Horace Benedict de Saussure, John Ross. A 00h43'00",

Eric Maréchal fait une petite "pause mathématiques records" Kilian Jornet VS H.B. de Saussure en évoquant le record du monde de Kilian la semaine passée (28'43") et celui d'Horace Benedict de Saussure (1h23')  :-)

- les organismes contenus dans la neige, sont-ils identiques à ceux trouvés dans les lacs et rivieres? (00h48'00)
- où vont les microalgues une fois la neige fondue ? (54'00")
- est-ce que les microalgues qui colorent neiges et glaciers sont les mêmes? (54'57")
- est-ce qu'on trouve les mêmes espèces dans toutes les montagnes, pôles nord et sud? (56'12")

00h58'00 : Marie Dumont "la neige, un milieu favorable à la vie !
- est-ce que la lumière passe à travers la neige ?
- est-ce que la neige protège ?
- est-ce que la neige contient des nutriments ?
- est-ce qu'on sait prédire l'impact des micro-algues sur la fonte des neiges et des glaciers ?

01h02'00" : Eric Maréchal présente où en sont "les recherches et premières découvertes du consortium grenoblois ALPALGA".
- Qui sommes-nous ? (5 laboratoires sur Grenoble)
- Nos premières études ? 
- explorer la biodiversité d'un océan inconnu et engager une discussion sur la préservation des espèces
- avancer notre connaissance de ce que signifier "vivre dans la neige"
- comprendre la biologie des micro-algues du niveau moléculaire à la population
- comprendre l'imapct des blooms sur la fonte de la neige et développer de modèles prédictifs
- diffuser nos résultats au public

01h12'30" : Quelques interrogations de Kilian Jornet après cette présentation académique & scientifique, et, évoque les projets de sa Fondation.
Et redonne la parole à ses amis athlètesquelques questions :
- Martin Fourcade "impact du manque de neige sur l'environnement (...) ?
- Vivian Bruchez "est-ce que laneige sera là en 2100 (...) ?
- Alexis Pinturault "manque de neige et des solutions 
- Liv Sansoz "à quelle altitude on trouvera la neige en 2032 ?
- Zébulon "est-ce qu'on pourra tendre encore la langue pour lécher les flocons de neige ?" et Marie Dumont répond à cette question ! (01h21'00")

01h21'40" : Table ronde :
- Benoit Nenert, vice-président Mountain Wilderness (01h22'00")
- Jean-Gabriel Valay, directeur du Jardin Alpin du Lautaret (01h34'15")

01h43'00" : Parole est donnée à des chefs d'entreprises quant à leur impact sur l'environnement :
- Pierre Gignoux, chef d'entreprise (01h43'00")
- Atma, chef d'entreprise (01h47'40")

01h49'25" : Echanges avec la salle

02h12'00" : Conclusions de Kilian Jornet

 

 

Luc
05-12-2021 15:56:30

Oui, c'est assez fantastiques comme recherches...

Et comme Eric Maréchal le dit, ils en sont aux balbutiements ! Comme des enfants découvrant un trésor, ils viennent de découvrir deux types d'algues, celles des vallées et celles des sommets, et, d'effectuer la première collection des algues des neiges ! Et on est en 2021 ! 

Et, suite à une question de Liv Sansoz & Zebulon compte tenu du "niveau de polution dans le ciel, est ce qu'on peut toujours tendre la langue pour lécher les flocons de neige ?"  Marie Dumont explique que "si on refléchit un peu, la neige c'est comme la pluie : ça lave l'atmosphère de toutes les particules qui sont dedans ... donc la chose intelligente à faire serait d'attendre un peu qu'il neige et que la neige ait bien tout lavé l'atmosphère et... au milieu de la chute de neige on peut commencer à manger les floncons de neige avec beaucoup moins de risque..." Mouai.... :(

Vastes recherches en perspective !

 


mariem
05-12-2021 09:19:50

Après les écosystèmes des eaux vives, les écosystèmes des hautes altitudes ... on est en progrès !

Une conférence trés intérréssante et un regard scientifique, j'ai appris plein de choses !


Luc
05-12-2021 04:20:51
mariem
05-12-2021 22:05:26

0

Luc
05-12-2021 21:41:28

test Mt blanc... 

 


Luc
05-12-2021 21:10:03

Depuis une quinzaine de jours, le doc est en ligne en entier sur YouTube :

> fne-languedoc-roussillon.fr

Luc
05-12-2021 08:07:42

" Les fous? on en a un peu besoin parce qu'ils nous inspirent...

C'est avec ces mots qu'Alexis Le Rossignol termine sa Chronique fragile de ce 3 décembre 21 sur France Inter. 

Avec humour.s & poésie, le chroniqueur de l'émission dresse un portrait de Nirmal Purja, et par la même occasion des alpinistes, le reste de l'occident et pas que !!!  ;-)

Nirmal Purja, rappelons-le, a gravi non seulement les 14 huit mille de la planète, mais.... en moins de 7 mois ! Record qui jusqu'à présent était de sept ans... et 16 ans pour Reinhold Messner... 

Merci à Alexis pour ses mots ! 

La suite en images ! 

" Hier j’ai regardé un documentaire sur Netflix qui s’appelle 14X8000. Bon bah ça fait 112000, je sais pas pourquoi ils ont pas donné la réponse…14X8000 c’est un documentaire dans lequel on suit un alpiniste népalais qui a pour projet de gravir les 14 plus hauts sommets du monde en moins de 7 mois ; parce que ça a déjà été réalisé, mais en 7 ans. Bon, 7 ans pour gravir 14 sommets, ca laissait une marge quand même, c’était peut-être même pas un record, juste un mec qu’avait poussé un peu loin la rando... " 

• source France Inter

 

 

Luc
05-12-2021 05:30:03

" États Généraux de la transition du tourisme en montagne : Imaginer la montagne de demain. 
Les 23 et 24 septembre 2021 se sont tenus les États Généraux nationaux de la transition du tourisme en montagne à l’initiative de l’association Transitions des Territoires de Montagne, de Moutain Wilderness France et de Domaines Skiables de France 

 

https://www.eg-transitionmontagne.org/

https://www.voyageons-autrement.com/

https://www.montagnes-magazine.com/

 

 

David
03-12-2021 10:55:26

Vous vouliez ramener la montagne chez vous !

Rio
02-12-2021 16:42:00

Salut à tous, voici un petit questionnaire de moins de 3 minutes sur la sécurité lors de la pratique du parapente. Si vous pouviez prendre un peu de votre temps pour y répondre cela nous aiderait beaucoup à mieux cibler l'offre de LYNKX. Un grand merci à tout ceux qui prendrons le temps de répondre !

Le lien de l'enquête : https://survey.zohopublic.eu/zs/OBh4rn

Bon vols à toutes et à tous ! Même si il fait un peu frais là ':)

Luc
30-11-2021 21:49:11

Tu fais bataille avec Bruno Lavit  ? :)

instagam de bruno ...

 

Luc
30-11-2021 19:39:21

Prévisible ! :)

montagne-a-vaches
30-11-2021 19:22:05

"A la descente, si la quantité de neige est bien là, il faudra néamoins se faire léger"

=> mais comment tu as fait du coup ????


Geoffroy Rémi
30-11-2021 10:56:40

Superbe film !!! Quelle formidable leçon d'espoir en l'humanité, ça fait vraiment du bien par les temps qui courent...

Merci de nous l'avoir mis à disposition !

Luc
28-11-2021 09:34:14

Nat&co, le film disponible au grand public ! Trop bien !

(Réalisé par Nicolas Hairon et Olivier Alexandre (Fodafilm)


J'avais rencontré Nathanaël la première fois lors d'une sortie à la Pointe de Comberousse en février 2005, trois mois avant son accident, avec Bérengère. C'était l'époque de la Nimp'crew où, avec ses potes, ils écumaient les couloirs comme certains chaque matin vont acheter leurs petites baguettes de pain... Nous nous étions arrêtés cent cinquante mètres sous le sommet craignant que ce couloir en vienne à péter (hé oui, on aurait sans doute dû s'arrêter bien avant... ). Mais bref, la descente fut un véritable gavage et les courbes en snow de Nat toutes simplement extraordinaires ! The perfet glissssse !!!

Le site de Nath https://natnco.bicyclopresto.fr/


mariem
29-11-2021 15:27:42

Le livre "Guide Neige et Avalanche" disponible  en téléchargement gratuit :

https://www.toraval.fr/publications/

En plus d'être complet, il est old school : vive l'autonomie !

Luc
29-11-2021 15:27:21

A méditer .. .

https://www.instagram.com/tv/CMsJhpQjdPt/

Samedi 20 mars 2021

Il fait beau, la neige est belle.
On fait quelques petites lignes, des belles photos, la journée parfaite.
On décide de passer dans un autre secteur, on s’amuse, on rigole.
D’un coup la peur, le stress, l’euphorie n’y est plus.
Une grosse avalanche m’emporte moi et mon frère @lake_schorderet .

Tout se passe très rapidement, la puissance de l’avalanche nous emporte en bas la montagne.

Nos 2 amis sont encore en haut, Per appelle les secours, Frédo me rejoint pour entamer la recherche.
On localise mon frère après 2min et on lui dégage la tête après 5min. Il est inconscient au début, mais il respire, il finira par se réveiller en sursaut.

Le premier hélicoptère arrive après 20min, le second avec le médecin 30 min après.
Mon frère va bien et il n’a rien.

1)Nous n’aurions jamais dû skier à 2 dans cette face et nous n’aurions pas dû sauter ce rocher
2) Nous aurions dû faire une traverse de sécurité, voir si c’était bien stable avant de s'élancer.

La joie et l’adrénaline que nous procurent ces journées de poudreuse nous font parfois perdre notre bon sens.
Malgré le stress et la peur, on a réussi à bien s’organiser avec mes amis pour le sauvetage. Rapidement, chacun avait une tâche définie. Per à directement appelé les secours, il connait Chando et savait exactement dans quel secteur on se trouvait. Ensuite Fred m’a rejoint, m’a confirmé que le signal du départ (60m était bon) et ensuite il a directement commencé à sonder. Un joli travail d’équipe qui nous permet de sortir Lake, sain et sauf.

Avec Fred, Per et Lake, ça fait plus de 10 ans qu’on se connait, qu'on skie ensemble. On a d'ailleurs fait nos premières compétitions de Freeride ensemble. Skier avec un groupe de confiance c’est essentiel.

On a décidé de partager ce témoignage en étant conscient de nos erreurs. Ce témoignage a comme seul et unique but de prévenir. On ne cherche pas à faire le buzz avec cette vidéo, mais à vous expliquer les points positifs et négatifs à retenir.

On espère que cette vidéo aura un impact chez certain skieurs-snowboarders.
La montagne est belle mais il faut savoir la respecter.
Merci à @fredopowpow , @perwingaardsjoqvist , les sauveteurs de Chando St-luc,

(Post du 24 mars 2021 - edit le 29/11/21)


David
28-11-2021 23:43:27

Luc

Comme tu dis, pneus neiges nécessaires. Je suis monté dans l'aprem au col de vence, c'etait un festival sur la route : en travers, une dans le fossé.... un gros folklore comme dirait michel ! Et en redescendant tout autant de bazard !!! La dépanneuse était là pour la voiture in the fossé et une autre.... Un gendarme m'a demandé (il etait 16h30) combien y'avait de voiture au col... il était dépité lorsque je lui ai dit qu'il y en avait une trentaine !!! 

Bref, l'hiver est là... the show "powpow"  must go on ! 

à 11h ça allait encore, juste un camion qui avait dérapé vers le Café des Alpes.

Vive les pneus, Vive les pneus, Vive les pneus d'hiver!

Luc
28-11-2021 21:44:41

Comme tu dis, pneus neiges nécessaires. Je suis monté dans l'aprem au col de vence, c'etait un festival sur la route : en travers, une dans le fossé.... un gros folklore comme dirait michel ! Et en redescendant tout autant de bazard !!! La dépanneuse était là pour la voiture in the fossé et une autre.... Un gendarme m'a demandé (il etait 16h30) combien y'avait de voiture au col... il était dépité lorsque je lui ai dit qu'il y en avait une trentaine !!! 

Bref, l'hiver est là... the show "powpow"  must go on ! 


Luc
26-11-2021 00:27:34

Merci à toutes les deux, Marie & Sophie, de vous être adonnées à ce jeu des écritures ! 
Hâte de suivre en mots et images vos péripéties !  A très vite hein ?! 

Et puis grand merci aux gypaètes sans qui il n'y aurait eu cette rencontre  ;-)

 
© instagram de Sophie 

Rio
25-11-2021 15:13:55

Qui fait le malin, tombe dans le ravin !

Luc
25-11-2021 02:41:06

Pfffffff ça donne pas envie cette faune !!!!! :(


Luc
22-11-2021 14:57:00

Manque de technique écris-tu....

Tu mets déjà la barre bien haute je trouve !!!  

Y'a pire hein?!!! :)

Michel Pila
21-11-2021 14:44:10

Bravo Camillette !

Nous avec le brouillard, on a feingnassé ce matin... on aurait manifestement dû sortir, ta balade en est la preuve !

La neige revient... c'est peut-être fini de voler avant un moment !

Bons vols à toi cependant 

Luc
21-11-2021 12:24:30

Je dépoussière ce post et un article que Pierre Baldensperger avait pris le temps de retranscrire afin qu'il ne se perde dans les limbes.

Voici l'article, Une fois à la Tête de la Plainie, un texte de Jean-Marie Faure (2002). 

(Edit luc - nov 2021)

ced
11-11-2015 18:42:28

Merci Pierre d'avoir pris le temps de nous ramener à la surface ce beau texte en effet !


Nicolas CHAPPEL
10-11-2015 08:43:11

On est bien d'accord je parlais bien de la VN qui est déjà un gros challenge Jamais je ne mettrai les pieds dans du terrain quasi vertical et péteux scabreux


GLaG
09-11-2015 21:39:24

Après, aller faire la "voie normale" de la face Ouest est déjà bien joli et peut-être suffisant, avant de se lancer dans l'arête Nord :-)


Nicolas CHAPPEL
09-11-2015 14:14:23

Ce sommet m'attire depuis une certain temps pour ne pas dire un temps certain. Mais à la lecture de ce récit pourtant fort bien achalandé, le doute soudain m'envahit et l'envie d'en découdre s'est brutalement estompé. Peut-être un jour néanmoins oserais-je y trainer mes guêtres mais à cela rien n'est moins sûr!


Luc
09-11-2015 09:57:03

Merci pierre, pour ce texte. C'est fort !


