La carte


L'idéal en rando : le 1/25000...

En France, le skieur-alpiniste a à sa disposition d'excellentes cartes topographiques : la série 'top 25' de l'IGN (1mm sur la carte représente 25 mètres sur le terrain). Rivalisent avec les cartes de l'IGN, les cartes suisses.

Lire une carte demande que l'on oriente celle-ci. Le nord se mettra dans un premier temps en "haut". En le mettant en bas, il sera très difficile de faire la lecture de la carte à cause des estompages. Grâce aux ombrages en effet, on peut lire les formes du relief.

Grâce aux courbes de niveau, on devine la raideur d'une pente. L'altitude est toujours orientée vers l'amont. Tout ce que l'on rencontre sur le terrain est reporté sur la carte : une ruine, des forêts, un torrent, un sentier, une morraine, etc.

Petits détails qui peuvent avoir une grande importance quand on ne sait plus où l'on est.
On affinera sa position et les directions des lieux où l'on souhaite aller avec une boussole, et un altimètre, voire un Gps. Nous déconseillons l'utilisation de cartes au 1/50000ème, trop imprécises pour ce type d'activité.
 

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net