L'idée

" L'idée originale qui a conduit au développement de l'AvaLung vient du médecin et randonneur à ski Dr. Thomas Crowley dans le Colorado, USA.

" Il savait que la neige, quelqu'en soit l'état, contient toujours assez d'air pour pouvoir respirer.

" Il a ainsi commencé à construire un appareil, qui permette à son utilisateur d'obtenir de l'air sous la neige tout en rejetant l'air vicié séparément de l'air propre.

 
Récit
" La victime venait de skier la pente et de s’arrêter au pied de celle-ci avec les autres membres du groupe conduit par un guide. Il a levé les yeux, a vu l’avalanche dévaler vers lui et a mis l’AvaLung™ dans sa bouche (il s’était régulièrement entraîné à utiliser l’AvaLung™ avant cette randonnée). Il a été pris de plein fouet par “une avalanche” et a été instantanément enseveli malgré ses efforts pour rester à la surface.
" Il a essayé de protéger son visage et sa bouche avec ses mains mais comme l’avalanche prenait de l’ampleur, la neige a arraché ses mains, il n’a pu les garder sur son visage. Lorsque l’avalanche s’est arrêtée, il avait peu, ou presque pas de pression sur le torse mais il était incapable de bouger. De la neige s’était tassée dans ses oreilles et son nez ; cependant sa bouche n’était pas obstruée grâce à l’embout. Il a affirmé que garder l’embout dans la bouche n’avait pas du tout été un problème.
" Il a tout d’abord pensé, “Je peux respirer et je vais bien. Je vais me détendre et attendre d’être dégagé.” Au bout d’un moment, il a commencé à penser que le groupe tout entier avait dû être enseveli et que personne ne viendrait le chercher. Au fur et à mesure que le temps passait, il s’est mis à penser qu’il allait mourir et il a tenté d’imaginer de quelle façon.
" Il a perdu conscience au cours de la dernière phase de son ensevelissement (d’après lui,
environ 5 minutes mais il n’en est pas certain). Dès que les secours l’ont dégagé, il est revenu à lui.
" Pour le Docteur Colin Grissom, qui a mené l’ensemble des tests d’ensevelissement pendant le développement de l’AvaLung™, ceci serait dû à une hypercapnie (respiration
accélérée due à la panique). La victime déclare avoir survécu grâce à l’AvaLung™ et c’est également l’avis des secouristes.
Source : enquête à découvrir sur Www.AvaLung.com

L'utilisation de l'AvaLung ne dispense pas du port Arva-pelle-sonde.
L'avalung ne fera que complèter cet équipement.

Liens
Le site officiel : Www.AvaLung.com.
Article publié dans "Neige et Avalanches", la revue de l'ANENA, N° 90 - juin 2000.
Toujours l'ANENA au sujet du rôle déterminant du CO2 - N° 95 - septembre 2001.

© Ski-Rando.cOm / Décembre 2002

Commentaires

© 2017 bivouak.net, ainsi que tous ses membres, ne sauraient etre tenus responsables en cas d'incident. Sachez faire preuve de discernement et de prudence en toutes circonstances. Soyez responsables..

Identification

( ) bivouak.net