Pierre Baldensperger
08-11-2015 14:06:32

Merci beaucoup à tous pour vos réponses. Sans surprise, j'en déduis que ça reste quand même du "top niveau" côté expo : il doit falloir un mental d'acier et un pied très sûr pour passer. De toute façon c'est très bien qu'il reste des coins "exclusifs" comme ça, c'est ça qui entretient le mythe et la fascination pour ce magnifique morceau de Dévoluy. Au hasard de Google, je suis aussi tombé sur ce récit (assez lapidaire) d'une traversée effectuée par des alpinistes chevronnés : [url]http://www.escalade-aventure.com/realisation/arete-haut-alpine-2007/arete-haut-alpine-live/[/url] (voir récit et photos de l'étape du 5 Juin 2007) En relisant mon propre topo, j'ai retrouvé la mention du très beau texte de Jean-Marie Faure qui avait été un temps publié sur le blog du CAF de l'Obiou. Malheureusement il semble avoir disparu d'internet depuis tout ce temps. Fort heureusement, j'en avais imprimé un exemplaire et je viens de le retaper pour vous en faire profiter et essayer modestement de lui donner une "nouvelle vie" à travers Bivouak. Même si nous sommes en plein coeur du sujet, je ne sais pas si l'endroit est le mieux approprié (la grande qualité littéraire de ce récit, évoquant de manière si juste des émotions que nous avons tous ressenties en ces lieux, mériterait à mon avis d'être mis en valeur par une publication moins confidentielle). Source : article "hommage à Jean-Marie Faure" publié sur le blog "CAF de l'Obiou", le 27 Février 2007 Introduction par Jacques Carton (président du club) "Jean-Marie Faure, fondateur du club dans les années 70, nous a quittés il y a 3 ans aux Rouies, nous ne l'oublions pas et le texte qui suit, récit de course, montre à quel point notre ami avait le sens de l'aventure alpine et de l'écriture." [u:ea7b7b0d75][b:ea7b7b0d75]Une fois à la Tête de la Plainie.[/b:ea7b7b0d75][/u:ea7b7b0d75] [i:ea7b7b0d75] La Tête de la Plainie mérite contemplation ou prospection, la première n'excluant pas absolument la seconde, celle-ci allait m'amener, plus tard, beaucoup plus tard, à une troisième, l'introspection. En clair, (qu'est-ce que je fous là !) accessoirement (mon dieu !). L'histoire commence il y a une douzaine d'années en débauchant deux compagnons dans le but d'enlever de haute main cette cime altière qui domine la Jargeatte et sur le versant Est de laquelle le bon docteur Desmoulins écrira une des plus belles pages d'amour de la montagne et de la Tourte Grasse réunies. Le but de la cordée est de gagner cette cime par un trajet non conventionné faisant fi de toute voie dite normale. Ce qui nous conduira de clapiers immondes en désillusions profondes, d'élévations douteuses en désescalades râpeuses pour s'achever, têtes basses, dans la voie susnommée. N'empêche que, à montagne figée tête bornée, cette arête outrageusement exposée à mes yeux Triévois m'agaçait sérieusement et d'année en année me faisait rôder en son pourtour tel Matheysin devant une devanture de vins fins. Il fallait mettre un terme à cette provocation, trouver la bonne formule, effacer le doute, contraindre la gueuse. Ainsi, la contemplation à la jumelle me convainquit que l'accès à l'arête ne pourrait se faire que d'une façon détournée, légèrement sournoise donc. La défense organisée à l'ouest étant constituée de tombereaux (pleins !) alignés en bon ordre, prêts à déversement au signal (n'importe lequel, n'importe quand). Etude de terrain, étude de carte, ne manque plus qu'une reconnaissance, un sac, une gourde, un casque, pour le soleil, pas de corde, pas de pitons donc pas de masse, une reconnaissance est une reconnaissance sinon pourquoi pas du ciment et une gamatte, n'est-ce pas ? Une reconnaissance est une manière de déambuler de façon nonchalante sans précipitation, l'air de rien, en touriste, donc je prends une piste forestière qui conduit benoîtement au tout haut de la petite station de la Jargeatte face au Col des Aiguilles, au parking où je gare ma petite voiture (toute petite, pour une reconnaissance) ; un agent de l'ONF engage la conversation et me pousse un peu sur le comment du pourquoi : "Z'avez au moins un portable ?". "Non, mais j'ai ma tabatière". Il se détourne, je pars reconnaître. D'abord le torrent du Col des Aiguilles puis à doite dans un vallon dominé à l'Est par le Haut Bouffet à l'Ouest par les escarpements de l'arête Nord de la Tête de la Plainie. Tout droit dans le pierrier serait douce folie, ce sera rive droite, dans les schistes, fond de ravines, bord de ravines, haut de ravines, fond de ravines sur fond de pantalon, les chamois sont hilares. N'empêche que je gagne le haut du cirque tout au pied de la grande paroi vraiment splendide à contempler, ce que je fais longuement, mais là faut pas exagérer non plus, enfin... une belle vire à brebis me dépose au pied du ressaut de l'arête avec vue plongeante sur la face aux tombereaux. J'ai reconnu, j'ai vu, j'ai su, mais encore parce que plus haut je ne vois guère, donc allons voir. Attention Jean-Marie ! Attention ! Pas de corde, sais-tu ? Le casque, pour le soleil, entendons-nous bien donc règle absolue, tu montes un peu d'accord, mais avec l'oeil aux fesses tous les mètres, tiens ! si tu laissais ton tabac dans l'herbe, là, hein ? comme ça, sûr que tu n'irais pas loin, non ? le tabac ?! mes chaussures à la rigueur. Un mètre, qu'est-ce que c'est dans la vie d'un homme, dix mètres, cinquante alors ? Cent !! Guère plus ma brave dame, guère plus mais à descendre alors ? Ah !? Descendre dites-vous ? Faut pas plaisanter avec les mots madame, des choses comme ça on les pense si on veut, on ne les dit pas, voyez-vous. Parce que maintenant, faut plus rire, ce n'est plus de l'escalade mais de la vraie tendresse, de l'adoration, chaque prise devient un prie-dieu, je suis un croyant, un vrai, plus que moi y'a pas. J'arrive pieusement à la zone de chargement des tombereaux. Malin, va ! A ma droite, une zone de dalles bien propres, oh ! pas verticales, non, non ! Je dirais plutôt plongeantes, pour l'élan... mais au-delà, peut-être la rédemption voyez-vous. Au-dessus, l'arête disgracieuse au possible mais qui m'attire, c'est reparti, à l'arête toute, chaque chose déplacée devra être remise à sa place sitôt son usage accompli. Je suis à l'arête et ça va pas, mais pas du tout, en son faîte court une faille immonde qui la coupe dans la longueur et va buter contre un versant où les corneilles ont planté un panneau d'interdiction de survol. Demi-tour donc et retour aux dalles, en traversée pieds aux mieux, doigts, parties terminales, on cherche bien, c'est fait, calmer la jambe droite puis la gauche (y'a pas de règle). Trente mètres guère plus, dans la vie d'un homme..., beaucoup madame, beaucoup. Assis, du sac je sors la gourde et l'introspection, y'a rien d'autre, je pose le casque, il m'énerve. J'aurais mieux fait de prendre du ciment et... bon, y'a pas de mal à se rappeler au bon souvenir d'en haut, pas ! la suite ? banale, j'ai pris des prises, parfois meilleures, parfois absentes à l'instant, j'ai vu du génépi, j'en ai plein à la maison. Le sommet était bien en haut comme dit sur la carte. J'ai cru ne pas reconnaître la descente, donc j'ai juré... Plus bas, j'ai fait contemplation, longtemps, en bricolant la source sous le Col de Corps, encore plus bas j'ai croisé un jeune chasseur de chamois, on a parlé, je pense qu'il m'a pris pour un âne. Je vais vous dire une bonne chose, tout n'est pas complètement pourri en ce monde, mais... [/i:ea7b7b0d75] [b:ea7b7b0d75]Septembre 2002 Jean-Marie Faure.[/b:ea7b7b0d75]


GLaG
07-11-2015 20:49:28

Salut ! Oui j'ai relu ton topo...! L'itinéraire que j'ai pris rejoint l'arête Nord quasiment au sommet, assez loin de l'endroit où elle descend franchement. Mais ce que j'en ai vu semble à la fois bien raide et pourri... J'avais lu (peut-être ici même, peut-être même dans le forum après que tu ai posté ton topo ?) que Lionel Daudet l'avait empruntée dans le cadre de son tour des Hautes-Alpes par les arêtes, mais de là à savoir s'il a posé un rappel...


Pierre Baldensperger
06-11-2015 22:41:24

Waouh ! Superbe ! Chapeau Guillaume !! Pendant que tes souvenirs sont frais : il y a une bonne poignée d'années, j'étais allé explorer cette voie hasardeuse : [url]http://www.bivouak.net/topos/course.php?id_course=2541&id_sortie=3584&id_sport=2[/url] La suite avait l'air vraiment détestable, mais je me demandais si tu avais par hasard pu regarder ça depuis le haut pour savoir si l'impression est la même ou s'il y aurait éventuellement un espoir d'effectuer la jonction avec la voie qui monte du col de Corps.


GLaG
04-11-2015 14:24:30

Oui c'est ça. J'ai vu (après coup) qu'il est aussi tracé sur une photo hivernale par Jean-Marc. Le plus vertigineux je trouve étaient quelques courts passages de la traversée sous la face (dans les petits couloirs). Ensuite le final est raide mais moins exposé au vide, et les 10 mètres d'arête finale ayant de bonnes prises de main ne m'a pas semblé difficile. C'est plutôt en dalle que j'ai du mal !!


SebL
04-11-2015 10:48:18

Salut Guillaume, Bravo pour l'ascension de ce sommet assez rarement parcouru. Tu es donc finalement monté par l'itinéraire que j'avais dessiné ici ? : [url]http://langlais.sebastien.free.fr/devoluy.htm[/url] Pas trop gazeux le final pour rejoindre le sommet principal ? A+, dans le Dévoluy ou ailleurs ! Seb


Luc
21-11-2021 10:29:37

on the blog de pascal-sombardier.com


Luc
21-11-2021 10:18:18

Lionel Tassan, sur sa page FB, fait part de son petit billet également ce 19 novembre 21 :

https://www.facebook.com/lionel.tassan/posts/10158436658273354

 

Luc
20-11-2021 12:26:55

Ehhhhhh suite.......
Quelque chose vient de tomber Comme dirait Francis.... Et ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord....... 
Sinon, vous savez ce qu'en dit la Marquise Isabelle ?
Plus sérieusement, plongez-vous dans l'article d'Aymeric Guittet, sur Reporterre.netqui termine en écrivant  :
" Éric Rolland, lui, a porté plainte. L’instruction est toujours en cours. Il se souvient avoir eu « très peur » le jour de sa rencontre avec Philippe Simon, et déplore que « les Quinsonas passent dans l’émission de télé Des Racines et des Ailes, mais là-haut, ils font la loi ». Malgré les menaces, il est probable que les randonneurs continueront à jouer au chat et à la souris avec les chasseurs pour aller admirer ce joyau du Dauphiné. Revenant sur sa découverte, Pascal Sombardier confie : « Jamais je n’aurais imaginé que ces arches susciteraient un tel engouement. Les merveilles naturelles ont ce pouvoir, elles touchent tout le monde. Je ne trouve pas normal que pour préserver le plaisir de quelques chasseurs fortunés et des intérêts financiers, celle-ci soit cachée. »
.


pascal sombardier
28-10-2021 06:53:36

Edit moderation -octobre 2021- sur des liens... ça a fait remonter le sujet ici. Attention, ça date de 2013, luc)

 

... Pour fêter les 6000 connexions à cette discussion, voilà une petite gâterie : https://www.bivouak.net/photos/photo-7652-le-tunnel1-sport-2.html

Je suis allé avec Denis Hory voir ce tunnel qui traverse de part en part une petite aiguille visible de la tour Percée.

Il a été découvert par Nicolas Galy et Cornélius Ströhm cet été. C'est étonnant, mais un peu chaud d'accès...

Depuis, Denis est allé seul dans les "yeux" de l'autre côté de la tour Percée. Il reste des tas de mystères dans ce coin, mais attention aux chasseurs (surtout le WE).


Luc
21-04-2013 16:18:23

Il est balaise!!!


Rafaël Rodon
17-04-2013 19:37:51

:shock: :shock: :shock: Il faut bien viser, si non ...


montagne-a-vaches
16-04-2013 22:05:44

Je me demande qui sont les propriétaires fonciers de toutes ces arches ! :wink:


Luc
16-04-2013 19:18:49

Allez, on dépoussière ce vieux post, j'en n'ouvre pas de nouveau, avec treize pages à lire dans MM d'avril 2013. Pascal Sombardier reprends en quelques lignes ces quelques années qui viennent de se passer depuis 2005. La Arch Hunting comme il le dit a provoqué un bel engouement pour cette drôle de chasse aux trésors. Et, on se rappelle, a fait aussi coulé de l'encre... A lire en tout cas :wink:


Philippe Mahieu
11-12-2006 21:43:25

Le forum de skitour a été bien "nettoyé" effectivement, chez Volopress aussi :wink:


Philippe Mahieu
11-12-2006 21:34:08

Le sujet est sensible certes et les problèmes évoqués par Mr de Quinsonas sont réels mais ce n'est pas en mettant la tête dans le sable qu'on va faire avancer le débat.... Y a t'il un procès dans l'air?


GLaG
11-12-2006 19:05:59

Il semble qu'il y ait eu du ménage de fait sur volopress et skitour...l'article a complétement disparu sur volopress, ainsi que quelques messages de la discussion correspondante évoquée par Philippe Mahieu..sujet très sensible ???


GLaG
10-12-2006 20:16:24

avec en prime sur le même site une réponse de Bruno de Quinsonas [url]http://www.volopress.net/volo/spip.php?article265#msg462[/url]


Philippe Mahieu
08-12-2006 22:37:49

Il y a un débat intéressant sur Skitour.... :wink: Moi je me demande qui c'est ces "Amis des Hauts de Chartreuse"???? Sur leur site, ils disent compter ...une vingtaine d'adhérents :oops:


Adrien Vincent
07-11-2006 13:14:11

bonjour. suite a ton magnifique livre, pascal, je dois me resigner a attendre l'an prochain pour explorer ces arches magnifiques, suite a la lecture de ce topic j'espere que ce ne sera pas interdit d'ici la, et que les gens ne feront pas trop de betises cet hiver. je me demandais quelle est la superficie du domaine du marquis et d'ou a ou s'etend-il ? toutes les randos que tu donnes dans ton livre (hormis celles dont l'itineraire n'est pas indiqué ) sont-elles hors de ce domaine ?


pascal sombardier
06-11-2006 14:31:45

il s'est dit des tas de choses à propos du propriétaire, de la réserve et des chasseurs... Mais l'important est que je suis aujourd'hui l'objet d'un communiqué de presse émanant de "l'association des amis des Hauts de Chartreuse" qui critique mon bouquin parce qu'il attire trop de monde dans des endroits sensibles. Il y est notamment question de "gens sur des vires qui balancent des pierres" et d'un tas d'arguments sans doute pertinents, mais dont je ne dispose pas pour l'instant en détail. Je vous en ferai part dès que possible.


pascal sombardier
09-10-2006 12:32:17

Encore désolé d'être à l'origine d'un si profond traumatisme. En tout cas, cette année, la soirée sera aussi animée par le mythique Antoine Salvi et je m'en réjouis car j'ai moi-même beaucoup découvert à travers ses ouvrages. Quant à moi, je parlerai évidemment des randos inédites qui sont dans mon dernier bouquin, et même de quelques autres qui ont été révélées depuis. Il sera question des arches, avec peut-être une info importante....


pascal sombardier
09-10-2006 12:00:20

je ne comprends pas bien la question, désolé, mais l'année dernière, j'ai fait une soirée sur le Vercors.....


GLaG
04-10-2006 16:33:38

je serai là aussi...


Bernard MAZAS
04-10-2006 09:14:05

[quote:f3764102ef="luc"] [b:f3764102ef]Et c'est donc le 12 octobre à 20h30[/b:f3764102ef] [/quote:f3764102ef] Merci pour l'info. J'y serai et François Lannes m'a dit qu'il y sera également. D'autres seront de la partie, j'imagine ?


Luc
30-09-2006 17:13:34

Le programme est [url=http://www.bivouak.net/articles/article.php?id_article=240&id_sport=2]là[/url]. Quant à la soirée inédite, en voici le petit résumé... [quote:d31cb55252]Après le Vercors en 2005, cette année, la Chartreuse… Aussi proche que le Vercors mais plus sombre, moins immédiatement offerte, plus mystique et imprégnée d’Histoire : celle des Chartreux. Viendront nous en parler, deux auteurs-randonneurs, parmi les meilleurs connaisseurs qui soient du massif et leur apport sera complémentaire. Antoine Salvi y habite depuis l’enfance. Il est l’auteur d’un topo guide plusieurs fois édité « Randonnées pour tous en Chartreuse ». Et c’est plutôt les sorties familiales qu’il présentera à travers un film. Pascal Sombardier vient de publier « Chartreuse inédite » il nous présentera ses itinéraires insolites, souvent spectaculaires. On se trouve plutôt avec lui, dans les nouvelles randonnées du vertige, mais il y aura aussi l’Histoire, omniprésente et pour terminer une présentation des plus belles voix d’escalade. De très belles images et une vision renouvelée du massif pour des randonnées autant faciles que sportives. [b:d31cb55252]Et c'est donc le 12 octobre à 20h30[/b:d31cb55252] [/quote:d31cb55252]


pascal sombardier
22-09-2006 20:41:27

Faites excuse, je me suis planté sur l'URL de la deuxième photo : ../photos/photos.php?id=7653&id_sport=2


ced
15-09-2006 12:11:26

Bah avec 2370 membres aujourd'hui inscrits, il suffit de 11 euros par personne par an... :lol: Plus compliqué ensuite : comment interdire l'accès aux non-bivouakeurs ?


pascal sombardier
14-09-2006 13:41:56

à vrai dire, il y a 2 types de chasses : la chasse à l'affût et la chasse à l'approche. Dans le premier cas, les chasseurs sont plusieurs et un groupe se débrouille pour faire descendre les chamois en bas d'un couloir où un autre groupe les attend. La chasse à l'approche, c'est souvent un solitaire qui crapahute et arrive le plus près possible de sa cible. C'est ce que je fais, ce que vous faites, mais sans fusil...


pascal sombardier
14-09-2006 10:13:12

[quote:d7f6e74057] Dis PAscal, n'est-ce pas tout simplement un disneyland pour chasseurs? Toutes les bébettes qui s'y promènent y ont été amenées en grande partie par wagons, non? [/quote:d7f6e74057] faut pas exagérer. Les mouflons de Corse ont été introduits là comme dans beaucoup d'autres endroits des Alpes pour la chasse, mais les chamois sont autochtones, bien qu'il ait fallu arrêter la chasse en Chartreuse pendant plusieurs années à partir de 1986 parce qu'il n'y en avait presque plus. Je ne comprends pas qu'on en soit encore à considérer que la préservation des espèces doive être géré par les chasseurs. Il existe un Office national de la chasse et de la faune sauvage. Pourquoi "de la chasse" ? On devrait pouvoir s'occuper des animaux dans un autre but que les tuer. La cohabitation de ces animaux avec les randonneurs serait alors plus facile, puisque, lorsqu'ils ne sont pas chassés, ils s'adaptent très bien à notre présence et se montrent même curieux. Mais je rêve...


ced
13-09-2006 23:16:17

Bonjour, Finalement, pour régler le problème, il suffirait qu'un collectif de bivouakeurs loue les terres au marquis à l'année pour 25001 euros... Et en interdisant bien évidemment ensuite à toute autre personne d'y venir si elle ne règle pas une cotisation à bivouak !


