Avalanche de plaque

 

Imaginez une belle pente en poudreuse, mais reposant sans cohésion sur une autre plaque...
Et inversement, un passage sur une neige bien ferme mais reposant sur une neige sans cohésion...

Le déclenchement d'une plaque serait dû au passage des skieurs eux-mêmes.
Mais peut l'être aussi tout simplement de manière naturelle.

La plaque est un redoutable ennemi pour le skieur.

 

Une plaque est constituée de neige,
et cette couche de neige est mal solidarisée avec la couche sous-jacente.

Les plaques sont créées par une multitude de facteurs : type de neige, le vent qui transporte, érode et dépose plus loin la neige, le type de relief, etc.

Face nord-ouest du Col du Sifflet, 1 mars 2003
On distingue bien sur cette photo la plaque supérieure, ferme, et la neige en dessous sans cohésion avec cette dernière >

 

Benoit est entrain de chercher des explications.

Les cristaux de neige dés qu'ils se mettent à tomber rentrent dans un processus d'évolution et de mouvance. Inévitable. Notre oeil ne le voit pas forcément, mais cet infiniment petit bouge...
On entend souvent dire qu'une plaque est située dans la pente située immédiatement après le col.
Attention, ce n'est pas si simple, des déclenchements de plaque peuvent se produire "face au vent", mais aussi, et les statistiques parlent, sur les parties latérales de chaque côté du col et non juste sous le col.
Une plaque peut se former en l'absence de vent violent.
Un petit vent régulier, de quelques heures, peut suffire.

 

Le danger de départ d'une plaque peut exister très longtemps.

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net