Mauduit Chantal

1964-1998

Chantal Mauduit est née à Paris le 24 mars 1964.
Elle découvre l'escalade à quinze ans... c'est le coup de foudre!

Elle réalisera très vite les grandes classiques dans les Alpes, mais aussi dans les Andes où elle gravit l'Urus (5500 m) et en redescend en parapente [première mondiale]. Elle réussit ce même périple au Huascaran (6768 m) au Pérou.

Puis, elle découvre les montagne de l'Himalaya... Son rêve secret : "gravir les quatorze huit-mille de la planète" sans oxygène.

Himalayisme
Sur les pentes de l'Everest, Chantal réalisera de nombreuses tentatives, mais la sagesse la fera descendre avant qu'il ne soit trop tard. Elle laisse ainsi " le vent aux drapeaux à prière et aux cerfs-volants"...
3 août 1992 : Le Chogori ou K2 - 8611 m. sans oxygène, sommet seule.
4 octobre 1993 : Le Shisha Pangma [face sud] - 8046 m sans oxygène.
31 octobre 1993 : Le Cho Oyu - 8201 m. sans oxygène.
10 mai 1996 : Le Lhotse - 8516 m. sans oxygène, solo, première féminine.
24 mai 1996 : Manaslu - 8163 m. sans oxygène, solo.

17 juillet 1997 : Le Gasherbrum II - 8035 m. sans oxygène.

Nous vous laissons découvrir les Récits de courses de Chantal sur son site.

Mai 1998, Chantal Mauduit et le sherpa Ang Tshering sont emportés par une avalanche sur les pentes du Daulhagiri. Tous deux se trouvaient dans leur tente [Camp II, 6500 m].
 

Le site officiel de Chantal Mauduit...

Une Association et un site internet ont été créés en mémoire de Chantal " Chantal Mauduit Namasté ". La raison de cette Association est de :
- contribuer à financer les études de son filleul Lhakpa et celles des enfants de son ami Tshering ;
- améliorer les conditions de vie et l'éducation des enfants dans les villages népalais chers à Chantal.
- vous trouverez une mine d'infos sur la biographie de Chantal, ses courses et récits en montagne..

Quelques mots d'André Velter

Où que tu sois, je t'aime

Pour te rejoindre
nul parcours sur la terre,
il y faut l'ascension
de la montagne immense
qui me déchire le coeur.

Là tout est vertical,
de l'abîme du sang
aux mille soleil de l'âme,
une épée de lumière
et pas un seul sentier.

Est-ce mon amour
au souffle fragile,
à la fougue patiente
et légère, qui va ouvrir
la septiéme voie?

Amour sauvage que tu voulais
libre du chasseur et de la proie,
amour qu'inventait l'amour
sans un appui sans une corde,
amour absolu, tout à toi.

page 45 in Le septième sommet.

 
Biblio
Chantal Mauduit, Récits de courses sur son site internet.
Chantal Mauduit, J'habite au paradis - Editions JC Lattès 1997.
André Velter, Le septième sommet, poèmes pour Chantal Mauduit - Gallimard 1998.
André Velter, L'amour extrême, poèmes pour Chantal Mauduit - Gallimard 2000.
André Velter, Une autre altitude, poèmes pour Chantal Mauduit - Gallimard 2001.

Presse
25 novembre 1996, JE Ducoin in L'Humanité, Une alpiniste qui prend vraiment de la hauteur.
18 mai 1998 : Jean-Emmanuel Ducoin in Le web de l'Humanité, La mort dans l'Himalaya.
19 mai 1998, Charlie Buffet in Libération : Chantal Mauduit savait inventer ses rêves.
19 mai 1998, Claude Francillon in Le Monde, Chantal Mauduit, une glaciériste confirmée.
31 mars 2000, Josyane Savigneau in Le Monde, André Welter, l'inconsolé.
 

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net