Luc
13-09-2006 21:34:36

[quote:323c3f3981="pascal sombardier"]Doit-on accepter que la montagne soit ainsi réservée à des gens qui tuent des animaux pour leur plaisir ? La nature est là, avec ses merveilles que certains voudraient se réserver, et il serait anormal qu'un propriétaire bloque leur accès..[/quote:323c3f3981] Dis PAscal, n'est-ce pas tout simplement un disneyland pour chasseurs? Toutes les bébettes qui s'y promènent y ont été amenées en grande partie par wagons, non?


pascal sombardier
13-09-2006 19:25:54

Attends, ce n'est pas fini. Il y a d'autres intérêts en jeu : ceux de la commune qui veut développer son tourisme, et puis le nôtre. Doit-on accepter que la montagne soit ainsi réservée à des gens qui tuent des animaux pour leur plaisir ? La nature est là, avec ses merveilles que certains voudraient se réserver, et il serait anormal qu'un propriétaire bloque leur accès. Les institutions et les politiques devraient pouvoir comprendre ça. (personnellement, je trouve déjà bizarre la présence d'une aussi vaste propriété privée dans un massif et une réserve qui sont le poumon d'une grande agglomération). Ceci dit, tous les chasseurs ne se sont pas montrés aussi hostiles. L'un d'eux m'a même demandé une dédicace sur mon livre qu'il achetait pour son fils. Mais c'était un chasseur solitaire qui n'appartenait pas à la Diane de Marcieu (la société de chasse qui paye le marquis).


Bernard MAZAS
13-09-2006 19:10:19

[quote:9210613228="pascal sombardier, le 11 mai dernier"]Il faut savoir que le marquis de Quinsonnas loue ses terres aux chasseurs de tétras et de chamois. C'est pour lui un revenu non négligeable. Le marquis est ouvert, mais il ne pourrait résister longtemps à la pression de chasseurs qui ne verraient ss doute pas d'un bon œil des hordes de randonneurs débarquer sur un territoire qu'ils considèrent comme leur et qu'ils ont payé assez cher (25 000 euros). Cet automne représentera donc une étape déterminante pour voir si une cohabitation est possible.[/quote:9210613228] Hélas, j'ai bien peur que tu n'aie déjà la réponse.


pascal sombardier
13-09-2006 18:38:15

la Chartreuse inédite vient de dépasser les 5000 connexions sur Bivouak, mais beaucoup d'autres randonneurs moins bien informés n'ont pas réalisés que la chasse était ouverte. Ce midi, je suis entré dans l'arène des lions au bistrot du col de Marcieu où déjeunaient quelques chasseurs. Je me suis présenté et l'un d'eux m'a appris que le jour de l'ouverture, il y avait 14 personnes qui bivouaquaient sous la tour Percée (avec des chiens, prétend-il) et qu'il avait raté des chamois à cause de ça. Nous serions tentés de dire "tant mieux", mais il ne faut pas être trop naïf : le chasseur (assez typique...) a déclaré que "la prochaine fois, il se servirait de sa carabine contre les guignols qui n'ont rien à faire là-haut". Il a également évoqué la possibilité de clôturer et de poser des panneaux sur tout le secteur. Il s'avançait peut-être un peu (seul le marquis propriétaire peut en décider), mais il convient d'être prudent et discret, et mieux vaudrait attendre désormais le printemps. Un panneau "propriété privée, défense d'entrer sous peine de poursuite" se trouve désormais sur le sentier classique de l'Aup du Seuil (qui serait sur le domaine du marquis) juste après la piste de ski. Merci de faire circuler partout où vous le pourrez ces informations. J'ai entendu parler aussi d'une réunion à venir avec le Parc régional qui ne verra évidemment pas d'un très bon œil la présence de gens qui bivouaquent en nombre dans la réserve naturelle, avec des chiens qui plus est. Si cette information est vérifiée, il faut bien avouer que ce n'est pas très malin de la part de ces gens-là...


ced
08-09-2006 09:11:39

Excellent !!!! :lol:


Magali ANDRE
08-09-2006 07:48:03

:lol: luc, je vois que tu as le même esprit enfantin que moi !!! j'étais en train de penser aux schtroumphes quand tes images sont apparues à mon écran!!! :lol: plus sérieusement, je ne suis toujours pas allé à la tour, et je suis un peu déçue d'apprendre que des marquages ont été effectués : je me réjouissais à l'avance d'une belle chasse au trésor au pringtemps :( , en espérant que d'ici là, l'accès ne sera pas devenu une autoroute... en tout cas, c'est rigolo d'avoir pensé aux schtroumphes, mais ça ne peut pas être eux : je les connais bien, c'est des amoureux de la nature : la peinture sur les caillous, ils n'aiment pas trop :wink: Magali


Luc
07-09-2006 21:58:23

[img:26c1c83cf9]http://www.schtroumpfs.org/ecrire/upload/randonneurs_1.jpg[/img:26c1c83cf9] [img:26c1c83cf9]http://www.schtroumpfs.org/ecrire/upload/cueillette%20-%20schtroumpfs.jpg.jpg[/img:26c1c83cf9]


pascal sombardier
06-09-2006 18:53:48

je n'y suis pas retourné depuis un moment, mais il paraît que des cairns vont effectivement avec les marques bleues. Je ne comprends pas bien quel est l'intérêt de ceux qui ont fait ça, à moins que ce ne soit les chasseurs pour canaliser le passage, mais j'en doute.


Luc
03-09-2006 17:20:56

:? Y'a plus de chasse aux trésors?


pascal sombardier
02-09-2006 21:02:43

Jo a raison. Malheureusement, il y a beaucoup de randonneurs qui restent à l'écart des enjeux socio-culturels de leur activité et considèrent qu'ils sont tout seuls. En témoigne un balisage bleu, destiné à indiquer la tour Percée, et effectué sauvagement sur des arbres en plein domaine privé du Marquis (qui, paraît-il, n'apprécie guère ce genre de peinturlurage). C'est, au-delà de l'aspect légal, la négation de tout ce qu'on a dit ici, des valeurs qu'on a défendues. Si quelqu'un en connaît l'auteur, qu'il ne le dénonce pas, mais qu'il lui fasse prendre conscience de l'ineptie de son geste et des conséquences possibles. La chasse est ouverte...


pascal sombardier
23-08-2006 18:32:01

À droite de l'Arche Miracle, il n'y a pas une mais 2 autres arches que nous avons été voir de près fin juillet : l'une fait 10 m de large, mais est 2 fois plus haute. L'autre fait bien 15 m de large et autant de hauteur. Mais comme tu le dis, et comme je l'ai écrit dans le livre, mieux vaut éviter la période de chasse qui va commencer. Pourquoi parles-tu de relations tendues avec les chasseurs ? Tu as eu des problèmes ?


pascal sombardier
05-06-2006 16:20:18

On m'a tellement reproché d'être "hypersécuritaire" que j'hésite maintenant à parler de corde indispensable. Mais quand je vois qu'une randonneuse de 36 ans s'est tué hier au Cornafion, je me demande si on ne devrait pas parler systématiquement de recours à la corde. Le problème est qu'il existe une tradition chez les randonneurs d'en emmener le moins possible et qu'il existe une confusion entre dangereux et difficile. Alors, même si on a une corde dans le sac, on la sort rarement, et je vois que, la plupart du temps, il manque d'autres éléments de sécurité pour s'en servir correctement... À la question de Nils sur la cheminée du Paradis, je vais donc répondre : "prends une corde et quelques sangles pour assurer ceux avec qui tu pars s'ils ne sont pas très aguerris, on ne sait jamais", et j'ajouterai : "n'hésite pas à te servir de tout ce matériel, une petite contrainte vaut mieux qu'un grand drame...". Et je vais passer pour un père La Morale, et ça ne changera ss doute pas grand-chose, mais bon.... Quant à la tour Percée, pour répondre sur cet autre point à Nils, ce n'est pas une question de niveau en escalade. Du bas, il y a un court passage de 3 et plusieurs de 2, ce qui est à la portée de toute personne un tant soit peu sportive. En plus, tous ces passages "difficiles" sont équipés. Le problème, c'est encore cette confusion entre difficile et dangereux : c'est plutôt entre ces passages d'escalade qu'il y a risque, sur des gradins herbeux où on ne peut s'assurer, et où l'attention est plus relâchée. Il est préférable d'y rester encordé qd même en comptant sur des arbres qui enrayeraient une glissade. L'exemple du piolet est révélateur d'une certaine mentalité : tous ceux qui "tournent" dans ce genre de terrain ne peuvent plus s'en passer. Mais quand on en parle, on ne déclenche que des sourires moqueurs... un peu comme pour la corde "indispensable".


pascal sombardier
01-06-2006 12:59:19

Pas de traversée des sangles qui entourent les hauts plateaux en projet pour un groupe. C'est trop compliqué, dangereux et il faudrait des jours. Cela ne peut être l'affaire que d'une ou deux personnes entraînées et rapides. S'il y a sortie biwakers, et cela dépend plus de Luc que de moi, ce sera une boucle "tour Percée-arche Miracle". Ceux qui ne veulent pas faire les rappels de l'arche Miracle peuvent toujours rentrer par le sangle de l'Aup du Seuil. Je souhaite que cela se fasse avant septembre, parce qu'après, il y aura les chasseurs du marquis dans le coin, et là, on va moins rigoler... Mauvaise nouvelle : Jacques Glénat, sollicité pour donner une collection complète de "Montagne-Rando" aux 2000 membres de Bivouak.net a déclaré : "2000, c'est pas assez, on verra ça quand ils en auront 200 000...".


GLaG
12-05-2006 20:05:30

(transmis sur fr.rec.montagne où une discussion s'est développée)


pascal sombardier
12-05-2006 19:54:06

Je suis d'accord avec Nils, mais ce n'est pas moi qui décide de ce qui relève ou non du patrimoine de l'humanité et ce sont les intérêts économiques qui priment dans notre société malade ; en l'occurence, les revenus de la chasse. Je n'ai rajouté que 2 spits ds la montée, ds des endroits un peu trop expo. Si je l'ai fait, c'est aussi dans la crainte qu'il y ait un accident un jour. Là, c'est la fin. Le marquis, en tant que propriétaire, peut être inquiété et il réagira forcément de manière radicale. Et quand on voit comment se comporte les gens en montagne, il y a de quoi être angoissé : cette légéreté avec les techniques d'assurage, l'absence de casque (attention aux "pierres qui volent" dans ces couloirs), le recours systématique au portable en cas de petit pépin, l'absence de préparation technique et physique... Au moins, en ayant évité de donner des précisions à tout le monde, aurais-je évité que ces gens viennent risquer leur vie et notre liberté. Quand je lis les réactions sur certains sites, je me rends bien compte que cette attitude nouvelle de ma part et dans le monde de la montagne suscite une incompréhension, parce qu'il y a méconnaissance de la situation et des enjeux, mais j'ai au moins la conscience tranquille. Celui qui donnera des informations au grand public sur le net ou ailleurs amènera inévitablement une cohorte de gens mal informés et mal préparés, et donc des problèmes. Celui-là aura des difficultés avec sa propre conscience et avec le milieu montagne. Ceux qui sont vraiment motivés peuvent de toute façon trouver le minimum d'informations nécessaires, soit en lisant certains passages de mon bouquin, soit sur le net où il ne faut que 2 mn pour tomber sur les quelques sites qui en parlent à demi-mots (Merci à eux). Pour information, la mairesse de Saint-Bernard-du-Touvet est allé voir la tour Percée. C'est un signe encourageant, car seuls la commune, le Parc naturel ou le marquis lui-même peuvent "institutionnaliser" la fréquentation de ce site. Moi, je ne suis qu'un simple petit fouineur de recoins perdus, et mon rôle s'arrête là. Merci de diffuser le plus largement mon point de vue auprès de vos amis ou d'autres sites montagne.


Luc
12-05-2006 19:15:42

[quote:b30298e6d4] [size=9:b30298e6d4]. . . je voulais informer ceux qui s'y intéressent que je suis retourné à la tour Percée et à l'arche Miracle (sous la pluie) ce dimanche. J'ai sécurisé les passages qui permettent de rejoindre le sangle de l'Aup du Seuil depuis la tour (tirer à gauche), mais j'ai surtout équipé une ligne de rappels "panoramiques" dans le couloir de l'arche Miracle pour avoir les plus beaux points de vue sur celle-ci [/size:b30298e6d4][/quote:b30298e6d4] Pascal, si tu mets des spits de partout, ce terrain de jeu wilderness ne va-t-il pas se transformer en parc d'attraction. Non?!!! [img:b30298e6d4]http://www.fredator.com/smileys/hum2.gif[/img:b30298e6d4]


Luc
12-05-2006 19:11:32

[quote:c2b58140e5] Bonjour Pascal, Je trouve ce livre très réussit et les phtos sont magnifiques. Cependant, ce trouve terriblement domage que l'itinérairede le la tour percée ainsi que celle de l'arche miracle ne soit pas présicé et j'espère qu'ils le seront dans l'un de tes prochains livres. A mon avis, cette merveille qui fait partie du patrimoine Mondial. Même si elle fait partie d'une propriété privée, je pense qu'elle devrait etre indiquée sur les cartes IGN ainsi que sur les guides de randonnées (je ne dis pas qu'il faut baliser leur accès et les rendre plus facil car cela deviendrait un lieu surfréquentés mais seulement dire où ils se trouvent si le marquis de Quinsonnas donne son accord bien sur !). Voili, voilou. En attente d'un prochain livre de randos vertige encore plus exceptionnelle! (meme si cela va etre dur!) Un passionné Nils.[/quote:c2b58140e5]


pascal sombardier
11-05-2006 15:44:22

À Presles, il n 'y a pas de chasses "privées". C'est communal, réservé aux habitants, et c'est la seule passion de la chasse qui engendrent certains comportements radicaux. Sur une chasse privée, on a affaire en général à des sociétés de chasse composées de personnes assez riches et influentes (souvent des Lyonnais en Chartreuse).


ced
11-05-2006 13:24:26

Bonjour, C'est vraiment incroyable le tarif de la location d'une chasse !!! Je comprends mieux les enjeux au pied des rochers de Presles...


pascal sombardier
11-05-2006 10:45:27

On en discutera ss doute ce soir au CAF Isère, mais il se trouve que j'en parlais encore ce dimanche avec le patron de la Renardière au col de Marcieu, qui connaît bien les histoires liées à ce domaine privé et à la chasse. Il faut savoir que le marquis de Quinsonnas loue ses terres aux chasseurs de tétras et de chamois. C'est pour lui un revenu non négligeable. Le marquis est ouvert, mais il ne pourrait résister longtemps à la pression de chasseurs qui ne verraient ss doute pas d'un bon œil des hordes de randonneurs débarquer sur un territoire qu'ils considèrent comme leur et qu'ils ont payé assez cher (25 000 euros). Cet automne représentera donc une étape déterminante pour voir si une cohabitation est possible. Si le marquis est poussé à interdire son domaine, il en a le droit, mais il devra mettre des panneaux et des clôtures. D'autre part, comme tu le dis, y aller n'est pas simple et fait appel à un bon sens de l'itinéraire et à des rudiments d'escalade. Enfin, mieux vaut éviter qu'il n'y ait trop de monde dans ces couloirs en raison des risques de chutes de pierres. Pour toutes ces raisons, je ne pense pas souhaitable que les arches deviennent un jour un but de randonnée "touristique". La seule possibilité viendrait d'une éventuelle volonté communale, conjuguée à celle du Parc, qui aménagerait alors l'accès, mais la réglementerait de toute façon pour épargner la faune sauvage. Cette hypothèse me semble peu probable.


