Jean-Marc BOIVIN, le touche à tout de l'extreme

1951-1990" La vie n'est forte que dans l'extrême et l'extrême comporte quelques risques...

 

Cette page est un simple hommage à un aventurier de génie...
Elle retrace la vie et les nombreuses aventures de Jean-Marc Boivin.

Les sources de cette recherche proviennent de ses livres, de ses films,
de conférences qu'il donnait, de la presse écrite et télévisuelle.

 

Gens de montagnes racontent
• " C'est son métier, c'est sa vie, il ne redescend jamais comme les autres... Physiquement il n'était pas plus grand, pas plus fort qu'un autre. Ce qui faisait la différence, c'était sa force d'aller jusqu'au bout... Pierre Bouhin
• " C'était quelqu'un qui était fait pour être à travers la jungle, pour être trappeur dans le grand nord... Je l'ai toujours ressenti profondément bien quand il était au coeur de la nature, dans l'action intense, une petite part de risque, de difficultés, d'effort physique... Sans discours et là tout simplement il était bien... Patrick Gabarrou

• " Au niveau de sa passion, de son engagement, c'est quelqu'un qui était exemplaire... Eric Escoffier

• " Les alpinistes ordinaires qui nous lisent doivent se sentir à la fois très proches et très différents de lui. Très proches parce que la passion de la montagne qui l'animait était aussi pure que la leur, même si elle l'entraînait plus loin. Très différents, parce que, heureusement, bien peu sont prêts à aller tout comme lui jusqu'au bout... Sylvain Jouty

• " C'est très solide la chance... Si on tire trop sur le cable ça peut casser... ça fait parti du jeu... Tous les compagnons disparus... On se rend compte qu'il y a des espaces qui se creusent autour de nous qui sont irremplaçables... C'est la vie des aventuriers de haut risque... René Desmaison

 
Carte d'identité
Bourguignon d'origine, né le 6 avril 1951. A 16 ans, il découvre l'escalade à Fixin (au Sud ouest de Dijon)... Débuts forts prometteurs... Etudiant (BTS en fabrication mécanique), il fait des petits boulots pendant l'année afin d'amasser pécule suffisant pour tenir pendant les deux longs mois d'été entre Chamonix et les Calanques, selon les conditions météo!
Entre 1968-1973, "il nous en fallait beaucoup pour nous satisfaire, on mangeait la montagne avec bon appétit. On cochait les courses ED et on les alignait" (Jean-Michel Cambon, compagnon de cordée).
1973-1974 : service militaire à Briançon.

 

Avec Patrick Vallençant, il s'oriente en 1973 vers les grandes escalades glaciaires et le ski de pente raide. En 1975, découverte du Delta... qui l'entrainera dans des enchainements d'un genre nouveau... C'est la griffe JM Boivin!

"J'aime la diversité. Passer de l'alpinisme au delta, du delta au ski. Et aussi faire un petit coup en Amazonie, de la plongée sous-marine et de la voile de temps en temps. C'est l'aventure en général qui m'intéresse

1976, entrée à l'Ensa. Guide de haute montagne, moniteur de ski, moniteur de vol libre, conseiller technique, réalisateur de films... il résumait tout cela par "aventurier professionnel".
"Il faut pas confondre casse-cou et aventurier ; c'est-à-dire que c'est un risque calculé, on met toutes les chances de son côté évidemment. Tout est préparé avec minutie que ce soit sur le plan matériel ou sur les plans des conditions physiques et psychiques... Donc y'a un ensemble de paramètres qui fait que quand on est au top niveau dans tous ces paramètres on arrive à faire des choses très difficiles...
De 1968 à 1990 : vingt ans d'aventures à travers le monde et un palmarès inégalé avec sa petite note personnelle... Bravo l'artiste!
 
Février 1990, l'histoire se déroule malheureusement différemment. Jean-Marc vient d'effectuer en base-jump le saut du Salto del Angel. Ce sont les plus hautes chutes du monde.
Il saute juste après une parapentiste qui a eu un problème et tente d'aller l'aider. Il atterrit difficilement dans un arbre se faisant du même coup de multiples fractures. Jean-Marc refuse la proposition de secours de l'hélico qui part alors au secours de la jeune femme.
Au retour de l'hélico, JMB était décédé. Mort avec sa générosité, emporté par le vent...
 

 

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net