Rutkiewicz Wanda

1943-1992

Wanda Rutkiewicz est née le 2 février 1943 en Lithuanie (avant la seconde guerre mondiale, ce territoire était polonais). Elle s'est installée par la suite à Wroclav en Pologne où elle a suivi une formation scientifique à l'Institut Polytechnique, puis plus tard à Warsaw.

C'est à dix-huit ans que Wanda a commencé à grimper : dans les Tatra et principalement en hiver, puis, en Norvège et dans les Alpes où Wanda réalise des ascensions de grandes difficultés comme les faces nord de l'Eiger et du Cervin, le Grand Capucin, les Drus et tant d'autres grandes classiques.

Au milieu des années soixante-dix, Wanda découvre la haute altitude. C'est le coup de foudre! L'ascension de l'Everest en 1978 la rend populaire dans tout le pays.

Wanda Rutkiewicz, 1975 Gasherbrum.

Wanda organisera de nombreuses expéditions, et notamment des expéditions composées uniquement de femmes. Entre deux expéditions, Wanda trouve le temps d'écrire Zdobycie Gasherbrumów (1979) et Na jednej linie (1986), ainsi que de nombreux articles et reportages. Wanda se passionne également pour le cinéma de montagne et réalise des films à l'Aconcagua, au K2, Cerro Torre, Nanga Parbat, Gasherbrum II et sur les peuples de la région du Baltoro.
En 1987, Wanda Rutkiewicz devient garante à Mountain Wilderness.
Enfin, la vie d'himalayiste, c'est aussi des conférences à travers le monde!

En mai 1992, malgré les mises en garde de ses médecins (problèmes aux reins et au foie), Wanda Rutkiewicz se rend au Népal pour gravir le Kangchenjunga, son neuvième huit mille.
A 3h30, le 12 mai au matin, Wanda part avec Carlos Carsolio du Camp IV à 7950 mètres. Après douze heures d'ascension dans une neige profonde, Carlos atteind le sommet et, à la descente, croise Wanda vers 8200m qui avait fait demi tour. Wanda décide alors de faire une seconde tentative le lendemain. Mais Wanda n'a ni nourriture, ni réchaud, ni équipement adéquat pour le bivouac... Personne ne la reverra au Camp de Base.

Pendant vingt cinq ans, Wanda Rutkiewicz a été une pionnière en matière d'alpinisme féminin. Il va s'en dire qu'avec sa disparition, l'alpinisme a perdu au début des années 90 une himalayiste et une femme d'une grande qualité.
 
Carnet de courses
1968 Trollryggen, pilier Est, 1ére ascension en cordée féminine.
1970 Pic Lénine (7134 m).
1972 Noshaq (7492m).
1973 Eiger, première du pilier nord, cordée féminine.
1975 Gasherbrum III (7952m), 1ére ascension / expédition féminine polonaise.
1978 Face nord du Cervin 1ère ascension cordée féminine.
  Everest, 1ére européenne et troisième femme au monde le 16 octobre.
1979

Grand Capucin, Voie Bonatti. Les Drus Face ouest.

1980 Makalu en solo.
1985 Nanga Parbat en versant Diamir (8125m), expédition féminine. Wanda foule le sommet le 15 juillet avec Krystyna Palmowska et Anna Czerwinska.
  Aconcagua (6959 m)en style alpin.
1986 K2 (8611m). Première ascension féminine le 23 juin. La descente sera tragique puisque le couple Maurice et Liliane Barrard ne rejoindra jamais la vallée.
1987 Shisha Pangma (8047m) le 18 septembre avec Ryszard Warecki.
1989 Gasherbrum II (8035 m) le 7 décembre avec Rhony Lampard.
1990 Gasherbrum I (8068 m) cordée féminine. le 16 juillet avec Ewa Panejko-Pankiewicz.
1991 Cho-Oyu (8021 m) en solo le 26 septembre.
  Annapurna (8041 m) par la voie Boninghton en face sud, première féminine en solo le 22 octobre 1991.
1992 12/13 Mai, Wanda Rutkiewicz disparait au Kangchenjunga.
 
Bibliographie
 
Zdobycie Gasherbrumów en 1979.
Na jednej linie en 1986, co-auteur avec Ewa Matuszewska.
 
 
 
   
   
   

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net