Bernard MAZAS
11-05-2006 10:15:37

Bonjour à tous Je tiens d'abord à remercier chaleureusement Pascal pour la grande qualité des informations regroupées dans les nombreux ouvrages qu'il a rédigés. J'aurais bien quelques remarques de détail à faire, mais ce n'est pas l'objet de mon post. Sur le forum fr.rec. montagne, un intervenant demande la localisation de la Roche Percée. Voici la réponse que je lui ai faite : -------------------------------------------------------------------- Cette arche se trouve dans une propriété privée et est d'un accès non tracé (et naturellement non balisé) et malcommode. Pour ces deux raisons, Pascal Sombardier ne tient pas à donner des renseignements trop précis, mais en lisant attentivement son livre, on arrive à savoir à peu près où ça se trouve. Quant à savoir y aller, c'est une autre affaire. Voilà où on est en ce moment, mias les choses peuvent évoluer rapidement, car une telle merveille naturelle (c'est la plus grand arche naturelle des Alpes, et en plus une arche double, qui n'a été découverte, aussi invraisemblable que cela paraisse, seulement l'an dernier par PS) ne pourra indéfiniment rester dans cette situation un peu hybride. ---------------------------------------------------------------------------- Que pensez vous de mon dernier paragraphe ?


pascal sombardier
07-05-2006 19:45:11

Je reviendrai sur le concept de rando alpine en vue d'un projet peut-être, mais je voulais informer ceux qui s'y intéressent que je suis retourné à la tour Percée et à l'arche Miracle (sous la pluie) ce dimanche. J'ai sécurisé les passages qui permettent de rejoindre le sangle de l'Aup du Seuil depuis la tour (tirer à gauche), mais j'ai surtout équipé une ligne de rappels "panoramiques" dans le couloir de l'arche Miracle pour avoir les plus beaux points de vue sur celle-ci. Ces rappels sont peu vertigineux. Le premier est sur un arbre à la sortie nord du cirque de l'arche (que l'on voit bien du haut) ; donc, il faut remonter un peu sur le sangle pour voir cet arbre et son anneau de rappel pas loin en contrebas à droite. On arrive sur une vire que l'on traverse à gauche : c'est de là qu'on a la meilleure vue sur l'arche. Un rappel (juste avant la goulotte de sortie en escalade de l'itinéraire de montée) mène dans le couloir peu raide en dessous. La nouveauté est que, d'un spit au milieu du couloir, on peut prendre une petite rampe facile sur le côté qui amène tout près de l'arche (tendre la corde et attacher l'autre bout à un piton pour assurer les seconds). Une bonne trace de chamois mène sous l'arche dont on peut descendre par un rappel depuis le dernier spit de l'itinéraire de montée (suivre la trace de chamois en direction du couloir). Le circuit rélaisé ainsi (montée par la tour Percée et descente par l'arche Miracle) permet de tout voir d'un coup : c'est assez fabuleux. À noter que du pied du couloir de l'arche Miracle, on peut traverser 200 m au sud et descendre droit dans la forêt pour retrouver la piste ; fait comme ça, retrouver sa voiture ne prend que 40 mn ! Maintenant, reste à trouver le couloir d'accès à la tour Percée... Jojo, au bar du col de Marcieu, m'a dit qu'il avait déjà vu passer pas mal de gens qui cherchaient, mais peu qui trouvaient...


frédo
06-05-2006 14:11:31

Objection Pascal...je ne vois pas où j'ai dit que l'itinéraire de l'arête sud des rochers de Chalves était "alpestre" d'autant que l'aspect vertigineux y est présent, le cheminement sur l'arête n'est pas totalement évident, la progression se fait à l'aide des mains et le matériel peut être nécessaire pour sécuriser une personne non-initiée. Même s'il est assez facile (quoique l'accès au pas du Sappey demande de la vigilance) d'arriver à la base de l'arête, le passage clé de ce sommet est bien la remontée de ces 150m à 200m d'arête et c'est pour cela que je la qualifie de rando alpine. Mais d'autres randonneurs pourraient la qualifier de rando avec un certain caractère alpin ou avec un caractère alpin marqué...bref, on rentre là dans une "querelle" de terminologie subjective. :)


pascal sombardier
06-05-2006 12:41:06

tout cela est intéressant. Je note dependant une contradiction chez Frédo qui a lancé en quelque sorte cette discussion en qualifiant l'arête sud de Chalves de randonnée alpine, et qui parle maintenant de randonnée "alpestre". Glag aussi parlait de l'altitude comme un critère. Il est vrai que toutes les courses qui se trouvent dans les Préalpes, dont vous citez de nombreux exemples, sont en basse altitude et mènent souvent sur des alpages. L'altitude est-elle donc vraiment un critère ? Il me semble en tout cas qu'un massif symbolise assez bien la rando alpine, c'est Belledonne. Pas assez haut, ni assez glaciaire, pour parler d'alpinisme, et trop haut pour rester "alpestre", peut-être...


ced
05-05-2006 12:15:41

Bonjour, Pour moi je distinguerais une rando "alpine" de l'alpinisme par le fait que cela ne nécessite pas d'évoluer en terrain glaciaire avec utilisation de crampons, piolets et en connaissant les techniques d'assurage spécifiques. Je la distinguerais aussi de l'escalade par le fait que ça ne se fait pas dans des voies où on est presque tout le temps en chaussons d'escalade, avec les mains et un peu à la limite... Et puis je la distinguerais de la rando classique par le fait qu'il y a un certain engagement, une certaine exposition et qu'il faut connaître l'utilisation du matériel d'assurage. Finalement d'ailleurs, dans les livres type "randos du vertige", je trie rapidement les itinéraires décrits selon le matériel indiqué : quand on mentionne "emmener casque, baudrier, mousquetons", c'est que ce n'est plus de la rando classique.


frédo
04-05-2006 22:11:22

Effectivement ce n'est pas facile de définir la rando "alpine"... Je crois qu'il faut y voir un rapport avec le terrain. On évolue sur un terrain que j'appellerais "alpinistique" c'est à dire qu'on se trouve sur un itinéraire hors sentier (pierriers, névés, couloirs, rochers...) et le cheminement peut ne pas être évident (recherche d'un meilleur itinéraire pour surmonter une barre par exemple). La présence de vide serait également un élément essentiel pour cette qualification de même que l'utilisation des mains dans la progression (sans pour autant être à quatre pattes!!!!). Ce type de rando peut aussi demander à utiliser le matériel etles techniques d'alpinisme pour sécuriser des personnes non initiées (corde, sangles, mousquetons...) ou simplement franchir un passage (crampons, piolets, rappel) Bien sûr, une rando n'est pas "alpine" sur toute sa longueur mais seulement sur une partie qu'il faudrait définir (rando alpine sur les deux cents derniers mètres par exemple). Dans le massif de Belledonne, je qualifierais de rando "alpine" l'ascension du rocher de l'Homme par le versant d'eau d'Olle (couloir du col de roche noire et arête terminale) ou bien l'ascension de Puy gris, et du toit au dessus des sept Laux... Dans ce type de rando il pourrait y avoir une échelle de classification en fonction de l'altitude, de la longueur, de l'utilisation obligatoire de tecnnique d'alpinisme (rappel), de cheminement plus ou moins évident, de la nécessité d'y mettre les mains... D'un point de vue terminologie, la rando alpine serait un niveau au dessus (techniquement parlant) de la rando que j'appellerais "alpestre" (!!!) comme il existe une différence entre ski de montagne et ski alpinisme. Voilà, le débat reste ouvert et il y aurait certainement encore à dire mais l'essentiel est que chacun trouve son plaisir à évoluer en montagne selon ses aspirations. Bonnes randos Frédo :wink:


Thierry
03-05-2006 18:27:33

[quote:4e197bb3f4="Aruges"]randonnée alpine... n'y a-t-il pas antinomie de ces deux termes ? Une randonnée sous -entend itinéraire de moyenne montagne sans accessoires particuliers comme la corde, le piolet,les crampons; mais juste un bâton de marche tout au plus. Un itinéraire alpin ce serait un parcours de haute montagne avec escalade, traversée de glacier,parcours d'arêtes aigües,vires exposées; nécessitant du matériel spécifique et un entraînement conséquent. S'il s'agit d'une randonnée ne faisant pas appel au lourd équipage matériel de l'alpinisme, mais qui parcourt des lieux exposés, pourquoi ne pas conserver l'appellation randos du vertige qui est très suggestive ?[/quote:4e197bb3f4] Pour moi la rando du vertige est une genre bien particulier où le passage vertigineux (vire par exemple) est l'objectif, alors qu'en rando alpine les endroits vertigineux ne sont en général qu'un passage pour d'atteindre un point (sommet ou autre). D'autre part il peut y avoir des passages délicats/techniques qui ne sont pas pour autant vertigineux. J'ai du mal à définir la rando alpine autrement qu'en donnant des exemples : en Vanoise Pointe de Vallaisonnay, pointe de Méan Martin, l'Archeboc, le Pelaou blanc, Dans le Vercors la Grande Moucherolle ou la face est du Moucherotte, dans le Dévoluy le Grand Ferrand ou l'Obiou, dans les Aravis la Pointe Percée. A priori ces randos doivent réunir un ensemble d'éléments (sans que tous soient nécessairement réunis pour chaque rando) : altitude, difficulté technique, passages aériens ou exposés, absence de balisage ou de sentier sur une partie au moins de l'itinéraire, impraticabilité par certaines conditions,... D'où pour le pratiquant la nécessité de l'expérience du terrain, l'aisance du déplacement en tout terrain, des capacités en orientation, l'habitude d'itinéraires aériens... Par contre ce n'est pas de l'alpinisme ni de l'escalade, ça ne devrait pas nécessiter - dans des conditions normales et pour un randonneur expérimenté - l'utilisation de corde, piolet, crampon, ou alors que très ponctuellement (traversée d'un névé en neige dure, sécurisation d'un court passage exposé,...) Est-ce qu'on ne pourrait pas faire un parallèle avec les limites de compétences d'un AMM par rapport à celles d'un guide ?


GLaG
03-05-2006 13:33:01

Sans avoir d'avis affirmé, ce que j'entends spontanément dans le terme "randonnée alpine" : - un itinéraire techniques et/ou vertigineux, - à une altitude relativement élevée (au dessus de l'altitude des alpages et forêts), - sans passage sur glacier crevassé, ni passages verticaux avec encordement. Si la corde est nécessaire en continu, c'est de l'alpinisme facile, pas de la rando alpine (Dôme des Ecrins, arêtes du Gerbier, ...). Quelques randos que je qualifierais d'"alpines" : le Pain de Sucre ou la tête des Toilies du Queyras, l'Obiou ou les Petites Charances en Dévoluy, le col des Deux Soeurs ou le pas de Serre-Brion dans le Vercors, ...


frédo
28-04-2006 22:08:19

Eh bien voilà, j'ai changé mon livre de chevet...auparavant, c'était Chartreuse Vercors "les randonnées du vertige" et maintenant c'est Chartreuse inédite "itinéraires insolites...du même auteur :lol: A deux pas (ou un peu plus) de chez moi, la visite aux Rochers de Chalves par l'arête sud me semblait une bonne entrée en matière... dommage que le grand beau n'ait pas été au RdV. Merci à Pascal pour la publication de cet itinéraire sur lequel j'accompagnerais volontiers quelqu'un pour une première découverte de rando alpine éventuellement agrémentée d'une nuit au refuge des Banettes.


denis Barberot
21-04-2006 12:30:17

je vois que ca discute ferme :D je l'ai acheté hier car je savais que la plupart des sorties etaient concentrées a 15minutes de chez moi. Je vais donc aller avoiner dans le quartier rapidement. Par contre j'ai noté quelques erreurs d'altitude dans le livre :wink:


Luc
16-04-2006 11:44:54

[quote:36c5d8aef0="Nicolas Galy"][size=9:36c5d8aef0]Concernant l'Arche Miracle, je conseille pour ceux qui sont motivés d'attendre qu'il n'y ait plus de neige. J'y suis allé récemment et c'est gavé de neige ce qui rend l'itinéraire très délicat, le couloir voit très peu le soleil et je pense qu'elle va rester un petit bout de temps... Ci-joint 3 petites photos du 15 mars:[/size:36c5d8aef0] [url=http://gallynette.free.fr/big_photos/alpi/2006/arche_miracle_1.jpg][img:36c5d8aef0]http://galynette.webdynamit.net/images/small_photos/alpi/2006/arche_miracle_1_1.jpg[/img:36c5d8aef0][/url] [url=http://gallynette.free.fr/big_photos/alpi/2006/arche_miracle_2.jpg][img:36c5d8aef0]http://galynette.webdynamit.net/images/small_photos/alpi/2006/arche_miracle_2_1.jpg[/img:36c5d8aef0][/url] [url=http://gallynette.free.fr/big_photos/alpi/2006/arche_miracle_5.jpg][img:36c5d8aef0]http://galynette.webdynamit.net/images/small_photos/alpi/2006/arche_miracle_5_1.jpg[/img:36c5d8aef0][/url][/quote:36c5d8aef0] Par ici les photos en plus [url=http://galynette.webdynamit.net/course-298.html][size=16:36c5d8aef0][b:36c5d8aef0]grand[/b:36c5d8aef0][/size:36c5d8aef0][/url]... C'est chouette... Jeroen y a fait un [url=http://www.skitour.fr/blog/jeroen/142-l%27arche]petit tour [/url]aussi...


Luc
13-04-2006 10:02:49

Vous l'attentiez... Bein la voilà... Pascal Sombardier présentera [color=green:91dee51a90][b:91dee51a90]"Chartreuse inédite" le jeudi 11 mai à 19h15 au Caf Isère[/b:91dee51a90][/color:91dee51a90], 32 avenue Félix Viallet. Le tout agrémenté d'un diaporama. Ventes et dédicaces biensûr possible de ce bel ouvrage, ainsi que le poster de la photo de couverture, très demandée parait-il (en format 50x70cm...)... [quote:91dee51a90] [img:91dee51a90]../photos/photos/small_5830.jpg[/img:91dee51a90] [size=9:91dee51a90]Class quand même... Pas mal dans votre salon, non?![/size:91dee51a90] [/quote:91dee51a90] Venez nombreux... :wink:


ced
04-04-2006 20:15:46

Bonjour, J'en profite juste pour préciser d'ailleurs que la lecture en fut passionnante et que j'espère bien pouvoir concrétiser cet été quelques unes de ces randos et escalades !


jducerf
03-04-2006 16:54:41

Bonjour à tous, Message pour Pascal : Je viens de voir ton nouveau livre sur les randos vertiges en Charteuse à la Fnac. Tête de rayon, mise en avant, la classe!!! Et je ne l'ai pas acheté ! Pourquoi ? Juste un petit service : Ma femme et moi sommes de grands amateurs de tes topos et j'aimerai savoir si je peux t'acheter ton livre par correspodance et surtout si Mr de le grand Manitou de la Chartreuse et du Vercors pourrait y ajouter un petit autographe... Comme ça ... un petit truc... pas grand chose...Siou plait... Merci de me dire comment faire... Merci Mr Pascal..


papaseb
27-03-2006 00:12:25

[quote:a409618ce7="pascal sombardier"]Avec Luc, on s'est dit que nous pourrions organiser qq sorties spécial "biwakers". Certains d'entre vous seraient-ils intéressés ?[/quote:a409618ce7] :wink: :wink: :wink: Surtout les arches....je n'ai pas la moindre idée de l'endroit ou sa se situe en chartreuse!!


GLaG
01-03-2006 15:55:36

du coup j'ai laissé tomber mes préparations de cours pour aller faire un tour à Grenoble : il n'est pas encore apparu à Gaïa Store, mais je l'ai trouvé chez Arthaud ! Première impression, à la lecture dans le tram : beaucoup de travail et de nombreux itinéraires originaux et qui semblent bien tentants, bien répartis dans tout le massif. Un petit bémol : la magnifique photo de couverture laisse augurer d'autres belles images dedans, j'ai été un peu déçu... Je vous laisse, j'ai près de 150 pages à aller lire plus en détail...


ced
01-03-2006 13:52:41

Et bien ça y est : le livre était disponible dans les bacs de la fnac ce midi (mais emballé...)


ced
26-02-2006 21:20:35

En effet, la réponse m'a surpris et je me suis empressé d'aller voir sur "les 40 classiques autour de Grenoble" mais il n'y a pas de sommaire en dernière page... Donc je me suis dit "c'était sur le site internet de Glénat" mais je ne l'y ai pas trouvé... Finalement, j'ai quand même trouvé un sommaire sur le site de Glénat pour "le guide des via ferrata dans les Dolomites" donc effectivement cela ne devait être indiqué que pour les premiers ouvrages et uniquement sur internet. Mais pour ma part, je n'ai l'occasion d'aller en montagne que 2-3 fois maximum par an sur des week-end prolongés donc je suis en général intéressé par des itinéraires précis (j'avais même acheté "circuits de randonnée dans les Ecrins" pour la description d'une portion entre le pic du Mas de la Grave et le vallon de la Valette où les cartes ne mentionnaient aucun chemin mais qui permettait de faire une boucle sympa !). Le problème en librairie, c'est qu'ils n'ont que les ouvrages récents en général et pour avoir les autres, il faut commander ... et alors on ne peut pas consulter le contenu. En tout cas la couverture de ce nouveau tome de vos oeuvres complètes donne envie d'en savoir plus sur la Chartreuse !


ced
26-02-2006 12:16:23

Bonjour, Je profite juste de ces échanges pour faire une petite remarque : dans les ouvrages de la série "montagne - randonnée" d'il y a 3-4 ans, il y avait au dos du livre le sommaire indiquant le titre de chaque rando décrite (ou au pire on pouvait sur le site de Glénat livres). C'était très pratique car ces livres sont souvent emballés dans les librairies et il m'est arrivé plus d'une fois d'hésiter en me disant "est ce qu'il y aura ce que je cherche ?". Voilà la suggestion est faite...


Luc
23-02-2006 22:10:55

Donc J-15 si mes calculs sont bons... Attendons ;-)


Luc
23-02-2006 19:00:15

Promesse tenue... Tu nous avais annoncé il y a quelques mois la sortie d'un ouvrage d'itinéraires insolites sur le massif d'une Chartreuse inédite, voilà qui est donc fait. [img:c305381dad]http://www.bivouak.net/photos/articles/Chartreuse_inedite_itineraires_insolites._224.jpg[/img:c305381dad] Peux-tu, Pascal, nous dire quand aurons-nous la joie d'aller feuilleter ce [url=http://www.bivouak.net/accueil/livre.php?id_livre=138&id_sport=2]bel ouvrage[/url] chez les libraires? Et puis, peux-tu préciser combien d'itinéraires y-a-t-il de décrit, et puis y'aura t-il une rencontre possible avec toi? Et puis peut-être tes lecteurs ont des questions à te poser... Je sais que tu es friand des commentaires qu'il pourront te faire, alors n'hésitez point chers bivouakeurs... ;-)


Camillette
19-11-2021 19:44:19

En effet jamais vu autant de.monde en vol rando au grand som.grandiose ce 11novembre, quelques belles journées sans la neige comme on.aime :+))

Luc
19-11-2021 18:23:50

Tu as un drone ? 

Luc
19-11-2021 02:07:06

Ouep y'a vraiment rien à jeter !  

Et j'empreinte ce doux mot à ton frérot aujourd'hui  :

Fuuuuumierrrrrs !!!!!

;-)

Luc
18-11-2021 22:54:00

Et hop hop ! déco du Dôme en aout dernier par Aurore et sa team...

Une vidéo réalisée par Aurore Gay, et d'autres à découvrir dans sa chaine youtube ;-)

 

Luc
17-11-2021 03:44:04

Cette publi du 17 octobre 21 de Jean-Baptitste Chandelier
mousqueton ouvert en vol acro 
Hier, j'ai eu une super leçon d'un vol acro. Je vole depuis 18 ans ; je conçois et coupe mes ailes depuis 10 ans et hier c'était un jour normal pour moi.
Mais après avoir changé mes risers, parler avec des amis, faire plein de choses en même temps... J'ai oublié de fermer un mousqueton de mon riser ( position A).
Alors, j'ai fait une manœuvre avec beaucoup de force G, et puis, à l'endroit d'atterrissage, j'ai découvert que mon mousqueton était ouvert et endommagé.
Donc ça me rappelle que l'habitude peut être vraiment dangereuse, on doit vraiment rester focus
 

Luc
17-11-2021 03:05:07

Je retombe sur ces lignes qui datent d'une vingtaine d'années et j'ajoute cette photo 'volée' de Basile Ducouret où vous pourrez remarquer la longueur/largeur de ses peaux.... 

Les années passent et le poil se raccourcit !

A quand l'épilation intégrale ?

Et vous, en quelle matière les prenez-vous ? Quelle découpe/ski ?


Photo de Basile Ducouret sur univ-grenoble-alpes.fr Octobre 21


Luc
16-11-2021 18:30:14

Excellente vidéo ("encore") de Jean-Baptiste Chandelier !

 

Luc
16-11-2021 01:41:34

Grouic-grouic et pas de chasseurs ! Voilà des sangliers bien pénards à Prégentils... 

Comme tu termines ton commentaire en disant que votre sortie restera dans les annales 21,  je me permets si je puis dire d'y ajouter Trou de balle, une petite chansonnette écrite par l'illustre  GiedRé !!! 

Trou de balle Sur France Inter , ce 10 novembre 21.

Quant à GiedRé, elle est partie en tournante... 

 

 

yougs
15-11-2021 19:00:47

Merci pour les commentaires . Je n'arrive plus à charger des photos liées à la sortie, j'ai en retour pas mal de message "mysql ....."

Geoffroy Rémi
15-11-2021 17:16:16

Magnifiques photos en effet… mais qui ne m’empêchent pas d’admirer aussi celles de tes bouquetins ! Tu as su encore une fois les saisir sur le vif dans des attitudes extraordinaires. Je ne me lasse pas non plus de les regarder (pas plus que tes nombreux paysages, dans d'incroyabes nuances de lumière et de couleurs).

Il est vrai que j’ai un faible pour les bouquetins. Ils aiment bien (tout comme les marmottes d’ailleurs !) qu’on leur parle, doucement bien sûr, et souvent ils vous écoutent alors, immobiles, avec une très grande attention. J’ai d’ailleurs refait récemment une expérience similaire, assez incroyable, avec un jeune chevreuil que j’avais surpris à quelques pas de moi dans le Pilat. Il m’est même arrivé une fois (c’était au Jallouvre) que le bouquetin que j’avais croisé au détour d’un sentier et auquel j’avais aussitôt et longuement adressé la parole (et qui du coup s’était aussi tranquillement laissé photographier !) m’avait alors suivi vers le sommet puis dans la descente, jusque dans le passage du « Rasoir ». C’est au col éponyme, où  j’avais dû rejoindre un groupe en train de pique-niquer, qu’il a alors poursuivi son chemin dans la vallée opposée.

A ce propos, je suis tenté d’aller jeter un œil sur un bouquin, « L’homme-chevreuil », paru récemmente et dont l’auteur se nomme  Geoffroy (un homonyme…) Delorme. J’ai vu qu’il était parfois assez contesté, surtout par des chasseurs. Mais ce n’est pas ça qui va me dissuader d’aller l’acheter !


Luc
13-11-2021 16:40:37

Tes deux clichés sur le gyp' le vautour sont impressionants ! 

Les zooms dessus hallucinants ! 

:)

 


Luc
15-11-2021 00:24:26

Je ne sais pas répondre à ta question... par contre ça faisait parti d'une des tables rondes lors du Congrès des domaines skiables de France de septembre dernier... au doux thème \"Un congrès pour rebondir !\"

Tu fais allusion à MountainWilderness, Fredi Meignan y participait (vice président Mw).
Table-ronde n°1 Ski, changement climatique, environnement… : les stations de montagne s’engagent sur le temps long

Doit y'avoir un compte-rendu quelque part non ?

;)

 

ben
14-11-2021 21:56:06

Dommage de n'avoir pas su inventer autre chose avec ces installations aussi haute. Est ce un prémice de ce qui nous attend dans nos Alpes ?

En tout cas, il y aura toujours du boulot pour Moutain Wilderness avec son programme de nettoyage des installations abandonnées en montagne...


Luc
12-11-2021 08:40:55

Article à lire sur le site www.20min.ch (Publié le

BOLIVIE La piste de ski la plus haute du monde n’est plus qu’un souvenir

A une altitude de 5400 mètres dans les Andes boliviennes, la piste longue de 400 mètres est devenue «un cimetière». Le pays a perdu 50% de ses glaciers.

Le refuge de Chacaltaya, à 5300 mètres d’altitude, est en ruine depuis dix ans. 

Vue de ce  qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes.
 
Vue de ce qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes
Vue de ce  qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes. Le refuge est en ruine depuis 10 ans. 

Vue de ce qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes. Le refuge est en ruine depuis 10 ans.

Vue de ce  qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes.

Vue de ce qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes.

AFP
Vue de ce  qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes.

Vue de ce qui était la plus haute piste de ski du monde, à 5421 mètres d’altitude, à Chacaltaya, dans les Andes boliviennes.

AFP

Les yeux de l’alpiniste Bernardo Guarachi s’éclairent quand il se remémore les jours glorieux de Chacaltaya, la station de ski la plus haute du monde, dans les Andes boliviennes, qui n’est plus que ruines en l’absence de neige.

«Aujourd’hui, c’est un cimetière», se désole l’alpiniste de 68 ans, en montrant les poteaux et les câbles rouillés des télésièges. Son regard balaie la piste de 400 mètres, la plus haute du monde, à 5300 mètres d’altitude, qu’il descendait à toute vitesse et qui n’est plus qu’herbes rases et rochers.

«Il y avait plein de skieurs qui venaient le samedi et le dimanche», rappelle le montagnard qui a gravi les plus hauts sommets du monde. La Paz n’est située qu’à 30 kilomètres de là.

Dès 1998 cependant, le glacier n’avait déjà plus que 7% de sa surface de 1940. En 2009, il a complètement disparu, témoin supplémentaire du réchauffement accéléré du climat.

La Bolivie a perdu environ la moitié de ses glaciers au cours des cinquante dernières années.

Selon l’Atlas des glaciers et eaux andins, publié en 2018 par l’Unesco et la Fondation norvégienne GRID-Arendal, «le réchauffement prévu va provoquer la perte de 95% du pergélisol (sol gelé en permanence) en Bolivie d’ici 2050» et la «disparition de presque tous les glaciers».

Edson Ramirez le sait plus que quiconque: ce spécialiste des glaciers de l’Université Mayor de San Andrés a réalisé une vaste étude sur l’impact du réchauffement sur les Andes boliviennes.

Il a été le premier à inventorier les glaciers du pays et dans certains cas à «documenter leur disparition». «Tous les glaciers similaires à Chacaltaya (...) souffrent du même processus de fonte et de disparition», explique-t-il.

A la fin des années 1990, avec d’autres scientifiques, il a mesuré la partie la plus épaisse du glacier qui était alors de 15 mètres. «Nous savions qu’en quinze ans, le glacier pouvait disparaître». Cela n’a pris que onze ans.

«Gagner de l’argent»

Selon certaines prévisions, les températures andines pourraient augmenter de deux à cinq degrés avant la fin du XXIe siècle.

«Nous devons mener des actions urgentes dans tous les pays pour réussir à faire baisser la température de la planète», dit le chercheur, en plein sommet climatique de la COP26 à Glasgow.

Bernardo Guarachi regarde vers l’horizon. Au loin on aperçoit El Alto, la grande ville située près de La Paz. Il montre la nuée de pollution qui enveloppe les deux villes.

«L’homme a changé beaucoup de choses pour une seule ambition, gagner de l’argent, beaucoup d’argent et il a oublié la nature, les montagnes», déplore-t-il.

La Bolivie n’est qu’au 80e rang sur 181 des pays émetteurs de CO2. Le pays de 11 millions d’habitants a déposé devant les Nations Unies une proposition pour que les pays les plus polluants multiplient par «cinq à dix» les financements destinés aux pays les plus touchés. Et demande une hausse des objectifs de réduction des émissions de CO2.

Des offrandes à la Terre mère

Edson Ramirez dénonce la pratique des brûlis qui dévastent chaque année des milliers d’hectares dans l’est de son pays pour étendre les zones agricoles.

«Les effets des incendies influencent également l’état des glaciers», relève-t-il. La fonte s’accélère en raison des particules de carbone qui se déposent sur la neige et réduisent le réfléchissement des rayons du soleil.

La disparition des glaciers pourrait priver d’eau des millions de Boliviens. En période de sécheresse, la fonte des glaces fournit jusqu’à 85% de l’eau que consomment les habitants de La Paz.

Sur les hauts plateaux, les agriculteurs en ressentent également les effets. Les offrandes à la Terre Mère accompagnées de prières pour l’eau sont monnaie courante.

Comme si l’altitude n’avait aucun effet sur lui, Bernardo Guarachi se promène dans les ruines du refuge de Chacaltaya, construit dans les années 1930. Le chalet est en ruine depuis dix ans.

«Nous devons changer notre mentalité (...) Vous pouvez avoir beaucoup d’argent, cela ne vous permettra pas d’acheter de l’eau si les glaciers s’épuisent», rappelle-t-il.

 

 


Luc
14-11-2021 21:54:43

Festival La Rochelle, Top départ ce lundi !

Toute la prog sur le site : festival-film-aventure.com

Et pour celles & ceux qui n'ont pas la chance d'être sur la Rochelle, le festival propose un super programme en ligne avec des séances quotidiennes et à toutes heures.... https://www.festival-film-aventure.com/programmation/

Luc
13-11-2021 10:07:57

La lecture de tes commentaires sur un autre réseau où tu fais part des prouesses d'Hélène au déco "Vraiment les femmes décollent bien mieux que les hommes." me rappelle cette sortie d'un 11/11/11  il y a tout juste dix ans. C'était à Orionde et à 25 secondes, tu faisais un tuto de ce qu'il ne faut pas .... ;-)

 

 

Luc
16-11-2021 18:36:05

Ils étaient là, devant nous, entres jolis mots, questionnements, troubles et sourires à tenter d'expliquer les méandres et joies qui les mènent à se faufiler dans les pentes raides et, combien ils sont tous les quatre à des années lumières de vouloir se mettre en danger... bien ô contraire !

A tous les quatre, ils ont donc bien évidemment une liste de courses monumentale dans le 5.xxl  !

Comme ils l'expliqueront, ils ne vivent plus à l'époque des skieurs des années 80 qui flirtaient avec le 60ième degré. Oula que non!  Ils vont en montagne pour se faire plaisir avant tout, en solo ou avec des potes, et dans tous les cas leurs descentes sont envahies de parties de fous rires avec cette idée bien ancrée chez chacun de revenir bien vivant avec de jolies images et partages ! Et tous les quatre, à leur façon, nous l'expliqueront très bien.

Une nouvelle voie, donc, est dans la plupart du temps chargée d'histoires pour chacun d'eux... entre la première rencontre, ce premier regard où naît un désir peu palpable... et un jour la descente, il peut se passer une dizaine d'années comme l'explique Andrzej Bargiel pour le K2. Le temps qu'il faut pour que le projet mûrisse... Andrzej était loin à l'époque d'imaginer qu'il se faufilerait au travers de cette immense face dix ans plus tard. 

Paul Bonhomme évoquera très brièvement son parcours et cet interdit de pentes raides pendant des années suite à la disparition de son frère Nicolas. Nul doute que pendant toutes ces années, dans un coin de la tête, un lent travail de maturation doucement se créé avant de re-venir à la pente raide... 

Nous assisterons à la première d'une vidéo de Tiphaine Dupérier, suite à la descente de cet été au Gasherbrum II. Elle aussi, à sa manière, avec les images, y expliquera combien le temps du voyage et des échanges fait parti prenante de l'expé... qu'aligner trois virages de suite à 8000 mètres dans une neige pourrie ce n'est pas grand chose face aux surprises de la rencontre.

Quant à Vivian Bruchez, il relate lui aussi à sa manière nombreuses de ses expériences sur Chamonix, cet univers où se cotoient et s'enchevètrent tous les univers de la glisse, du vol libre, un vivier d'idées et d'expériences ô combien riches pour la création! Et puis lui aussi, avec précaution et justesse, reconnait qu'il est un enfant de la vallée, que depuis tout petit il observe toutes ces pentes autour de lui depuis des années... un apprivoisement de longue date avant d'y dénicher telle ou telle ligne pour y laisser glisser ses spatules !

Ils sont repartis sourires aux lèvres avec leurs projets... et nous aussi ;-)

Merci à vous 4 !!!


Tiphaine Dupérier


Paul Bonhomme


Andrzej Bargiel


et Vivian Bruchez
(photos / luc V.5.11.2021)

Cette rencontre avait donc lieu dans le cadre des Rencontres Ciné montagne de Grenoble, au musée de Grenoble, animé par Alpimag.


Luc
12-11-2021 16:05:38

Paul Bonhomme en manque....

https://www.instagram.com/tv/CWLHGGpF7TE/?utm_medium=copy_link

Il y a qques années, Gérard Chantriaux s'était déjà "penché" sur la question :

https://www.bivouak.net/articles/article-137-gerard_chantriaux-sport-1.html

Luc
09-11-2021 00:20:50

Quant à l'actualité de Paul Bonhomme, c'est dans Curiosité qu'on pourra le retrouver cet automne... 

« La curiosité c'est ce qui permet de rester en vie. C'est ce qui permet d'aller sereinement en montagne. » comme il le dit si bien dans cet article de l'Equipe.

Où et quand? Affaire à suivre... 

 

Son bouquin "Raide vivant" (interwiew janvier 2020) :

 

Et puis pour clôturer son 10x project, la face sud-ouest du Täschorn, 4491m, en Valais Suisse avec Vivian Bruchez le 28 mai 2021 :

 


Luc
08-11-2021 22:35:56

Merci David, et pour compléter : ce lien sur le film d'Andrzej Bargiel qui le 22/07/18 signait une première mondiale au k2 :

  k2 the impossible descent 

et si je puis me permettre, si descendre en ski est un truc incroyable, y monter et en revenir vivant à pied est déjà un sacré challenge... je crois c'est le 14 le plus meurtrier de mémoire... ELisabeth Revol y perdait qques mois plus tôt son ami Tomasz Mackiewicz, et était quant à elle sauvée in extremis... 

Sinon à propos de la cotation de cette face dont il fut question au cours des échanges, pas un n'a souhaité y poser deux chiffres. V.B. en off me susurrera néanmoins deux chiffres .... les extrêmes....  ouep.... et à 8000 hein?! Bon ben Difficile de faire pire!!! Pffff !


David
08-11-2021 10:34:28

Merci pour le CR


Luc
11-11-2021 20:26:35

Basique dis-tu.... effectivement, mais alors quelle vue !!!! 

Sure, Pinea, les Som, Chamechaude, Crolles, Mont-blanc, All the Belledonne et tout ce qu'il y a dans le dos plein sud. 
Il est incroyable ce "petit" sommet, que je ne découvre qu'aujourd'hui !!! 

ben
11-11-2021 13:51:35

Le teaser qui va bien avec

Luc
11-11-2021 13:03:54

Doc à lire sur l'anena.org

je fais un cc ici :

Bilan le plus dramatique des 50 dernières années

Bien que « l’année avalanche » ne soit pas terminée, l’Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches (ANENA) dresse le bilan provisoire des accidents d’avalanche de la saison.

La saison 2020/2021 est parmi les plus dramatiques des 50 dernières années.

À ce jour, l’ANENA a recensé via ses différents canaux :

- 134 accidents d’avalanche (avalanches qui impliquent au moins une personne emportée)

- 221 personnes emportées

- 29 accidents aux conséquences mortelles

- 39 décès

 

Il s’agit de l’une des années les plus dramatiques depuis la création de l’ANENA (1971-1972) :

- 9ème rang depuis 1971-1972 en termes d’accidents mortels

- 11ème rang depuis 1971-1972 en termes de décès

 

Avec 29 accidents mortels et 39 personnes décédées, l’année 2020-2021 dépasse largement les moyennes annuelles établies à 20 accidents mortels par an et 30 décès par an, depuis 1971- 1972.

 

 

Évolution du nombre d’accidents mortels
Évolution du nombre d’accidents mortels par avalanche et tendance (moyenne mobile 10 ans) – France – 1971-2021

 

 

La randonnée à skis, exceptionnellement touchée.

Cette saison s’inscrit dans le contexte particulier de pandémie de Covid-19 et de fermeture des remontées mécaniques. De fait, la quasi-totalité des accidents sont survenus alors que les victimes pratiquaient la randonnée à skis.

On compte ainsi 27 accidents mortels et 37 décès en ski de randonnée. En comparaison, on compte en moyenne sur les vingt dernières années, pour cette activité :

- 9,6 accidents mortels / an

- 13,2 décès / an

Cette année, il y a donc eu près de 3 fois plus d’accidents mortels et de décès en randonnée à ski qu’en moyenne sur les vingt dernières années.

 

Un mois de mai particulier.

Habituellement, la grande majorité des accidents d’avalanche survient en plein coeur de l’hiver : décembre, janvier, février. Cela a encore été le cas cette saison : 19 accidents mortels ont eu lieu au cours de cette période, soit 2/3 des accidents mortels de la saison.

Mais la particularité de cette année vient sans doute du grand nombre d’accidents mortels et de décès recensés au mois de mai : 7 accidents mortels et 16 décès. En moyenne, on compte plutôt pour ce mois printanier 1 accident mortel et 1 décès.

 

Des victimes aguerries, expérimentées.

D’une manière générale, les accidents d’avalanche touchent plutôt des pratiquants expérimentés et non des novices. Cette année, plusieurs victimes comptent parmi elles des professionnels de la montagne ou des experts.

Les skieurs français, mauvais élèves ?

Le bilan français est exceptionnel, mais il est représentatif de l’hiver dans les Alpes et ailleurs. En effet, les bilans actuels sont également défavorables, par rapport aux moyennes annuelles, en Suisse (27 décès, moyenne de 24 décès), en Italie (26 décès, moyenne de 20 décès) ou encore aux USA (37 décès, moyenne de 23 décès).

Des explications à cette année dramatique ?

Quelques hypothèses peuvent venir expliquer cette dramatique année :

- Des conditions nivologiques globalement instables durant une grande partie de la saison sur les Alpes du nord et les Alpes du sud, de début décembre à fin mai (notamment un mois de mai « hivernal » sur son ensemble). Le manteau neigeux a présenté des fragilités tout au long de l’hiver et ce jusqu’à tard dans la saison.

- Un très grand nombre de pratiquants de la randonnée en montagne, dès que les conditions météorologiques le permettaient, alors même que les conditions nivologiques étaient souvent défavorables (successions de chutes de neige ventées suivie de courtes périodes de beau temps, couche instable persistante liée à l’épisode de sable du Sahara).

- Certains accidents survenus dans des secteurs hors-piste des domaines skiables qui, cette année, n’étaient pas hyper tracés et étaient sans doute plus instables qu’une année « normale » d’ouverture. Ces conditions particulières ont sans doute surpris nombre de skieurs de randonnée « en station » qui n’avaient jamais vu d’avalanche à ces endroits. Cependant, cette supposition demande à être confirmée par une analyse plus fine des sites d’accidents.

- des conditions « psychologiques » peut-être défavorables, liées aux mesures de confinement : les pratiquants, en très grand nombre en montagne cette année dès qu’ils le pouvaient, étaient peut-être moins disposés à renoncer aux plaisirs de la poudreuse alors même que le risque d’avalanche était marqué ou fort.

 

Hellofromwoods
11-11-2021 08:32:28

Bonjour, 

 

Je cherchais aussi ce modèle qu'on m'avait conseillé. 

Je l'ai trouvé sur ce site https://www.hardloop.fr/produit/30676-big-agnes-tiger-wall-ul2-solution-dye-tente, elle est en promo en ce moment. Et il y a des codes promo que tu peux mettre en plus (10%). 

C'est pas de l'occaz, mais c'est quand même moins cher :)

 

Bonne journée, 

skimo
20-09-2020 12:33:35

Salut à tous.
Je recherche une tente Big Agnes tiger wall 2p d'occaz.
Merci pour vos retours.
Skimo


montagne-a-vaches
10-11-2021 20:47:41

Fait le lendemain par la Quarlie et la face W en A/R.

 

ça alors... je pensais être le seul à avoir des idées aussi étranges !!!

Bonne saison également !

ben
10-11-2021 09:14:03

Ca semble encore un peu tôt tout ça. Merci pour l'info David !


DavidL
09-11-2021 20:46:08

Fait le lendemain par la Quarlie et la face W en A/R.

Sous les Collets ce n'était plus skiable, mais on pouvait monter en voiture jusqu'aux Collets (barrière ouverte à 1750m, le berger ramenait des brebis), piste plutôt sèche et facile à l'aller mais bien boueuse au retour (gaffe en 2 roues motrices). La trace était à moitié effacée par le vent, voire à 100% effacée vers le sommet, la neige s'humidifiait mais restait bien skiable sur les pelouses entre 2000m et 2500m.

Bonne saison,


DavidL
09-11-2021 20:43:43

.

Luc
08-11-2021 15:07:25

Joli maculé  de blancs et de bleus.... On pourrait croire que tu t'es gavé de neige....


Luc
08-11-2021 13:50:39

Dans l'attente de tes photos pour valider l'immaculée conception de tes mots .... hein?!!


Marc Billat
09-11-2021 18:33:43

https://www.bivouak.net/topos/topo-4499-aiguille_grive_depuis_la_vallee_de_peisey_nancroix-sport-16.html

Fanto-LC73
08-11-2021 09:51:22

Hello, il y a l'Aiguille Grive en dessus et c'est un très beau vol à faire :-)


Luc
09-11-2021 10:33:06

Si tu as qques minutes, je t'invite à regarder cette vidéo sur la Nature hike Mongar2 light VS la Hubba hubba de chez MSR : 

Tu comprendras rapidement que ce sont pour ainsi dire les mêmes.

Je t'envoie ce lien, en comparaison à ta Ferrino, plus spacieuses que sont ces deux modeles, et pour peu d'écart en poids.

annabuscot
09-11-2021 08:59:10

Hello Luc, merci pour ta réponse hyper rapide !!

Okay super, je pense passer ma commande dessus alors ! En gros je pensais aussi investir dans une tente et quelques équipements pour bivouaquer, il y a tout sur leur site donc je pensais faire une seule et même commande. Par exemple ils ont des belles tentes à des prix pas trop exorbitant : https://www.hardloop.fr/produit/16855-ferrino-sling-2-tente  

Quand je disais "grosse" commande, c'était surtout par rapport au prix :p 


Luc
04-11-2021 17:21:10

Salut, 

Bienvenue sur biv'  et joli projet que ton futur tmb ! 

Pas d'avis à te donner sur hardloop. Tu remplis ton pannier, tu payes, ça arrive dans ta boite aux lettres.... vite comme ils le disent. 

Quels sont tes autres achats de matos en fait ... tu parles d'une "si grosse commande".... gaff au poids ! 

l


annabuscot
04-11-2021 16:11:45

Bonjour à tous !

Je viens vers vous aujourd'hui pour mon premier post sur ce forum ! Enchantée :)

Je prévois de partir pour le Tour du Mont-Blanc cet été, et je pensais faire mes achats de sac à dos et autre matos de bivouak pendant la saison d'hiver, en espérant trouver des prix un peu plus bas qu'en pleine saison... 

J'ai repéré ce site : https://www.hardloop.fr/ ils font quelques promos intéressantes et il y a l'air d'avoir du choix, mais je n'ai jamais commandé dessus et pour une si grosse commande j'aimerai avoir quelques retours avant ...

Avez-vous déjà commandé sur ce site et si oui est-ce que vous me le conseillez ?

Merci à tous par avance !! Anna


Aurélien B.
08-11-2021 07:57:59

18 m, chargée à 65-70 de PTV, ça vole vraiment pas mal (Tim doit être à 60+ de PTV)

Luc
08-11-2021 07:25:23

OK, 

en quelle taille ta LC ?


Aurélien B.
07-11-2021 09:09:31

Quand je prête ma voile montagne à Tim (la LC GT light jaune sur les photos), il ne me reste que la voile que j'utilise le matin quand je vais au col des Frêtes avant le taf : c'est une Rafale, de chez Nervures, en 13 m (mais il y a une 11 m qui arrive bientôt pour la remplacer). Gibus vole avec une Swing de 15 m. Il faudrait donc que je me trouve une voile montagne pas trop chère, pour accompagner Tim en rando...


Luc
07-11-2021 00:42:53

Et c'est quoi donc vos bouts de tissus ?!


Luc
05-11-2021 06:07:40

Vraiment excellente cette vidéo !

Réalisée par un "youtoubeur à la mode", et sur le fond j'en profite pour dire que le docteur Vercueil a validé l'ensemble des dires de Léo Grasset, et sur la forme ça envoie !!! 

ben
04-11-2021 11:33:21

Une belle conférence que nous a programmé le festival Ciné Montagne de Grenoble en présence de Virginie Troussier (Au coeur de l'été, un invincible hiver, Paulsen 2021), Gérard Guerrier (Éloge de le peur, Paulsen 2019), et Laurent Vercueil, praticien hospitalier - chercheur à l'institut des neurosciences.

Ce débat a été introduit par une vidéo de Léo Grasset sur les mécanismes de la peur et comment on peut progresser avec celle-ci. Documentaire très bien construit avec comme illustration la peur de tomber en escalade. Je vous laisse regarder :

 


Luc
05-11-2021 06:00:28

C'est ça !

Michel Pila
05-11-2021 05:14:36

Un hold-up comme ils disent !


Luc
04-11-2021 20:44:23

T'a volé tous les jours en octobre que.... ça en devenait indécent ! Et là ... première neige que... bingo dèjà validée!!! Vous voilà partis pour six mois de conversions ?!!! ;)

Et... Superbes vos photos !!!!


Michel Pila
02-11-2021 16:06:12

...la musique, mon autre passion avec la montagne, que ce soit la musique classique et contemporaine, mais aussi le jazz et le rock des années 50 à 90 à peu près (je ne suis d'ailleurs pas le seul sur bivouak, par vrai Michel ?).

Pour sur, la Musique est essentielle ! Elle transcende le réel et magnifie les souvenirs ! 

Luc
21-10-2021 00:18:46

Euh plus ou moins oui.... du barricadage le 29 tu es passé au grandiose le 20 !

Ô miracle !


Geoffroy Rémi
20-10-2021 22:20:50

euh... ce petit échange se rapporte à ma sortie précédente du 29.9 embarassed


Luc
20-10-2021 15:52:29

:)

Oula mais Môôôssieur Michel est un proooooofessionnel !

Concernant  P'Soulages, c'est pas mon dada encore.... je n'ai pas tous les codes pour y lire la couleur de la vie. Ton lac m'est plus parlant....


Geoffroy Rémi
20-10-2021 15:43:55

Merci Luc.

Je vois que tu joues toujours aussi magistralement avec les mots wink...

Il y a d'ailleurs aussi un bled du Cantal qui s'appelle Soulages.

A vrai dire le lac ne m'avait pas fait penser au peintre. J'aurais dû, mais la peinture n'est pas mon fort... Contrairemenent à la musique, mon autre passion avec la montagne, que ce soit la musique classique et contemporaine, mais aussi le jazz et le rock des années 50 à 90 à peu près (je ne suis d'ailleurs pas le seul sur bivouak, par vrai Michel ?).

 


Luc
20-10-2021 10:15:51

Ravi que tu sois sorti de ton barricadage !!!!!

Mignon ce lac aux belles couleurs... un lien avec Monsieur Pierre Soulages, le roi du noir... ?


Luc
02-11-2021 11:53:17

Salut Aure

Merci pour ton lien qui redirige sur ton site, en revanche, si le topo en question existe sur bivouak, je t'invite à ajouter ce lien sur le topo en question et/ou une sortie, il y aura plus de lisibilité \"noyé\" dans le forum... 

à ta dispo si besoin,

luc

Aure
02-11-2021 11:38:12
Luc
02-11-2021 11:52:45

Re-salut Aure,

Même remarque que précédemment Pic de la Pale de la Clauère

A ta dispo,

luc 

Aure
02-11-2021 11:34:51
Luc
02-11-2021 11:41:20

Et c'est parti...

Luc
26-10-2021 16:28:08

ça y est la programmation est tombée, une belle avalanche de films que cette Edition 2021 qui aura lieu du 2 au 6 Novembre ... 

Et une partie de la programmation sera disponible à partir de votre canapé ! 

Toutes les infos sur le site de Grenoble-montagne...

 


ben
01-11-2021 20:51:51

01/11/2021

  • Remise en route de l'agenda.
  • Changement de l'éditeur pour forum, itinéraire, article, ... avec possbilité d'insérer directement des photos.
  • Possibilité de créer des route GPS pour les associer à un topo

20/10/2021

  • Mode brouillon pour les articles afin de ne pas les mettre en ligne tout de suite.

06/01/2021

  • Edition de son profil :
    • Modification de son psw
    • Modification nom, prénom et site web perso
  • Page liste des membres
    • Ajout de leurs activités
  • Topos

07/09/2017

  • Topos:
    • Téléchargement traces GPS (bug vu par Michael)
    • Ajout du temps dans les traces GPS lors du téléchargement au format GPX pour être compatible avec Garmin
    • Page de recherche \"Trouver sa course\" améliorée : affiche les topos autour de vous.
    • Filtre de recherche sur la liste des massifs et sur la liste des topos (avec entre autre : filtre pour les raquettes et dans les autres sports)
  • Acceuil:

31/07/2017

  • Topos:
    • Affichage des traces GPS et du dénivelé (bug vu par Hugues)
  • Sorties:
    • Modification, perte de données (bug vu par Hugues)

30/07/2017

  • Topos:
    • Filtre pour rechercher un topo \"Trouver une rando\" dans le guide par massif  (demande de Mav)

29/07/2017

  • Photos:
    • Diminution de la compression des photos lors de l'upload
  • Forum
    • Possibilité pour les modérateurs de raccrocher un sujet à un topo, photo, ...
  • Topos
    • Trouver une rando revue (affichage des topos autour de la carte)
    • Légende sur les cartes
    • Lien sur les massifs

03/07/2017

  • Les onglets de pagination pour aller sur la page suivante des topos, sorties, articles, photos et refuges étaient cassés.
  • Ajout de commentaires de nouveau possible sur les photos, refuges et articles

01/07/2017

  • Forum
    • Vos anciens liens sur le forum compatible avec la nouvelle version
    • Perte du lien sur la sortie corrigé
  • Membres
    • Modification de l'image de fond
  • Modérateur
    • Page de synthèse des mises à jour du site

26/06/2017

  • Topos
    • Modification de sortie réparé
    • Affichage du massif dans les listes de sorties sauf en mode mobile
    • Affichage de l'année s'il la sortie ne concerne pas l'année courante dans les listes de sorties
    • Ajout de photo réparé
  • Refuge
    • Géolocalisation des refuges uniquement par les modo ou l'auteur de la fiche
  • Forum
    • Message sous forme d'annonce pour les modérateurs
    • Possibilité de s'abonner à un sujet des forums pour recevoir un email à chaque modification

mariem
01-11-2021 06:40:29

Oui je te rejoins sur le sens de l'itinéraire. La première fois que j'y suis allée, remonter la portion de pierrier m'avait égaré... Je suggère donc aussi la grotte à la descente.

Luc
02-11-2021 11:53:57

Camillette & Michel... 

j'ai rajouté ma petite prose à vos posts et j'ai tout fait sauter. Je suis profondément désolé ;(

Michel te disait bravo et ajoutait avec justesse que le vol était cette fameuse petite cerise sur le gâteau qui vient apporter l'ivresse à la rando, chose qu'il m'a inculqué pendant qques années au fil des sorties ...

Bref... je m'excuse tout plein :( 

Bienvenue à toi, et au plaisir de lire tes compte-rendus de sorties !


Camillette
29-10-2021 22:13:44

:-)

Luc
26-10-2021 22:04:34

A ski aussi ;)

ben
08-10-2021 18:13:33

En fait c'est plus que la photo qui a l'air chouette ! Merci pour ces idées de rando !


ben
08-10-2021 18:10:38

C'est bien chouette ça !


Marc Billat
26-10-2021 21:05:45

C'est sur que c'est bien sympat la régénération en descente. En faite en montagne on ne consomme pas tant que ça grace à elle.

Bon à savoir, il y a une borne gratuite à Queige.

Aurélien B.
26-10-2021 13:04:29

C'est le désert en termes de recharge électrique, le Beaufortain : il a dû serrer les fesses à la montée avec sa Citroen AMI ! Ceci étant dit, avec la régénération dans la descente, je suis  arrivé vers Ugine avec l'équivalent de batterie que celui que j'avais au départ du Cormet de Roselend... et ça, c'est sympa, quand même. Au départ d'Annecy on aura fait environ 200 km dans le week-end avec une charge, et 25% de batterie restante à l'arrivée, donc ça va.


Marc Billat
26-10-2021 03:48:16

Bravo pour ce vol avec la nouvelle génération.

Bravo pour cette sortie dans le royaune du rando parapente, enfin c'est le miens lol.

Bravo pour être venu en petite voiture électrique. Et oui on peut le faire. J'ai même vu arriver au barrage de Roselend une Citroen AMI cet été!!!


yougs
26-10-2021 17:54:08

Véronique

Tiens je suis aussi partie de Mt St Martin dimanche, jusqu'au col des Bannettes...

Je vois que c'est ton terrain de jeu! et je comprends

Véronique
26-10-2021 15:53:54

Tiens je suis aussi partie de Mt St Martin dimanche, jusqu'au col des Bannettes...


Luc
25-10-2021 22:50:58

ça y est la programmation est tombée, une belle avalanche de films que cette Edition 2021 qui aura lieu du 2 au 6 Novembre ... 

Et une partie de la programmation sera disponible à partir de votre canapé

Toutes les infos sur le site de Grenoble-montagne...

 

Luc
25-10-2021 18:19:37

Hé oui :(

Mais tu as l'expérience !

Aurélien B.
25-10-2021 16:58:01

Le truc, c'est qu'il est bientôt plus grand que moi, le bougre wink Dans peu de temps, je serai juste plus vieux (et moins bon parapentiste), bref, la loose.

Rando idéale pour l'initiation lorsque le vent est léger sud. Merci à Marc pour le topo.


Luc
25-10-2021 15:31:30

VOilà que le proverbe "on a souvent besoin d'un plus petit que soi" prend tout son sens !!! 

En tout cas, génial de partager ainsi les vents ! 

Ta sortie me renvoie pile 10 ans en arrière... où j'y avais fait qques  jolis ploufs avec la spiruline le temps d''un bivouac là-haut! 


Luc
24-10-2021 19:52:38

et de faire gaff à ce que la température ne monte pas.... 

ben
24-10-2021 09:59:40

Merci Luc pour cette retranscription de la soirée du grand bivouac.

J'ai été extrêmement touché par Jean-Louis Étienne lors de ce débat, surtout par ces mots de conclusion qui nous invitaient à continuer de rêver et de vivre nos aventures.

Merci.


Luc
24-10-2021 05:02:42

A l'occasion du Festival du Grand Bivouac, Jean-Louis Étienne était invité pour la sortie de son livre  "Explorateur d'Océans" qu'il a présenté hier samedi.

Quant à nous, c'est vendredi soir que nous avons pu rencontrer ce grand monsieur, lors de la soirée ARCTIQUE COUP DE CHAUD POUR LES GRANDS FROIDS, soirée où a été projeté le film ATSUNAÏ KAMMAK, et où étaient présents également Cédric Gras et Francis Latreille.

Au passage, Atsunaï est un ours sculpté par Pascal Bejeannin, un artiste sculpteur, créateurs d’œuvres médiatrices et curieuses, d’animaux métalliques. Atsunaï est parti une année en Arctique, il a aussi été déposé sur un iceberg au Groenland afin de sensibiliser le tout un chacun à la fonte des glaces.

 

Fonte des glaces qui ont des répercussions en chaine sur l'ensemble de toute la planète.

Je vous fais partager à ce sujet la verve délicieuse de Jean-Louis Etienne qui clôturait ainsi cette soirée  sur cette question :

 

Depuis 150 ans on voit une accélération de la température moyenne et de la teneur en gaz carbonique de l'atmosphère,

ça c'est la signature de l'activité humaine, ça c'était en 1990 et on a perdu beaucoup de temps (...)

Personne n'est capable de percevoir une élévation de la température moyenne de la planète de 1 degré en un siècle. Personne ! 

Et ce petit degré c'est celui-là le problème.

Si la température était de 37°C normal -et c'est le médecin qui vous parle là- la Terre, elle, a pris un degré. Elle a trente huit. On appelle ça une fébricule en médecine, c'est une fièvre chronique. La terre, elle est dans une fièvre chronique. En général si on on ne s'occupe pas des fièvres chroniques on va vers des complications... On est à l'aube des complications, vous voyez ? et ces régions polaires nous racontent l'histoire du climat de la terre et elles sont aujourdhui effectivement les témoins pregnants du rechaufement climatique.

On a ouvert la porte du frigo en arctique et ce froid va nous manquer parce que, si vous voulez, la vie climatique c'est l'échange entre la chaleur des tropiques et le froid des poles et c'est ce bipole là thermique qui fait qu'il y a une régulation qui se fait (...) et donc effectivement aujourd'hui il y a une  accéleration en arctique...


On va vers de la dérégulation importante et ça on le vit tous les jours.

Il est évident que La réponse climatique est à la fois technologique mais elle est comportementale et chacun doit être efficace sur sa zone d'influence.

Et Dr Etienne d'ajouter :

 

Je ne voudrais pas terminer tout cela par ce constat, on est quand même au Grand Bivouac !

Il y a des gens ici qui aiment randonner, qui aiment l'aventure, qui rêvent d'aller dans les régions polaires, il y a de la place !

Il y a de la place pour rêver !

On a parlé effectivement des choses sérieuses qui arrivent, qui sont vraies, des populations qui sont touchées effectivement, elles sont localisées on l'a dit, mais ce sont encore des grandes immensités de rêves... donc sincèrement, si vous avez encore envie d'aller dans des régions polaires, je ne peux que vous encourager à le faire"

No comment ! 

luc
wink

 

 

ARCTIQUE COUP DE CHAUD POUR LES GRANDS FROIDS
Comme un miroir sans concession, l’avenir des pôles renvoie désormais à notre propre futur. Enjeux environnementaux, humains, climatiques, économiques, stratégiques : du cœur des grands froids peut surgir l’énergie – ou le chaos – de demain. Aux premières loges, l’Arctique et ses 2 à 4 millions d’habitants. De l’Alaska à la Sibérie, du grand nord canadien et de l’Europe au Groënland, plusieurs centaines de milliers d’Inuits, Saamis, Iakoutes, Nénètses ou Tchouktches sont les plus proches témoins du « coup de chaud » des grands froids. Pas toujours pour le pire...
Parce qu’il renvoie aussi à notre propre imaginaire, le Grand Bivouac invite à une plongée inédite en Arctique. Si loin, si proche.
Doudoune recommandée.
Projection du film ATSUNAÏ KAMMAK
durée de la séance : 2H00
VEN. 22 OCT. À 20H30, THÉÂTRE DE MAISTRE
En présence de Cédric Gras, Jean-Louis Etienne, Franciis Latreille.

https://www.grandbivouac.com/i/g-2-5-2-34_14252__2038.pdf

 

ATSUNAÏ KAMMAK de Cédric Bejeannin (VF)

Je m’appelle Atsunaï. Je suis une ours polaire et mon sculpteur Pascal m’offre le voyage de mes rêves : retrouver ma terre d’origine, le Groënland et y demeurer un an (*) pour témoigner moi-même de l’impact de l’Homme sur la planète. « Mon sculpteur », oui, car je suis en matériel de récupération. Et j’ai l’œil vif : la fonte des glaces est bien réelle même si l’un des plus fameux observateurs des terres polaires, le naturaliste Rémy Marion met vite les choses au point : « L’image d’un ours isolé sur un bout de glaçon ne résume pas les effets du réchauffement climatique ! ». En Arctique, la mondialisation et le creusement des inégalités font tout autant de dégâts. On est tout heureux de suivre Atsunaï, de son Jura natal à Ilulissat, sur la côte ouest du Groënland. Qualifier ce film d’adorable pourrait prêter à confusion. Mais cela ne signifie-t-il pas : « digne d’être adoré » ? (*) Atsunaï est aujourd’hui de retour à l’Espace des mondes polaires de Prémanon (Jura)

https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/champagnole_39097/lours-pascal-bejeannin-ete-installee-groenland-an-jusquen-juin-2020_25142334.html

 

 

 

 


Luc
24-10-2021 08:52:05

24 octobre 2021, Alexandra David-Néel soufflerait aujourd'hui ses 153 ans ;)

Au Grand bivouac, et jusqu'à aujourd'hui, deux petites pièces lui sont réservées dans le cadre d'une expo :

 

L'INTIMITÉ D'ALEXANDRA DAVID NEEL

Céline Moulys - photo 6

EXPOSITION ET ESCAPE GAME PAR CÉLINE MOULYS - DANS L'INTIMITÉ D'ALEXANDRA DAVID NEEL


 


Deux pièces. Pas plus. Deux petites pièces pour reconstituer l’immensité de la vie d’Alexandra David-Néel. Et le pari est tenu !

Une expo serrée, comme on dit d’un café, pour plonger dans la vie de l’exceptionnelle aventurière du XXème siècle qui n’en finit pas de nourrir nos imaginaires et nos utopies.

Immersion dans le dernier logis de la grande dame aux multiples facettes : orientaliste, tibétologue, cantatrice, journaliste féministe et anarchiste...

Et dans ce huis clos immersif, peut-être vous prendrez-vous au jeu de deux escape games dont il faudra vous sortir... à regret ?

Entrée et visite libres de 9h30 à 19h.

À partir de 10 ans.
https://www.grandbivouac.com/

 

 

Luc
22-10-2021 12:28:00

mariem

Croisé deux chasseurs à l'arbalette juste en dessous du col de Bellefont....

C'est totalement improbable cette rencontre !??

Des comédiens du Puy du Fou qui traversent la Chartreuse ou Monsieur le Marquis de Quinsonnas a-t-il remis au gout du jour d'anciennes techniques de chasse -par ailleurs totalement interdites en France ?!!!

 

mariem
21-10-2021 10:16:39

 

Sortie réalisée le 20/10, superbes forêts automnales en Ouest, des photos magnifiques à faire !

Garée au point 1112 à 12h30, j'ai empruntée la piste qui desecends à la rivière dans l'idée de rejoindre la sente au point 1295. Finallement j'ai remonté le talwheg du ruisseau de l'etourière, intermitent et à sec et coupé à niveau dans la foret, alternant entre bout de sentes et hors sentier avant de rejoindre le point 1375. De là une sente bien marquée permet de gagner le pied de la falaise. Superbe vue sur le bassin versant aux mille couleurs. Superbe par cette saison. Attention à ne pas s'engager trop tôt dans un goulet qui pourrait laisser croire que c'est la cheminée (des cables ont été posées sur la sente à cet endroit, il faut les suivre) sinon vous finirez sur la vire au dessus- très jolie mais c'est pas là !, J'ai continué sur la sente en descente sur quelques dizaines de mètres pour trouver l'itinèraire de la cheminée, sente bien prsente équipée de cables.  Au dessus c'est vraiment sympa, long cheminement en sangle avec une vue imprenable sur les lances de Malissard. Suivre le sentier puis la crête au mieux pour rejoindre le col de Bellefont. Beaucoup de vent en arrivant vers le col à 16h j'ai même sorti la doudoune ! Croisé deux chasseurs à l'arbalette juste en dessous du col de Bellefont....Pas grand monde sinon. Du col itineraire assez évident quand on rate pas l'intersection parce qu'on est en retard pour aller chercher son fils et qu'on court les yeux fermés :-) Descendre à la cabane de Bellefont puis suivre le sentier et regagner le parking par une piste forestière.

Temps total : 5h30

Denivelé approximatif : 1350 m

Pas de grosses difficultés techniques. Un peu de recherche d'itineraire au début pour moi !

 


Luc
19-10-2021 17:34:55

Pascal Sombardier & co l'ont fait dans le sens N>S...

Joli reportage photos... 

https://www.pascal-sombardier.com/2021/10/la-vire-du-grand-veymont-2.html

 

bacalao
13-10-2021 19:10:24
Geoffroy Rémi
12-10-2021 16:23:25

Bacalao, ton reportage photos est à couper le souffle ! Un des plus époustouflants de bivouak, je dirais.

Bravo surprised


Luc
08-10-2021 10:15:47

Edit / j'ai raccroché cette discussion au topo. Ce sera plus clair...


yougs
08-10-2021 10:14:41

Un vrai  bouquetin ce Laurent ! Et bien entouré aussi 


François LANNES
14-09-2021 21:07:34

Bonsoir Bacalao,

Bravo pour cette belle réussite !

Il faut dire que tu avais regroupé là une forte équipe. Mais cela se justifiait complètement, car cette vire est difficile.

Pour son parcours, nous l'avions faite dans le sens nord --> sud, et cela me semble le meilleur choix : le départ, côté nord est beaucoup plus facile à négocier à la montée qu'à la descente.

Ensuite, la partie qui amène aux 2 longueurs de corde est un trottoir qui devient de plus en plus étroit sur les 50 mètres de longueur, pour finir en 20 cm de large (ou à peu près) mais qui se fait facilement quand on l'aborde du nord. En venant du sud, le début de ce trottoir est particulièrement impressionnant ! On doit se demander  : "Dans quel piège me suis-je fourré ??"

Et enfin les parties finales, pour rejoindre les pelouses du Petit Veymont, sont également en montée, et là encore c'est mieux de les prendre du nord que du sud.

Bref...

Quant à l'accès, nous étions montés jusque sur le replat 2102, au-dessus du Pas de la Ville, pour descendre au début de la vire. Cette descente est un peu acrobatique, c'est vrai, mais au moins pousse t-on les éventuels chamois vers le bas, et évite t-on ainsi leurs possibles chutes de pierres. La traversée horizontale dans le versant de l'Agnellerie est faisable (je l'ai parcourue), mais pas trop agréable non plus, même si elle économise 100 m de dénivélé. Je craignais les cailloux d'en haut...

Bon, hé bien tu l'as faite celle-là ! C'était il y a longtemps que tu m'avais questionné à son propos....


Luc
19-10-2021 16:49:48

Femmes en Montagne du 18 au 21 Novembre 2021

à Annecy, Talloires et Digital !

https://pasquedescollants.com/femmesenmontagne/
L’association « On n’est pas que des collants » organise le second festival de films sur les femmes en montagne en France.
La création de ce festival intervient, après le déroulement des deux ans de la tournée Femmes en montagne qui fut une réussite.
Devant la forte demande du public lors des projections du festival 2019 de découvrir encore plus d’histoires de femmes inspirantes du milieu de la montagne nous avons eu l’idée de renouveler ce projet de festival.
C’est donc dans une volonté de promouvoir la pratique féminine de la montagne et sa médiatisation que l’association « On n’est pas que des collants » lance le second festival de film sur les femmes en montagne en France.

 Toute la programmation et le pratique ici !

Luc
19-10-2021 04:34:24

 L'expo dont tu parles au sujet de ces trois loustics est à nouveau mise sur le devant de la scène, et cette fois à la maison de la montagne (Grenoble) :

"Cette exposition emmène le visiteur sur les chemins de ces trois vies qui ont marqué et qui marquent encore des générations d’alpinistes. C’est au travers de 30 panneaux 50X70 et de nombreux documents, journaux, photos et objets d’époque que le visiteur s’immerge dans les traces de ces alpinistes d'exception". 

Du 19/10 au 18/12/2021 à la Maison de la Montagne !

Luc
18-10-2021 22:53:27

Wahou !!! Ben alors là respect cool ;-) J'avais jamais fait gaff !!! 

Effectivement, tous les trois de 21.

Terray et Rebuffat se rencontrent en 41, Lachenal et Terray commenceront à faire cordée ensemble à partir de 1945, et tous les trois étaient à l'Annapurna en 50 avec toute la polémique qui s'en est suivie avec Herzog...

On retrouve donc les deux potes centenaires à Gaston  ici Louis Lachenal (1921-1955) et Lionnel Terray (1921-1965).

Merci à toi Marie pour cette éphéméride de centenaires !!! 


mariem
18-10-2021 17:34:13

Le 7 mai 1921, Gaston Rebuffat nait à Marseille ; le 17 juillet 1921, Louis Lachenal voit le jour à Annecy et le 25 juillet de la même année, Lionel Terray nait à Grenoble.3 destins qui se croisent sur les bancs de Jeunesse et Montagne. 20 ans plus tard, trois Guides de Haute Montagne, trois vies pour la montagne, qui vont inspirer des générations de montagnards et d'alpinistes.

Il y avait une rétrospective à Grenoble le mois dernier, dont Seven doc (Petite sociéte de production de films grenobloise) avec OTTeur a organisé le montage.

Inspirant, encore aujourd'hui !


Luc
17-10-2021 23:54:31

Gaston aurait eu 100 ans cette année ! 

BOn, rien à voir avec les dates d'anniversaire, mais je suis tombé sur ce doc, qui date de 1976  :

Au cours de cet entretien intitulé Les horizons de Gaston Rébuffat, le célèbre alpiniste d'origine marseillaise revient sur sa carrière et sur sa conception de la haute montagne. Ecrivain et cinéaste, Rébuffat prône un alpinisme d'émerveillement et de plaisir. S'il apprécie la difficulté et le dépassement de soi-même, la mise en danger gratuite et les casse-cou ne l'intéressent pas.

Soucieux de faire comprendre la montagne sans emprunter les sempiternels récits d'expédition, Rébuffat est aussi écrivain et cinéaste. Les quelques extraits de ses films émaillant cet entretien nous permettent de voir à la fois la poésie et la grâce de sa vision de la montagne.

Super intéressant ! Il est excellent ce môssieur ! :)

https://www.rts.ch/archives/tv/divers/documentaires/4296907-l-alpiniste-rebuffat.html

https://www.rts.ch/play/tv/documentaires/video/lalpiniste-rebuffat?urn=urn:rts:video:4296907&startTime=1854

 

 

 

 


Luc
18-10-2021 20:55:37

Benjamin et Mariem.... vous n'auriez pas quelques belles photos histoire de colorer vos mots ? innocent

mariem
18-10-2021 20:43:04

 

Même itineraire dans le sens inverse la veille pour moi, un itineraire classique incontournable mais deserté après la surfréquentation estivale. C'était le bon moment pour y faire un tour. Vallon orienté Est-Ouest, le soleil m'a accompagné jusqu'au bout. Après avoir rejoint le sentier du lac du glacier d'arsine à la cabane pastorale, j'ai choisi de monter à la tête de pradieu pour profiter de la vue sur tous les sommets environnants. On sent tout de suite les Alpes du sud en redescendant sur le casset, avec le mélézin paré de vert et or, une saison qui prête à la poésie. Un joli moment donc.


Luc
18-10-2021 11:10:16

Merci pour tes retours horaires ...

Tu n'aurais pas quelques jolies photos de méélèzes jaunis & des neiges sur les agneaux & itou itou ! ;-)

 

ben
18-10-2021 09:15:23

Une belle sortie, toute simple, qui donne envie de reprendre le temps.

C'est chouette Luc, merci pour ce partage.

Ben

Luc
18-10-2021 08:53:22

Je faisais du béton à saint pierre, quand à un moment je me suis dit tiens on dirait michel et hélène .... puis j'ai continué le béton sans aller chercher l'appareil photo persuadé qu'avec ces conditions de fou... tu aurais été beaucoup plus loin que Grenoble ! Bon ben vous étiez bien dans le thermique bleu comme tu dis !

les dupont's
13-10-2021 17:39:14

Merci les amis, c'est pas trop grave mais le premier jour des vacances c'est bien les boules, surtout que le déco était vrai chaud et l'atterrissage immense comme quoi !

Michel Pila
12-10-2021 07:27:21

 Nous espérons vous relire tous les deux très vite sur des sommets ! 
Bon rétablissement à Patricia !

H&M


Marc Billat
11-10-2021 19:07:36

J'espère que ce n'est pas trop grave la cheville de Patricia.

Bon rétablissement.

 


Karisteas
13-10-2021 13:41:43

  • Si Je comprends bien, on ne sait pas exactement ce qui s'est passé et on a pas retrouvé le corps.


Luc
13-10-2021 13:03:55

Effectivement, c'est ce que tu peux lire dans la presse avec les quelques liens en fin d'article.

olivier lochard
12-10-2021 19:32:35

C'est à mon sens une pseudo-boucle très interessante , qui consiste à rejoindre à la montée le collet qui juxte à D le sommet 2601 , puis à traverser par quelques passages d'escalade les 2 ressauts de la crête  qui permettent de rejoindre le sommet central . En fait c'est une rando qui se fait à l'instinct  jusqu'au sommet ; sans enneigement , je pense que le couloir à G de la vire terminale - à la montée , est préférable à cette dernière pour des raisons de sécurité ; sa sortie finale sur la D se fait en escalade mais sans grand risque . Au retour du sommet central , sa dorsale permet un autre parcours qu'à la montée  ; si le sol est sec , des crampons de rando sont indiqués pour  éviter des glissades malencontreuses et répétitives , au vu des petites pierres "roulantes" qui constellent ce sol pentu ,sans prise et sans appui .

Une magnifique rando par un temps et une température parfaits

Marc Billat
11-10-2021 18:58:13

Mon petit paradis

Luc
10-10-2021 17:56:24

Somptueux Marc ! 


Luc
11-10-2021 00:26:59

Il y a 19 ans, Marco Siffredi, après avoir gravi l'Everest, chausse son snow et s'en va glisser dans le couloir Horbein... 

- Un bel article de Thomas Vennin dans Montagne Magazine, en cette date d'anniversaire tragique. 

- A l'occasion du 30ième festival des écrans de l'aventure à Dijon, Marco, étoile filante un doc réalisé par Bertrand Delapierre en 2006 est actuellement disponible à la loc (Dispo jusqu'au 31 octobre).

Go !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Luc
10-10-2021 23:10:53

A la recherche d'un nouveau gardien à l'Aigle pour la saison prochaine !

 

Montagne : dans les Ecrins, perché à 3450 mètres d'altitude, le refuge de l'Aigle cherche un nouveau gardien

La Fédération française des clubs alpins et de montagne a lancé un appel à candidature pour l'un des refuges les plus mythiques des Alpes. Le refuge de l'Aigle a été complètement rénové en 2014. Il a la particularité de rassembler dortoir et salle à manger dans une seule pièce.
Le refuge de l'Aigle, dans l'Oisans, est situé près du versant nord de la Meije
Le refuge de l'Aigle, dans l'Oisans, est situé près du versant nord de la Meije • © Loïc Perrin - Wikicommons

 

Il faut avoir le coeur -et les crampons- bien accrochés pour rallier le refuge de l'Aigle, en équilibre sur son promontoire rocheux. La vue à couper le souffle sur les arrêtes de la Meije se mérite : 1800 mètres d'ascension depuis le pont des brebis à Villar-d'Arène.

La montée, en soi, a déjà tout d'une course d'alpinisme. Et ce n'est pas le passage de la vire Amieux, équipée de câbles, qui nous contredira. Les aspirants au poste de gardien de ce refuge sont prévenus, ils devront avoir un vrai CV de montagnard.

Une fois là-haut, à 3450 mètres d'altitude, le refuge offre un panorama exceptionnel dans l'un des plus beaux sites de l'Oisans, au coeur du Parc national des Ecrins. Mais, au-delà du paysage, c'est aussi une page de l'histoire de l'alpinisme que le futur gardien devra embrasser.
 


L'un des plus anciens refuges des Alpes françaises


Le refuge a été construit au début des années 1910 sur le rocher de l'Aigle pour accueillir les cordées qui achevaient la traversée de la Meije. "Il évoque pour les alpinistes initiés et passionnés les traces de Pierre Gaspard, vainqueur de la Meije et de ses arêtes en 1877"indique la FFCAM.

C'est donc l'un des plus anciens refuges construits par la Fédération française des Clubs alpins et de montagne. Situé sur la commune de La Grave, il est géré par le Club alpin français de Briançon.

Aujourd'hui, le bâtiment "constitue un lieu de passage incontournable pour les courses classiques des Ecrins", telles que l'ascension du Doigt de Dieu, de la Meije orientale ou du couloir Gravelotte. L'hiver, le refuge est également situé sur le Tour de la Meije à ski. 

A l'époque, la bâtisse n'était qu'une cabane sommaire. Avant sa rénovation, les conditions de vie dans le refuge de l'Aigle "étaient vraiment très rudes. On vivait comme au Moyen-Age. Les jours de tempête on avait de la neige sur le nez à l'intérieur et il faisait - 3 degrés", expliquait Philippe André, guide de haute-montagne, aux caméras de France 3 Alpes en 2014, lors des travaux de rénovation (voir le reportage, ci-dessous).
 

Un poste au soleil...ou presque


Et si aujourd'hui, la température est désormais plus clémente au sein de l'habitation et les couchers de soleil à faire rêver n'importe quel "instagrameur", le mercure a tendance à ne pas décoller bien haut. Moins 6 degrés le 2 août dernier, par exemple, si l'on en croit ces photos publiées sur la page facebook du refuge, et un thermomètre proche de zéro début juillet, sous la neige.

La FFCAM garantit cependant qu'une "nuit à l'Aigle est synonyme d'expérience forte et émouvante". De convivialité aussi. Car le refuge présente la particularité de ne disposer que d'une seule pièce qui sert à la fois de salle à manger et de dortoir. Agoraphobes et réfractaires à la promiscuité s'abstenir.
 


Accueillir jusqu'à 30 personnes 

Du reste, outre le CV de professionnel de l'altitude, le futur gardien devra aussi préparer des plats de haut vol pour rassasier jusqu'à 30 alpinistes affamés concomitamment. Il passera ainsi cinq mois à cuisiner, nettoyer et surveiller les équipements du refuge, notamment les panneaux photovoltaïques sur le toit. 

Le poste doit être pourvu à partir d'avril 2022 pour une mission allant jusqu'au mois de septembre. Les candidats ont jusqu'au 7 novembre pour postuler.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/montagne-dans-les-ecrins-perche-a-3450-metres-d-altitude-le-refuge-de-l-aigle-cherche-un-nouveau-gardien-2285725.html

 

Luc
06-06-2005 09:41:10

Un article de [url=http://chaps.canalblog.com/archives/2005/05/31/537958.html]Pierre Chapoutot[/url] sur le refuge de l'Aigle. Profitez d'être sur son site pour aller musarder dans les autres articles, je viens de lire celui de [url=http://chaps.canalblog.com/archives/2005/06/05/549383.html]la Meije[/url], la "Meije d'avant" comme il dit. Excellent. Et l'acte II, pour quand?


Luc
24-07-2004 01:09:33

[url=http://www.bivouak.net/bivouak/bivouak.php?id_bivouak=34&id_sport=1][img:6d93e48744]../photos/photos/small_1869.jpg[/img:6d93e48744][/url][quote:6d93e48744] Les montagnards et guides de hautes montagnes se sont associés pour défendre le refuge de l'Aigle dans le massif de la Meije. C'est le dernier refuge en bois du massif de l'Oisans patrimoine de la culture alpine ... Une demande de classement du refuge au titre de monument historique a été déposée et un projet de restauration proposé. Ce dernier permet de répondre au besoin d'une fréquentation accrue du site tout en préservant le patrimoine de l'ancien refuge. [url=http://www.sauvonslaigle.org][b:6d93e48744][color=darkblue:6d93e48744]Pour sauver le refuge, ça se passe ici![/color:6d93e48744][/b:6d93e48744][/url] [/quote:6d93e48744]


Luc
10-10-2021 22:34:06

Un nouvel article sur le blog de Pascal Sombardier où cet acharné dresse un bilan de ses quinze dernières années en Dévoluy où d'arches en arches avec ses potes, ils ont ramené de jolies photos et souvenirs et créé bien des vocations sans aucun doute ! 

Un document de 17 pages à consulter sur son blog

www.pascal-sombardier.com

 

Luc
10-10-2021 21:45:36

 

Du 14 au 17 octobre à DIjon aura lieu le 30ième festival international du film d'aventure. 

Vous pouvez consulter toute la programmation ici. Un sacré festival de films !!!

Comme pour de nombreux festivals, vous avez la possibilité de regarder la majorité des films en VOD chez vous.

Bonnes séances !!!

 

 

 

Luc
10-10-2021 01:16:30

 

Quelques liens ci et là pour compléter la bio de Catherine Destivelle...

***

Pics et rocs, Catherine Destivelle, la dame blanche - Libération (février 2021)
 

https://www.liberation.fr/lifestyle/voyages/catherine-destivelle-la-dame-blanche-20210204_N6F2NN4UWREVZHRCJIH53CCWZM/

11 jours seule dans les Drus, un podcast France Inter (22 juin 2021) sur l'épopée de Catherine aux Drus en juin 1991.
https://alpinemag.fr/podcast-catherine-destivelle-11-jours-seule-sur-les-drus/

Devils Tower - 1992Catherine Destivelle dans la mythique Devil’s Tower en solo

 

 

 

 

 

Luc
09-10-2021 23:22:19

La vie au bout des doigts...  je n'avais pas revu ces images depuis..... au moins ! 

Respect m'sieur Edlinger...

Un film de Jean-Paul Janssen / 1982 

le chien paf
09-10-2021 20:26:44

il en existe une en montant  au col de la charmette à droite dans la barre rocheuse "du grand Poyat". elle se situe à peu prés au niveau du "O" sur la carte IGN

https://www.descente-canyon.com/forums/viewtopic.php?f=8&t=25111

Michel ROUSSEAU
05-12-2020 13:51:48

Un site dédié aux arches naturelles de Chartreuse

https://unjourunearche.blogspot.com/


Luc
08-10-2021 18:52:41